Gent Esquisse

De
Publié par

« [...] les individus qui ont supposé les mêmes théories spirituelles personnelles s’identifieront à travers la vitesse des objets. »


Publié le : vendredi 16 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332996039
Nombre de pages : 60
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-99601-5

 

© Edilivre, 2015

Citation

 

 

« Le monde ne te fera pas de cadeau, crois-moi. Si tu veux avoir une vie, voles-la. »

Lou ANDREAS-SALOMÉ

À la jolie Dame de 1960

Philia

Plaid de prémices dormantes et coriaces

Se dévoile, car vous savez ; nous saurions rien

Courir le vent qui a assisté d’autres poussées de Flore

D’aussi loin qu’elle se souvienne, la méduse

Habite là où la paresse est un continent d’Armes :

Les enfants auraient à se calligraphier

Le vol de l’oiseau claudiqué

Si le coucher de soleil assiège

Une cervicale douloureuse et la solennité épuisée

Classe la rupture attendue

À l’heure contraire, ovaires glacés

Le désespoir naît des combats de sang

Parmi les doigts du piano arabe

Philia aime se glisser, s’éclipser

Comme l’éclair a le souci de symétrie

Défaire les trois mèches détectrices

Intercepter un rai de protons divins

Pianoter sur les meurtrières ;

Ne fulminer le monde attrayant

Se faire blesser.

Aisance

La tiédeur de Levanger

Famélique qu’elle était

Miteuse

Spartiate

Sur le parquet, les chats

Ils auraient dû expirer

Rockeuse

Pilotée

Coiffé ainsi qu’une jument

Pétulant, il tâche de ravir

Irascible

Savant

Une Limitation de Physique

Tant de mensonges à estimer

Le plus doux allait de main en main ;

Mais les faux jours accaparent la lumière

En bas, des larmes cramées or héraldiques

Elle n’est pas vide

Nous ne sommes pas seules

Nous ne vivons pas ensemble

Le petit hic qui ne savait pas tout

Rêve et endure ta mésaventure

Serait-ce ?

Était-ce ?

Trois pistes de doute qui donnent du push au soleil

Masquées avec une décennie restante

Qui doivent éveiller un sommeil déchu !

Snob

Drôles de cigarettes qui vapotent la Rue H

La porte marquée, la cire indiquait feu vert

...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant