//img.uscri.be/pth/859e5d2ee1c6bb4eae3066038a679ed945805608
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La lueur des orages désirés

De
384 pages
Le seul fil conducteur de ce quatrième volume du Journal hédoniste est : comment être heureux, et jouir, et résister aux puissances mortifères, en notre monde trop chrétien ? Avec ce programme désormais classique, Michel Onfray butine ici et là : d’une lecture de Don Quichotte au mythe de Don Juan, d’une tirade anti-libérale à « l’érotique solaire », de la tétralogie wagnérienne à Diogène Laërce, de la « Grande Santé » nietzschéenne à la définition du « glamour » (qui, dans le Larousse, se trouve entre « gland » et « glaire »), des stoïciens aux vitalistes, de Balthus à Augiéras, etc… C’est dire l’éclectisme de l’ouvrage – et, paradoxalement, son unité profonde. Ces « orages désirés » sont le carnet de bord d’un écrivain obstiné sur son chantier. Ajoutons-y, comme toujours, le style de Michel Onfray. Ce mélange d’érudition et de légèreté, ce dosage très particulier de métaphysique et de vie quotidienne. Un réel bonheur de lecture…
Voir plus Voir moins
Le seul fil conducteur de ce quatrième volume du Journal hédoniste est : comment être heureux, et jouir, et résister aux puissances mortifères, en notre monde trop chrétien ? Avec ce programme désormais classique, Michel Onfray butine ici et là : d’une lecture de Don Quichotte au mythe de Don Juan, d’une tirade anti-libérale à « l’érotique solaire », de la tétralogie wagnérienne à Diogène Laërce, de la « Grande Santé » nietzschéenne à la définition du « glamour » (qui, dans le Larousse, se trouve entre « gland » et « glaire »), des stoïciens aux vitalistes, de Balthus à Augiéras, etc… C’est dire l’éclectisme de l’ouvrage – et, paradoxalement, son unité profonde. Ces « orages désirés » sont le carnet de bord d’un écrivain obstiné sur son chantier. Ajoutons-y, comme toujours, le style de Michel Onfray. Ce mélange d’érudition et de légèreté, ce dosage très particulier de métaphysique et de vie quotidienne. Un réel bonheur de lecture…