La guerre de l'ombre

De
Publié par

En U.R.S.S. comme en France, au Danemark comme en Grèce, les armées allemandes se sont heurtées, au cours de la Seconde guerre mondiale, à des ennemis d’autant plus redoutables qu’ils étaient souvent insaisissables. Si de nombreux auteurs ont consacré des ouvrages aux différents aspects de la Résistance française, nul n’avait tenté d’évoquer, d’expliquer, de définir l’ensemble de ce phénomène historique, multiforme et vivant, que fut la guerre de l’ombre en Europe de 1940 à 1945. Henri Michel, secrétaire général du Comité d’histoire de la Seconde Guerre mondiale, auteur de nombreux ouvrages, dont une Histoire de la Seconde Guerre mondiale, a rassemblé des documents, recueilli des témoignages dans tous les pays occupés. Il retrace l’évolution générale de la résistance, des actes isolés de sabotage aux insurrections nationales, révèle ce que fut l’attitude des Trois Grands face aux résistances nationales au cours de ces années terribles. Grâce à lui, nous revivons l’épopée héroïque des combattants polonais, danois, grecs, nous comprenons pourquoi Tito l’a emporté sur Mihaïlovic et nous apprenons une des grandes leçons de l’histoire contemporaine, plus actuelle que jamais : les armées régulières, qu’elles soient allemande, française ou américaine, ne peuvent jamais réduire des nations malgré elles, mais les maquisards ne peuvent triompher que s’ils sont soutenus par des forces organisées à l’intérieur ou à l’extérieur.
Publié le : jeudi 16 avril 1970
Lecture(s) : 35
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246147091
Nombre de pages : 420
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
En U.R.S.S. comme en France, au Danemark comme en Grèce, les armées allemandes se sont heurtées, au cours de la Seconde guerre mondiale, à des ennemis d’autant plus redoutables qu’ils étaient souvent insaisissables. Si de nombreux auteurs ont consacré des ouvrages aux différents aspects de la Résistance française, nul n’avait tenté d’évoquer, d’expliquer, de définir l’ensemble de ce phénomène historique, multiforme et vivant, que fut la guerre de l’ombre en Europe de 1940 à 1945. Henri Michel, secrétaire général du Comité d’histoire de la Seconde Guerre mondiale, auteur de nombreux ouvrages, dont une Histoire de la Seconde Guerre mondiale, a rassemblé des documents, recueilli des témoignages dans tous les pays occupés. Il retrace l’évolution générale de la résistance, des actes isolés de sabotage aux insurrections nationales, révèle ce que fut l’attitude des Trois Grands face aux résistances nationales au cours de ces années terribles. Grâce à lui, nous revivons l’épopée héroïque des combattants polonais, danois, grecs, nous comprenons pourquoi Tito l’a emporté sur Mihaïlovic et nous apprenons une des grandes leçons de l’histoire contemporaine, plus actuelle que jamais : les armées régulières, qu’elles soient allemande, française ou américaine, ne peuvent jamais réduire des nations malgré elles, mais les maquisards ne peuvent triompher que s’ils sont soutenus par des forces organisées à l’intérieur ou à l’extérieur.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi