La Vie

De
Publié par

« Nous sommes là

Notre âme est là

La tristesse est là

Notre cœur est là

Notre joie de vivre est là

La maladie est là

La reconnaissance pour certaines personnes est là

Le passé est là

Le futur est là

Mais tout simplement la vie est là »

Amélie Harivel livre ses pensées de jeune femme, sur ceux qui l'entourent, ses rêves, ses aspirations, avec authenticité et générosité.


Publié le : mercredi 12 août 2015
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332985903
Nombre de pages : 64
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-98588-0

 

© Edilivre, 2015

La Vie

 

 

Je remercie mes parents pour tout ce qu’ils font pour moi, je les aime de tout mon cœur, je ne saurai jamais comment les remercier ainsi que mes sœurs et mon frère.

Je remercie les personnes qui auront réussi à faire publier ce livre.

Je remercie ma cousine pour son aide, pour tout ce qu’elle a pu faire pour moi, mais aussi mes amis.

Je remercie la personne qui m’a donné le courage, l’envie de continuer à me battre, cette personne c’est Kendji Girac, il m’a fait comprendre des choses à travers ses chansons, sa personnalité,… Pourtant je ne l’ai jamais vu, peut-être un jour.

Je remercie les personnes qui liront ce livre.

Nous sommes là

Notre âme est là

La tristesse est là

Notre cœur est là

Notre joie de vivre est là

La maladie est là

La reconnaissance pour certaines personnes est là

Le bonheur est là

Le passé est là

Le futur est là

Mais tout simplement la vie est là

Elle commence quand on est tout petit

Et puis on grandit

Les années passent,

Du bébé

On passe à l’enfant

Puis à l’adolescent

Et on finit par être adulte

Tout ça sont des étapes à passer

Je suis arrivée dans une famille

Où il y avait déjà deux petites filles

Je suis née le 27 février 1991

Mes deux grandes sœurs ont choisi mon prénom.

Quand j’étais petite

Il m’est arrivé beaucoup

Des bricoles

Et même encore maintenant

J’ai été recousue plusieurs fois et j’ai même fini au bloc

Il n’y a pas très longtemps

Cela va faire trois ans

C’était pour un poignet cassé

Il ne faut pas croire que je n’ai pas fait de bêtises

Car tous les enfants en font

Personne n’y échappe

J’ai été de très bonne heure à l’école

Car je ne parlais pas

Mais j’arrivais à me faire comprendre quand même

Je n’ai parlé qu’à trois ans et demi

A cause des otites à répétition que je faisais

Mais après je suis devenue une vraie pipelette chez moi

Je n’arrête pas de parler

C’est bête mais il m’arrive de parler même toute seule

Au moins je ne m’ennuie pas

Quand je parle

Où que je chante

Bien évidemment

Je chante quand je suis toute seule

Car je chante faux

Et ce n’est pas juste du tout

Ce n’est pas trop calme

Je n’aime pas quand il n’y a pas de bruit

Il faut toujours qu’il est quelque chose

Car sinon ça ne va pas

Les années ont passé

Sept ans et demi après

Mon petit frère est venu pointer le bout de son nez

On lui cédait beaucoup de choses

Il était petit et puis c’était notre petit frère

Seulement il a grandit donc on lui cède moins

Il est plus petit que moi en âge mais pas en taille

Il est largement plus grand que moi

On est bien tous ensemble

Maintenant mes deux grandes sœurs ont leur vie

Rien qu’à elle

La plus grande a un enfant

Il s’appelle Enzo

Qui à deux ans

En plus, d’être mon neveu

C’est aussi mon filleul

C’est un beau cadeau que ma sœur m’a fait

En me faisant devenir sa marraine

Ma deuxième sœur à deux enfants

Ils s’appellent Kévin

Qui à cinq ans

Et il y a Melvynn

Qui a trois ans

Ce sont donc mes deux neveux

Ils sont mignons

Tous les trois

Ils me font rire

Ils sont plein de vie

Et quand on les voit

Cela donne encore l’envie de se battre

Ils adorent venir dans ma chambre

Car ils adorent qu’on fasse des batailles de nounours

Cela les amuse et moi ça m’occupe

Le temps passe un peu plus vite

Que quand on est tout seul

Car tout seul on ne fait rien

Bientôt

La famille va s’agrandir

Car ma grande sœur

La plus âgée

Vient de nous annoncer une très bonne nouvelle

Je vais être une nouvelle fois tata

En espérant que ce soit une petite fille

Cela changera des garçons

Mais fille ou garçon

Peu importe ce que ça sera

Le principal c’est que ce bébé soit en bonne santé

Par moment les années peuvent être très compliquées

Ou au contraire très simples

Dans une vie il faut se battre pour réussir

Réussir ce dont on a envie

Même si cela est compliqué

Etre heureux chez soi

Avoir peur quand on part

Se renfermer sur soi même

La timidité qui prend place

Ne plus sortir de chez soi

Avoir peur de ce que les gens pensent

Mais comment combattre tout ça

Trouver le courage de se battre

Nous sommes nés pour quelque chose

Nous sommes aimés par nos familles

Nous sommes accueillis les bras ouverts

Nous sommes élevés au mieux

Nous avons tout ce dont nous avons besoin

C’est le plus important

Mais il manque encore des choses

Nous ne referons pas notre vie

Elle est déjà bien commencée

La vie est comme elle est

Personne ne pourra dire le contraire

Elle nous arrache des êtres chers

Elle décide que l’on doit être malade

Elle fait en sorte que l’on se trouve jugé

Jugé pour des choses qui n’en valent pas la peine

Il faut rester naturel

Se cacher n’est pas vivre

On vient tous du même monde

Mais on n’a pas le même caractère

Ni les mêmes pensées

Nous ne sommes différents

Que sur certains points

Les choix de vêtements, le maquillage, les coiffures,…

Qu’on soit français ou non

Vivant dans une maison, une caravane,…

Blanc ou Noir

Une femme ou un homme

Quelle est la différence ?

On se rejoint tous

Nous sommes tous des êtres humains

Avec des bras, des mains, un corps, des jambes,…

Et qui souhaitent aussi être aimé

Nous sommes tous capable de faire des choses

Nous n’avons peut être pas le corps...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.