Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Robert CHARVIN JACQUES VERGÈS Un aristocrate du refus
Préface de Hervé de CHARETTE
JACQUES VERGES, UN ARISTOCRATE DU REFUS
© L’HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00533-1 EAN : 9782343005331
Robert CHARVIN JACQUES VERGES, UN ARISTOCRATE DU REFUS
PréfaceHervé de CHARETTEAvocat à la Cour Ancien Ministre des Affaires Étrangères
« La prudence, sotte vertu. »
Voltaire
« Il est quelques mortels qui ont de la raideur dans l'esprit, un défaut de souplesse dans l'échine, un manque de flexibilité dans la nuque du cou ; cette organisation malheureuse les empêche de se perfectionner dans l'art de ramper et les rend incapables de s'avancer à la Cour. »
Paul Henri Thiry, Baron d'Holbach
« C'est cette capacité de dire non, de rompre, qui fait la grandeur d'un homme ou d'un créateur. »
J. Vergès
« Je ne suis pas heureux dans l'affrontement, mais je pense que l'histoire, comme la vie, est un conflit. »
J. Vergès
« Je pardonne tout, sauf la vulgarité et le vandalisme. »
J. Vergès
PREFACE
LE MYSTERE VERGES
Jacques Vergès est sans contestation possible un « personnage », c'est-à-dire une personnalité qui fait exception. Chez lui, aucune qualité et aucun défaut qui ne soient portés à des extrémités inhabituelles. Chez lui, tout surprend, tout désarçonne, tout impressionne. Nul doute qu'il le sache, qu'il en joue, qu'il y veille, considérant à juste titre, son originalité comme un inestimable trésor !
Robert Charvin a choisi le genre hagiographique. Il a donc écrit un texte documenté, approfondi, dont l'objectif avoué est de présenter Jacques Vergès sous son meilleur jour : défense et illustration d'une personnalité du barreau hors du commun ! Les adversaires et les sceptiques pourront au choix, en être irrités, ou y puiser des raisons de corriger, voire, à tout le moins, infléchir leur jugement. Les autres, les admirateurs, les amis, les observateurs ou les indifférents, liront ce texte vif et brillant avec le plaisir que j'y ai moi-même pris.
9