//img.uscri.be/pth/31a6c48a428eb2a02c6d5370ca80b39f82798e66
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 29,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le baroudeur mondain

De
390 pages
Pour illustrer le parcours d'une vie bouleversée, passionnée et passionnante, ces quelques récits évoquent, celui d'un « baroudeur mondain », qui a vécu à Paris, capitale culturelle du monde, mais aussi à Varsovie et même dans la brousse africaine. L'auteur a séjourné dans des châteaux aussi bien que dans des huttes sans lumières ni eau. Il a rencontré à de nombreuses reprises le Pape, des chefs d'État et des millionnaires aussi bien que des pauvres. Au travers de sa vie intellectuelle et scientifique, tout en menant des actions humanitaires sur des routes minées, il aura parcouru soixante-douze pays.
Voir plus Voir moins
Zygmunt L.OSTROWSKI
Le baroudeur mondain
Le baroudeur mondain
1
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09584-4 EAN : 9782343095844
2
Zygmunt L.OSTROWSKI
Le baroudeur mondain
3
@ Toutes les photographies appartiennent au Dr Zygmunt L. Ostrowski
 Droits de reproduction réservés. Mots clés pour cet ouvrage : Rubrique DEWEY : Mémoire, art, guerre Rubrique LH : 20 Mémoire Genre : Documentaire, Récit
4
À ma mère, mon père, mon frère et ma sœur
ainsi qu’à Marie-Christine
5
Litwo! Ojczyzno moja! ty jesteś jak zdrowie. Ile cięceni trzeba ć, ten tylko siędowie, Kto cięstracił. Dziśpięknośćtwą w całej ozdobie. Widzęopisuj i ę, bo tęskniępo tobie.
Messire Thadéeest un célèbre poème polonais d'Adam Mickiewicz, publié à Paris, en 1834
6
Remerciements
Je tiens tout d’abord à remercier Marie-Christine Josse qui a su m’aider pendant toutes ces années. Son esprit de synthèse a été plus que précieux pour clarifier la plupart des chapitres. Son expertise incontestée du Soudan où elle a travaillé depuis le début des années 1980, son exigence de rigueur et de précision et sa vigilance critique ont contribué à rendre ce livre lisible. Je souhaite lui exprimer ma plus vive gratitude et affection. Je remercie vivement tous ceux qui ont apporté avec beaucoup de gentillesse une pierre à l’édifice final en acceptant de relire certains chapitres de ce livre : Madame Marie-José Fenet, Madame et Margarita Perea Zaldiva.
7
8
Avant-propos Le destin de la vie est toujours incertain. Il semble inscrit dans le « Livre de la Vie » dès notre naissance… Nous n’en sommes ni conscients, ni « maîtres ». Pour illustrer le parcours d’une vie bouleversée, passionnée et passionnante, quelques récits évoqueront, celui d’un « baroudeur mondain », qui a vécu à Paris, capitale culturelle du Monde, mais aussi à Varsovie et même dans la brousse africaine, qui a séjourné dans des châteaux aussi bien que dans des huttes sans lumière ni eau, qui a rencontré à de nombreuses reprises le Pape, des chefs d’États, des millionnaires aussi bien que des pauvres. Au travers de sa vie intellectuelle et scientifique tout en menant des actions humanitaires sur des routes minées, il a ainsi parcouru soixante-douze pays. Après sa mort clinique, chaque jour est devenu pour lui un cadeau de Dieu qu’il a partagé avec des enfants parmi les plus démunis ayant croisé son chemin. Il a pu transmettre ses connaissances à de nombreux jeunes dans plusieurs langues. Il a « adopté » vingt-six enfants, parmi des milliers d’enfants de guerre, trouvés nus dans la forêt africaine, les a incités à s’exprimer par la peinture donnant naissance à une École de peinture naïve et primitive,« L’école de Polataka ».
9