Itinéraire(s). Carnets d'un élu de terrain

De
Publié par

La chance de pouvoir se construire un avenir et de le choisir dans une nation solidaire et fraternelle devrait exister pour chacun. Felix Beppo, issu d'une famille pauvre, enfant de la Goutte d'Or, veut redonner la parole et répondre aux Français qui manquent de confiance dans cette République qui ne tient plus ses promesses. Une autre politique de gauche, qui parte et parle du quotidien, des besoins et des envies des Français, est possible.
Publié le : jeudi 1 septembre 2011
Lecture(s) : 14
EAN13 : 9782296466869
Nombre de pages : 190
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ITINÉR
AIR
E(S)
Carnets dun élu de terrain
Félix Beppo ITINÉRAIRE(S) Carnets dun élu de terrain
Préface de Daniel Vaillant
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55438-2 EAN : 9782296554382
À mon potomitan
« Quand on est militant on nest pas révolté, le révolté est impuissant. Le militant, lui, sait quoi faire, ou du moins il le croit. En tout cas, il a de quoi faire. » Edouard Glissant (interviewTélérama, 2010)
Merci à Vincent, Antoine, Emilie, Lady Princess, Monielle, Gilbert, Clara, Remerciement spécial à RV, Perline D., D. Youssef
Préface
C'est avec beaucoup de plaisir que jai accueilli la proposition de Félix BEPPO d'écrire une préface à ses(e)sarriiténIsur lesquels il souhaite emmener ses lecteurs.
Jai accepté avec dautant plus de plaisir que cesCarnets dun élu de terrainsont écrits par celui qui est, non seulement, un enfant du 18èmemais aussi, depuis 2008, un adjoint important au maire darrondissement que je suis. Nous sommes donc proches sur le plan politique comme sur le plan personnel. Ce livre souligne, dès son titre, la pluralité des Itinéraire(s) de son auteur et des personnes quil a rencontrées au hasard de ses diverses activités. Tour à tour, élu local, cadre supérieur dans le privé, militant de terrain, Félix BEPPO est un observateur avisé. Il brosse, à partir de sa propre expérience, les maux de notre société mais surtout les ressorts nombreux dont nous disposons pour y remédier, car, il lécrit lui-même : « lavenir cest maintenant » !
Félix BEPPO trace dans son livre le portrait vivant du 18èmearrondissement dhier et daujourdhui, ce 18ème a connu, quil enfant, avec sa famille arrivant de Guadeloupe pour sinstaller à la Goutte dOr, ce 18ème quil a retrouvé, plus tard, en sengageant dans laction politique au nom de notre municipalité et avec elle.
De son expérience délu local, il ouvre sa réflexion à des considérations politiques plus générales. Son regard est précieux, sans concession sur la situation économique et sociale actuelle, encouragée par des politiques favorables aux
9
privilégiés et si brutales pour les plus démunis et celles et ceux qui se lèvent tôt, travaillent dur et partent, désormais, plus tard à la retraite.
Félix BEPPO est un pur produit du fameux « ascenseur social » qui fait tant défaut de nos jours. Cet ascenseur, jen ai bénéficié également mais il est aujourdhui en panne ! Litinéraire de Félix BEPPO est finalement litinéraire que la République devrait offrir à ses enfants. Il reste exceptionnel parce que trop rare !
Son itinéraire, celui dun gamin des quartiers populaires de Paris qui sest tourné très jeune vers lengagement politique, est donc, aussi, loccasion de passer en revue les grandes valeurs qui sont celles de notre République : Liberté, égalité, fraternité, bien sûr, mais aussi léducation, la laïcité, la citoyenneté ou bien encore la méritocratie.
Son parcours nous questionne : comment donner à chacun les chances de réussir ? Quelles politiques publiques mettre en uvre pour y parvenir ? Comment redonner sens aux principes élémentaires de cohésion sociale, de mixité, déquité entre les citoyens ?
Sa réponse est claire et je la partage : « Lavenir doit sinscrire à gauche ». Cest là la clef dun meilleur vivre ensemble, pour faire face à une économie libérale de plus en plus folle qui accentue les inégalités, fragilisant la cohésion sociale. Je le pense dautant plus quavec la mondialisation, dont la France ne sortira évidemment pas, beaucoup de nos concitoyens se sentent délaissés par les élus de la Nation, convaincus de limpuissance de lEtat. La démocratie de proximité apparaît alors comme le meilleur rempart à un monde globalisé. Elle redonne toute sa place au citoyen qui aspire à être informé en temps voulu et souhaite participer aux décisions qui le concernent directement en pesant sur les choix de ses élus quil peut réélire quand il est satisfait ou renvoyer dans le cas contraire. Cela sappelle, tout simplement, la démocratie !
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.