//img.uscri.be/pth/a38f9207d54fe5c69edd41d657dbc06b97865ff6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 21,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La vie, la mort, l'amour

De
283 pages
"Seuls, nous appartiennent les sentiments inavoués, les amours échouées et les chagrins imaginaires : ce qui meurt en nous, ce qui n'est plus. (...) La réalité est aussi trompeuse que la fiction, la conscience aussi déformante que la vision, l'écrit aussi menteur que le vécu. Il ne sert à rien d'harmoniser les notes discordantes ou d'assembler les feuilles volantes de cette oeuvre qui ne peut vivre que d'un regard intime, une complicité affectueuse, une sorte d'amour à vif."
Voir plus Voir moins
Louis Le Forestier
La Vie, la Mort, l’Amour
La Vie, la Mort, l’Amour
© L’Harmattan, 20135-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29090-4 EAN : 9782336290904
Louis Le Forestier
La Vie, La Mort, L’Amour
L’Harmattan
Du même auteur :
Le Mal de s’aimer
Après la mort, l’amour. Simone Weil
Qui n’aime pas demeure en la mort Pascal, Les Provinciales
« Être pour la vie », « être pour la mort », il n’y a pas de contradiction : seules justement la conscience de notre finitude, l’inscription ineffaçable de la mort font de nous des êtres passionnés pour la vie.J.B. Pontalis, En marge des nuits
Seigneur, donne à chacun sa propre mort, Qui soit vraiment issue de cette vie, Où il trouva l’amour, un sens et sa détresse. Car nous ne sommes que la feuille et l’écorce. La grande mort que chacun porte en soi, Elle est le fruit autour duquel tout change.R. M. Rilke,Livre d’heures
À toi, Simone, ma plume d’or, mon doigt de cœur