Jet-lag

De
Publié par

Qui n’a pas en tête un slogan, une musique, un film, une affiche, bref, un appel au désir ?
Qu’est-ce que la publicité sinon une fenêtre sur le monde?
Quand l’un des publicitaires les plus connus de la planète, le Français Jean-Marie Dru, raconte la publicité, il raconte à la fois sa vie et le rapport organique qui le lie à des marques comme Apple, Nissan, Danone, Absolut, Michelin, Procter and Gamble, Adidas et bien d’autres.
De New York à Paris, de Tokyo à Los Angeles, le soleil ne se couche jamais sur l’empire de la communication. Et l’on voit défiler Carlos Ghosn, Edouard Michelin, Steve Jobs ou le boxeur Mohammed Ali, dans cet abécédaire qui va d’ « Apple » à « Zimbabwe ». L’inventeur de la « Disruption » est un adepte de l’imagination au pouvoir autant qu’un voyageur infatigable qui court les agences du monde entier en agitateur d’idées.
Succès et échecs, revirements et fusions, commerce et culture mondialisée sont la toile de fond de cet essai enthousiaste pour lequel la formule Good enough is not enough semble avoir été inventée.

Publié le : mercredi 19 octobre 2011
Lecture(s) : 27
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246790136
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Qui n’a pas en tête un slogan, une musique, un film, une affiche, bref, un appel au désir ?
Qu’est-ce que la publicité sinon une fenêtre sur le monde?
Quand l’un des publicitaires les plus connus de la planète, le Français Jean-Marie Dru, raconte la publicité, il raconte à la fois sa vie et le rapport organique qui le lie à des marques comme Apple, Nissan, Danone, Absolut, Michelin, Procter and Gamble, Adidas et bien d’autres.
De New York à Paris, de Tokyo à Los Angeles, le soleil ne se couche jamais sur l’empire de la communication. Et l’on voit défiler Carlos Ghosn, Edouard Michelin, Steve Jobs ou le boxeur Mohammed Ali, dans cet abécédaire qui va d’ « Apple » à « Zimbabwe ». L’inventeur de la « Disruption » est un adepte de l’imagination au pouvoir autant qu’un voyageur infatigable qui court les agences du monde entier en agitateur d’idées.
Succès et échecs, revirements et fusions, commerce et culture mondialisée sont la toile de fond de cet essai enthousiaste pour lequel la formule Good enough is not enough semble avoir été inventée.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.