La reconquête russe

De
Publié par

Le 8 août 2008, Poutine lançait ses chars contre la Géorgie sous les yeux de l’Occident stupéfait. Ce n’est ni un accident, ni un hasard de l’histoire mais l’aboutissement d’un processus qui débute au milieu des années 1990 alors que se noue, sans qu’on n’en ait encore conscience, le tragique échec de la démocratie en Russie. Ce livre raconte la renaissance d’un « système » qu’on croyait défunt et comment, depuis le Kremlin, Poutine et ses hommes ont engagé la reconquête idéologique, politique et économique de la population et du territoire russes. Il explique les raisons qui conduisent aujourd’hui à la contre-attaque de l’Empire. Parce que Laure Mandeville a été au cœur du volcan russe depuis 1989, parce qu’elle a été le témoin privilégié des arcanes du pouvoir, son histoire de la Russie post-communiste se lit comme un véritable roman avec ses héros, ses mauvais génies, ses drames, son peuple ballotté et sa quête d’une démocratie introuvable. De l’échec de l’ère elstinienne qui a tourné au pillage à l’invasion de la Georgie, de la montée de Poutine au pouvoir à la chute du nouveau Prince du capitalisme russe, Mikhaïl Khodorkovski, c’est la même logique d’un pouvoir prédateur qui s’impose, détruisant systématiquement toute possibilité d’opposition. Aujourd’hui cette dérive nationaliste russe sonne comme un défi majeur pour l’Occident. Saura-t-il arrêter les apprentis sorciers qui, au Kremlin, ont agi jusqu’ici en toute impunité ? Si tel n’était pas le cas, la reconquête russe ne serait pas seulement synonyme d’une nouvelle tragédie pour la nation russe mais sonnerait le glas de la sécurité de nos démocraties.
Publié le : mercredi 22 octobre 2008
Lecture(s) : 51
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246728092
Nombre de pages : 395
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le 8 août 2008, Poutine lançait ses chars contre la Géorgie sous les yeux de l’Occident stupéfait. Ce n’est ni un accident, ni un hasard de l’histoire mais l’aboutissement d’un processus qui débute au milieu des années 1990 alors que se noue, sans qu’on n’en ait encore conscience, le tragique échec de la démocratie en Russie. Ce livre raconte la renaissance d’un « système » qu’on croyait défunt et comment, depuis le Kremlin, Poutine et ses hommes ont engagé la reconquête idéologique, politique et économique de la population et du territoire russes. Il explique les raisons qui conduisent aujourd’hui à la contre-attaque de l’Empire. Parce que Laure Mandeville a été au cœur du volcan russe depuis 1989, parce qu’elle a été le témoin privilégié des arcanes du pouvoir, son histoire de la Russie post-communiste se lit comme un véritable roman avec ses héros, ses mauvais génies, ses drames, son peuple ballotté et sa quête d’une démocratie introuvable. De l’échec de l’ère elstinienne qui a tourné au pillage à l’invasion de la Georgie, de la montée de Poutine au pouvoir à la chute du nouveau Prince du capitalisme russe, Mikhaïl Khodorkovski, c’est la même logique d’un pouvoir prédateur qui s’impose, détruisant systématiquement toute possibilité d’opposition. Aujourd’hui cette dérive nationaliste russe sonne comme un défi majeur pour l’Occident. Saura-t-il arrêter les apprentis sorciers qui, au Kremlin, ont agi jusqu’ici en toute impunité ? Si tel n’était pas le cas, la reconquête russe ne serait pas seulement synonyme d’une nouvelle tragédie pour la nation russe mais sonnerait le glas de la sécurité de nos démocraties.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.