L'arrogance chinoise

De
Publié par

La Chine tient ses promesses - et au-delà. Rien ne semble devoir arrêter son ascension. L'empire du Milieu devrait dépasser les Etats-Unis et devenir la première puissance économique mondiale avant la fin de cette décennie - plus tôt que beaucoup ne l'avaient annoncé. En trente ans, le niveau de vie des 1.3 milliards de Chinois a déjà été multiplié par dix. Forte de ses multiples succès et de ses réserves de change gigantesques, la Chine ne veut plus des leçons d'un Occident décadent. Elle est prête à lui asséner les siennes.
Mariage d'une économie de marché et d'un stystème politique centralisé et autoritaire, ce régime, que l'auteur appelle "l'illibéralisme", séduit. Sommes-nous alors au bord d'un divorce douloureux avec le monde occidental ? Combien de temps accepterons-nous de voir classer, rétrogader, juger nos Etats, nos universités ou nos grandes entreprises par le Dragon Rouge ? Comment lutter à armes égales avec un nationalisme industriel sans égal ? Faut-il se retirer d'un marché aussi vaste ?
Six ans après son ouvrage visionnaire, Quand la Chine change le monde, Erik Izraelewicz dresse ici un constat terrifiant. La Chine a pris sa revanche. Economie émergente, elle s'est transformée en puissance arrogante !

Publié le : mercredi 9 février 2011
Lecture(s) : 26
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246783978
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Chine tient ses promesses - et au-delà. Rien ne semble devoir arrêter son ascension. L'empire du Milieu devrait dépasser les Etats-Unis et devenir la première puissance économique mondiale avant la fin de cette décennie - plus tôt que beaucoup ne l'avaient annoncé. En trente ans, le niveau de vie des 1.3 milliards de Chinois a déjà été multiplié par dix. Forte de ses multiples succès et de ses réserves de change gigantesques, la Chine ne veut plus des leçons d'un Occident décadent. Elle est prête à lui asséner les siennes.
Mariage d'une économie de marché et d'un stystème politique centralisé et autoritaire, ce régime, que l'auteur appelle "l'illibéralisme", séduit. Sommes-nous alors au bord d'un divorce douloureux avec le monde occidental ? Combien de temps accepterons-nous de voir classer, rétrogader, juger nos Etats, nos universités ou nos grandes entreprises par le Dragon Rouge ? Comment lutter à armes égales avec un nationalisme industriel sans égal ? Faut-il se retirer d'un marché aussi vaste ?
Six ans après son ouvrage visionnaire, Quand la Chine change le monde, Erik Izraelewicz dresse ici un constat terrifiant. La Chine a pris sa revanche. Economie émergente, elle s'est transformée en puissance arrogante !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.