L'irresponsabilité médicale

De
Publié par

Le livre a pour point de départ l'affaire du sang contaminé : pour quelles raisons la machine s'est-elle grippée et a-t-elle produit cette catastrophe ? Qui est fautif ? Elargissant le débat, Philippe P. Meyer pose le problème de la responsabilité médicale en général. Tout le monde est concerné : les politiques bien sûr ; mais aussi l'administration de la médecine, la direction des hôpitaux, les médecins eux-mêmes qui auraient bien tort de se croire exonérés, le système de la Sécurité sociale, l'archaïsme médical, la modernité médicale. Les malades eux-mêmes, oui, les malades, dont l'auteur démontre qu'ils ont également leur place dans cette chaîne d'irresponsabilité qui fait de l'univers de la maladie quelque chose de souvent effrayant. Bref, l'auteur brosse un portrait peu complaisant mais équitable de la médecine contemporaine.
Publié le : mercredi 3 novembre 1993
Lecture(s) : 42
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246485698
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le livre a pour point de départ l'affaire du sang contaminé : pour quelles raisons la machine s'est-elle grippée et a-t-elle produit cette catastrophe ? Qui est fautif ? Elargissant le débat, Philippe P. Meyer pose le problème de la responsabilité médicale en général. Tout le monde est concerné : les politiques bien sûr ; mais aussi l'administration de la médecine, la direction des hôpitaux, les médecins eux-mêmes qui auraient bien tort de se croire exonérés, le système de la Sécurité sociale, l'archaïsme médical, la modernité médicale. Les malades eux-mêmes, oui, les malades, dont l'auteur démontre qu'ils ont également leur place dans cette chaîne d'irresponsabilité qui fait de l'univers de la maladie quelque chose de souvent effrayant. Bref, l'auteur brosse un portrait peu complaisant mais équitable de la médecine contemporaine.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi