Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 4,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

Arthur Rimbaud

de republique-des-lettres

Voyage en Bretagne

de republique-des-lettres

Noces de sang

de republique-des-lettres

suivant
Antonio Tabucchi
La confédération d'âmes
Entretien avec Tiziana Colusso
La République des Lettres
La confédération d'âmes
"J'ai débarqué à Paris, jeune étudiant, au début des années '60. Pendant une année, j'ai suivi les cours à la Sorbonne comme auditeur libre. Mais ce ne fut pas là le plus important pour moi, bien que j'aie eu la possibilité de découvrir Diderot et Flaubert, qui depuis sont entrés d'une façon permanente dans ma "valise d'écrivain". Mais ce que j'ai surtout découvert à Paris ce fut le cinéma, un certain cinéma qu'on n'avait pas la possibilité de voir en Italie à cette époque: je passais des après-midi entières dans les salles du Quartier latin à voir et revoir les films de Bunuel, de Jean Vigo, des surréalistes, de Cocteau. Dès lors, je reviens très volontiers à Paris. Par ailleurs, dans mon oeuvre la culture française est souvent présente: dans mon dernier roman,Sostiene Pereira(qui sortira en France chez Christian Bourgois au printemps 1995 sous le titrePereira prétend), la littérature française occupe une place centrale par le biais du personnage principal, qui lit et traduit l'oeuvre de Balzac, de Maupassant et des grands écrivains catholiques français, comme Bernanos et Mauriac."
"Après la formation française est arrivé pour moi le moment du Portugal, bien qu'étrangement j'aie entamé la découverte de la littérature portugaise à Paris. En effet, à la fin de mon séjour, en me dirigeant vers...