//img.uscri.be/pth/426cbeab40f9c59da9be694cd5e92f164e200c8c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Jacques Ardoino

De
226 pages
Aborder une personne, c'est d'abord l'imaginer avant d'en avoir un premier aperçu, avec les lignes de sa silhouette, sa voix, les contrastes de sa nature, les ambiances… Faire connaissance ça se fait dans la durée, « chemin faisant » dirait Jacques Ardoino. Cette même personne, selon qu'on l'écoute telle qu'elle se raconte, telle qu'elle s'écrit ou telle qu'on l'interprète aura, pour un même trait, plusieurs éclairages…
Voir plus Voir moins
 
 
               
 
Jacques Ardoino,  entre éducation et dialectique,  un regard multiréférentiel
 
 
        Couverture : Costanza de l a Cananea                      © LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-14034-9 EAN : 9782296140349  
    
Christine CAMPINI  
 
Jacques Ardoino,  entre éducation et dialectique,  un regard multiréférentiel        Préface de André de Peretti                LHarmattan
 
Histoire de Vie et Formation Collection dirigée par Gaston Pineau avec la collaboration de Bernadette Courtois, Pierre Dominicé, Guy Jobert, Gérard Mlékuz, André Vidricaire et Guy de Villers
Dernières parutions
 Cette collection vise à construire une nouvelle anthropologie de la formation, en s'ouvrant aux productions qui cherchent à articuler "histoire de vie" et "formation". Elle comporte deux volets correspondant aux deux versants, diurne et nocturne, du trajet anthropologique. Le volet Formation  s'ouvre aux chercheurs sur la formation s'inspirant des nouvelles anthropologies pour comprendre l'inédit des histoires de vie. Le volet Histoire de vie , plus narratif, reflète l'expression directe des acteurs sociaux aux prises avec la vie courante à mettre en forme et en sens.   Volet : Formation Pierre LAMY, Dun quartier ouvrier aux quartiers de la finance. Itinéraire dun Montréalais, 1938-1983 , 2010. Marie-France ROTHÉ, Vivre avec le mal de mère ou qu'est-ce qui fait courir Julie? , 2010. Muriel DELTAND, Les musiciens enseignants au risque de la formation : Donner le la , 2009. Sabine SENE, Trajets de salariés et bilan de compétences. Quelles trans-formations ? , 2009. Marie-Odile de GISORS, Veilleurs de vie. Rencontres en ten-dresse , 2009. Annemarie TREKKER, Des femmes « s » écrivent. Enjeux d une identité narrative , 2009. D. BACHELART et G. PINEAU, Le Biographique, la Réflexivité et les temporalités , 2009. Franco FERRAROTTI, Les Miettes dEpulon , 2009. Isabelle GRAITSON, LIntervention Narrative en Travail Social. Essai méthodologique à partir des récits de vie, avec la collabora-tion dElisabeth Neuforge, 2008. Danielle NOLIN, Lart comme processus de formation de soi , 2008.  
 
J e re m e r c i e m e s a m i e s s a ge s -f e m m e s  É l i s a b e t h, F ra n ç o i s e , M a r i e -F r a n c e , So p hi e  e t C a ro l e , s a n s q u i c e t é c ri t n  a u r a i t p a s vu l e jo u r                    
Je re n d s ho m m a ge à l a p a t i e n c e d e J a c q u e s A rd o i n o ,  à s a « d i s p o n i b i l i t é » ,  à c e t t e p ré s e n c e q u  i l a a c c o r d é e à c e t ra va i l e t à t o u t c e q u  i l m  a d o n n é à c o m p re n d re .  
        Que Jean-Louis Le Grand soit également remercié pour son soutien.
 
 
 
 
 
SOMMAIRE  
   Préface par André de Peretti 9  Q u a n d l a p o é s i e e s t p ré a m b u l e  1 9  I - Invitation aux voyages 23 Sur les quais 25 Lexpédition : acteurs et commandes 33 Provisions et bagages théoriques 37 Feuille de route 48  II - Sur les pas dun héraut de la Complexité 53 Une enfance à labandon 55 Sa révolution copernicienne 71 Une double carrière 79 Ses duels 91  III - Portrait kaléidoscope : un philosophe à luvre 93 Lentrée dans une pensée dialogique 96 Léducateur entre magie et politique 98 Auteur, autorité, autorisation, autodidaxie ; les attributs dun self-made-man 114 Philosophe maïeuticien 121 Daltérations en altérité 130 Sa relation aux mots écrit et dit le monde 139 Jeux de miroirs à facettes 148  IV - Laventure du « terrain ». Épreuves théorico-pratiques dune excursion en Négatricité 149 Mes premiers pas 151 Mes obstacles et remèdes 158 Clinique du processus 165 Postures et attentes de Jacques Ardoino 170 Bribes déchanges altérés : je, nous, il 179 Quand acteur, auteur, lecteur simpliquent 186  
 
 
Pour ne pas conclure ou comment interroger les fins (et faims) ? Reconnaissances « Violence éthique » de la cohérence Des limites du non-directif et de la maïeutique Des dispositifs à adapter  Q u a n d l a f i c t i o n e s t é p i l o gu e , o u l a m é t a p ho re d  u n ré c i t Concert de subjectivité Et lhistoire de vie devint biofiction  Bibliographie
8 
189 191 192 196 199
2 0 3 205 207
219  
 
 
        P r é f a c e
         Une fois de plus, je peux constater que Jacques Ardoino aide, directement ou indirectement, à penser et à ruminer toujours plus originalement : voire en nous déconcertant ! Je le vois bien, au terme de ma lecture attentive, « intriguée », du présent et passionnant ouvrage : en raison de la profusion dinspirations et de récursivités dont elle ma saisi. Car celles-ci se sont multipliées en une telle pluralité de notations et dincitations, éperdues sur de nombreuses feuilles, que je men ressens, honnêtement, dérouté ! Comment, en effet, me retrouver, hic et nunc , dans une aussi luxu-riante prolifération dincitations et dintentions, en vue daccomplir et dordonner ce quil me reviendrait de faire, en guise de liminaire raisonnable (pour moi ?), aux pages subséquentes qui esquissent, et retracent ou historicisent, lattendu et linattendu, le courageux et le difficile, dans lexistence complexe et questionnante dun « existant » indiscutablement ami et important ! ? Qui plus est, que dois-je ou devrais-je faire ? Et comment ? Et pour qui, moi-même en tiers non-exclu ? Serait-ce en une accommodation de mes vues ou de mes dits ; et en quelle hiérarchie ? à lauteure Christine  
 
  * *
Campini ? à son « sujet » Jacques Ardoino ? aux amis de celui-ci  et dabord à René Barbier, inspirateur et commanditaire ? ou plutôt aux événements, aux entourages à partir desquels une personnalité sest dégagée, sest affirmée et a produit une uvre forte ? Selon quel degré, selon quelle nature d« implication » ? Et que devrais-je entreprendre sur moi-même, en introspection et en mémorisation interpellées ; mais à destination de qui et pour quoi ?    Je suis bel et bien pris, il fallait men douter, dans une nasse de « multiréférentialités » si familières et chères à Jacques Ardoino ! et qua ouvragée intelligemment, pour son propre compte et pour le nôtre, Christine Campini. Cette « biographe » mandatée pouvait sattendre, au départ, à accomplir une tâche cadrée par des habitus universitaires. Elle avait pu penser quelle allait sadresser à une personnalité habituellement prodigue en notes au bas de pages (comme nous en étions surpris). Et elle pouvait se prévoir habilitée à jouer à son aise, et dignement, au « jeu », si médiatique, des « questions-réponses ». Mais Jacques Ardoino était-il un interlocuteur ordinaire ? Se prêterait-il à être un référentiel, ou même un objet ? Et jouerait-il à ce « jeu » banalement binaire, et à conditionnement réflexe mais sans mystère ni profondeur ? Bien sûr que non, il fallait sy attendre, pour notre profit ! Et cest alors à une surprenante combinatoire et à une riche analyse déléments épistémiques et affectifs, tirés de dix « entretiens » originaux, que Christine Campini allait être entraînée : les ponctuant de recherches complémentaires, dexplorations de textes et dinterviews multiples, mais aussi de fines confrontations à elle-même. Merci, Jacques ! Merci, Christine !    Car il en est résulté, à leur suite, une « Invitation aux voyages », « Sur les pas dun héraut de la Complexité », dont un « Portrait 10  
* *