Guy s'en va

De
Publié par

L'auteure revient ici sur le destin de deux personnes; Guy, son premier amour, et Michel, un jeune ami. Deux itinéraires vrais. Deux récits poignants. Deux chroniques parallèles qu'il faut lire, parce qu'en 2005, soixante ans se sont écoulés depuis que les portes des camps, ouvertes par les alliés, ont livré leurs survivants. L'auteure est de ceux-là, portant inlassablement son témoignage.
Publié le : samedi 1 janvier 2005
Lecture(s) : 247
EAN13 : 9782336265544
Nombre de pages : 96
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Guy s'en va

Rue des Ecoles
Cette collection accueille des essais, d'un intérêt éditorial certain mais ne pouvant supporter de gros tirages et une diffusion large, celle-ci se faisant par le biais des réseaux de l'auteur. La collection Rue des Ecoles a pour principe l'édition de tous travaux personnels, venus de tous horizons: historique, philosophique, politique, etc.

Déjà parus

Raymond CHAIGNE, Burkina Faso. L'Imaginaire du Possible, 2004. Jean-Pierre BIOT, Une vie plus loin..., 2004. J. TAURAND, Le château de nulle part, 2004. Jean MPISI, Jean-Paul II en Afrique (1980-2000), 2004. Emmanuel ROSEAU, Voyage en Ethiopie, 2004. Tolomsè CAMARA, Guinée rumeurs et clameurs, 2004 Raymond TSCHUMI, Auxjeunes désorientés, 2004.
SOLVEIG, Linad, 1èrepartie, 2004.

Roger TINDILIERE, Les génies de lafontaine, 2004. Sylvie COlRAUT-NEUBURGER, Penser l'inaccompli, 2004.

Francine CHRISTOPHE

Guy s'en va
Deux chroniques parallèles
Préface du Général André Rogerie

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan

Hongrie

Konyvesbolt Kossuth L. u. 14-16 1053 Budapest

L'Harmattan Italia Via Degli Artisti, IS 10124 Torino ITALlE

Du même auteur

Une Petite Fille Privilégiée

l'Hannattan 1997 Pocket 2001
l'Hannattan 2001

Après les Camps, la Vie
Souvenirs en Marge La Photo Déchirée

L'Hannattan 2002 L'Hannattan 2003

Au théâtre

Une Petite Fille Privilégiée Création au Lavoir Moderne Parisien, Paris 2000 2001 Guy s'en Va Création au Théâtre de l'Utopie La Rochelle 2003 Une Toute Petite Histoire Création au Théâtre de l'Utopie La Rochelle 2003

@L'Hannatlan,2004 ISBN: 2-7475-7685-X BAN: 9782747576857

Préface

Lorsque j'étais un tout petit garçon je suivais les cours de l'école primaire dans une école religieuse catholique. Ma mère était une femme très pieuse et tenait à ce que mon éducation soit conforme à sa croyance. Nous avions des cours d'instruction religieuse au cours desquels nous apprenions ce qu'on appelait l'histoire sainte, ce qui était en réalité un résumé très succinct de la Bible. J'étais très impressionné par l'histoire de ce peuple élu que Dieu avait choisi et je suivais son chemin avec beaucoup d'attention. J'ai gardé depuis cette époque le souvenir d'Abraham cheminant avec son fils Isaac pour l'offrir à Dieu en sacrifice. Ce qui m'avait marqué c'est la réponse qu'il fit à Isaac quand celui-ci lui dit: "Nous avons bien tout ce qu'il faut pour offrir un sacrifice, mais où est la victime?" La réponse d'Abraham est restée dans mon esprit à tout jamais: ''Dieu y pourvoira". Mais là où mon cœur frémissait c'est en suivant les fils de Jacob dont j'apprenais les noms par cœur tant mon admiration pour Joseph était grande. Le 18 avril 1944, venant de Maïdaneck, je suis arrivé à Auschwitz-Birkenau. J'avais rejoint les fils de Jacob. ils étaient tous là: Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Dan, Nephtali, Gad, Aser, Issachar, Zabulon, Joseph et Benjamin. Mais leurs sœurs aussi étaient là : Sarah, Rébecca, Rachel, Esther et toutes les autres, ces femmes que j'ai vues, punies, à genoux sur des graviers, à l'entrée du camp des femmes. Le Dieu d'Abraham avait décidé que je partagerais leur sort. Pas tout à fait cependant, puisque, lors de mon arrivée, je n'étais pas avec ma famille et que je ne suis pas passé à la "sélection", ces deux drames terribles qui font la différence entre la déportation de persécution et la déportation de répression. Le Dieu 5

d'Abraham avait choisi un jeune homme quelconque pour raconter l'histoire, j'étais là pour témoigner, mais je ne le savais pas. Pendant quatre mois, de juin à septembre 1944, j'ai pu observer, à côté de la "rampe" de Birkenau ce qu'on appelle désormais la Shoah: j'ai vu arriver de longs trains de wagons à bestiaux. j'ai vu descendre des hommes, des femmes et des enfants juifs j'ai assisté à la sélection faite par le médecin SS Thilo j'ai vu des familles entières entrer dans l'enceinte d'un des deux bâtiments fours crématoires situés à l'extrémité de la rampe je n'ai jamais vu ressortir quiconque j'ai vu après chaque arrivée de hautes flammes sortir des cheminées j'ai vu une épaisse fumée noire se répandre au-dessus du camp j'ai senti une odeur de viande grillée qui envahissait l'atmosphère j'ai vu partir vers le camp des camions chargés de sacs et de bagages J'ai vu tous ces malheureux se diriger vers la mort et le petit Guy était probablement parmi eux. Alors je faisais une prière au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob pour qu'il nous réunisse tous un jour dans son éternel paradis. Général André Rogerie Auschwitz numéro 183070

6

A,,,c',',,.'I,)

7

Guy s'en va

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Amour monstre

de editions-gallmeister

Amour monstre

de editions-gallmeister