Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Hosto blues

De
83 pages
Praticien hospitalier, François de la Fournière raconte ici son parcours. Au-delà du simple témoignage, le clinicien porte un regard sur l'évolution de l'hôpital public, sur la place des praticiens et des malades, sur la politique de santé menée en France au fil des réformes. Son blues de l'hôpital en somme, c'est un cri du cœur et de la raison en faveur d'une médecine à dimension humaine, dans une société où le vieillissement de la population appelle à une attention toute particulière.
Voir plus Voir moins
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris http ://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr EAN Epub : 978-2-336-69837-3
Histoire de Vie et Formation Collection dirigée par Gaston Pineau avec la collaboration de Pierre Dominicé (Un. de Genève), Martine Lani-Bayle (Un.de Nantes), José Gonzalez Monteagudo (Un. De Séville), Catherine Schmutz-Brun (Un. de Fribourg), André Vidricaire (Un. du Québec à Montréal), Guy de Villers (Un. de Louvain-la-Neuve). Cette collection vise à construire une nouvelle anthropologie de la formation, en s’ouvrant aux productions qui cherchent à articuler « histoire de vie » et « formation ». Elle comporte deux volets correspondant aux deux versants, diurne et nocturne, du trajet anthropologique. Le voletFormation s’ouvreaux chercheurs sur la formation s’inspirant des nouvelles anthropologies pour comprendre l’inédit des histoires de vie. Le voletHistoire de vie, plus narratif, reflète l’expression directe des acteurs sociaux aux prises avec la vie courante à mettre en forme et en sens. Dernières parutions Volet :Formation Christian LERAY, Fatimata HAMEY-WAROU,L’Arbre à palabres et à récits, 2014. Annemarie TREKKER,Le Travail de l’écriture. Quelles pratiques pour quels accompagnements ?, 2014. Bernard HONORÉ,L’Ouverture spirituelle de la formation, 2013. Marie Christine NOIREAUD, De Pondichéry à Paris, parcours de femmes en formation, 2013. Martine LANI-BAYLE, Gaston PINEAU, Catherine SCHMUTZ-BRUN (coord.),Histoires de nuits au cours de la vie, 2012. Bernard HONORÉ,La mise en perspective formative, 2012. P. GALVANI, Y. de CHAMPLAIN, D. NOLIN, G. DUBE (coord.),Moments de formation et mise en sens de soi, 2011. Micheline THOMAS-DESPLEBIN,Les Thomas, une faille nombreuse en e milieu rural au XXsiècle, 2011. Marie-Christine JOSSO,Expériences de vie et formation, 2011. Jean-Claude GIMONET (dir.), Maison Familiale Rurale de Férolles, Les clés du devenir, 2011. Martine LANI-BAYLE (dir.), Philippe MONTAIREAU, Carole BUFFA-POTENTE,André de Peretti, pédagogue d’exception. À Marie-Claire, à Florian, Guillaume et Thibaud, qui commence son internat en médecine, à Raymond Déchelotte, qui a ouvert le Centre Jean Vignalou au Centre Hospitalier de Pau, et à Cyril Kervinio, avec qui nous avons créé l’Unité de gériatrie en hospitalisation de long séjour dans ce même établissement, à Pierre Peyré qui m’a guidé et encouragé tout au long de ce parcours d’écriture, et à Christel, Aurora et Christine qui m’ont donné le goût de la documentation à la bibliothèque médicale.
* * *
Légende pour photo couverture: Dessin de patient (Atelier d’art-thérapie)
PREFACE
Dans l’étymologie du terme « blues », on peut retrouver, pêle-mêle la notion de travail, de parcours individuel et de dissonance. Pas seulement de tristesse passagère. Il ne faut donc pas se méprendre sur le titre de son ouvrage : le docteur François de la Fournière nous livre une réflexion approfondie sur l’hôpital avec un grand « H », ce lieu où se trament des liens non choisis entre des humains qui souffrent et des soignants qui prennent en charge, le mot charge évoquant tout à la fois la responsabilité physique et psychologique qui incombe au médecin et ses collègues, et le poids humain, administratif et financier dévolu à la société. L’auteur, par sa position au sein de l’hôpital où il exerce, son expérience et son recul sur la multiplicité des tâches et responsabilités qu’il assume, a toute légitimité pour décrire, et analyser le système de soins de façon la plus concrète, et pour évoquer des pistes de réflexion constructives. Pas dans le but d’apitoyer le lecteur à propos de ceux qui portent fièrement la blouse blanche (ou d’une autre couleur, d’ailleurs !), mais plutôt d’éveiller les consciences sociétale et de nos gouvernants quant aux évolutions profondes du système de santé dont il convient de bien prendre la mesure, afin de les prévoir et d’accompagner au mieux. Les réflexions personnelles de François de la Fournière, étayées d’exemples et de citations, et la sincérité du propos font le sel de ce livre courageux et opportun. On y défend l’idée de l’hôpital public, et nous alerte sur le vieillissement de la population qui ne va cesser de bouleverser nos pratiques organisationnelles à l’hôpital et toutes les structures d’accueil qui s’y rattachent. Donc ne nous y trompons pas : le blues dans ce livre, comme dans la musique, est avant tout un cri d’alarme pour éveiller les consciences et non pas générer un regard dépressif sur ce magnifique métier qui est le nôtre. Et qui ne fait pas oublier que le système de santé français, avec les soignants qui y travaillent, s’il doit évoluer et que les changements nécessaires seront enfantés souvent dans la douleur, n’en reste pas moins performant, animé qu’il est par des acteurs qui trouvent au quotidien un sens profond à cette vie professionnelle qu’il ont choisie et dédié à l’autre, leur alter ego. Professeur Pascal Hammel