Le lama venu du Tibet

De
Publié par

Dagpo Rimpotché est né au Tibet en 1932 dans une famille noble, apparentée au treizième dalaï-lama. Il nous conte ici ce qu'a été son parcours, depuis le Tibet de son enfance jusqu'au Paris des années 90. Avant même de savoir lire et écrire, Dagpo Rimpotché est reconnu Tulku, corps manifesté : il est la réincarnation de l'un des grands maîtres de l'époque contemporaine. Dès sa prime enfance, Dagpo Rimpotché est choyé, vénéré, écouté. Jusqu'à vingt-sept ans, il vit dans les monastères, où il reçoit un enseignement secret, et qu'on découvre ici pour la première fois : mémorisation des grands textes du bouddhisme, au mot près ; stricte discipline de vie ; nuits de trois à quatre heures ; joutes rhétoriques de haut niveau ; intenses pratiques spirituelles. Mais à vingt-huit ans, Dagpo Rimpotché fuit la répression chinoise et devient professeur de tibétain à la Sorbonne et à l'Inalco, où il enseigne jusqu'à sa retraite, en 1992. Parallèlement, Dagpo Rimpotché fonde, à la demande du Dalaï-Lama, un important centre bouddhique, non loin de Paris, le centre Guépèle, qui rayonne aujourd'hui dans toute l'Europe. Cet homme tranquille, admiré pour son savoir, est donc un homme de notre temps. Il nous donne ici une leçon de vie.

Publié le : mercredi 4 mars 1998
Lecture(s) : 69
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246551393
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dagpo Rimpotché est né au Tibet en 1932 dans une famille noble, apparentée au treizième dalaï-lama. Il nous conte ici ce qu'a été son parcours, depuis le Tibet de son enfance jusqu'au Paris des années 90. Avant même de savoir lire et écrire, Dagpo Rimpotché est reconnu Tulku, corps manifesté : il est la réincarnation de l'un des grands maîtres de l'époque contemporaine. Dès sa prime enfance, Dagpo Rimpotché est choyé, vénéré, écouté. Jusqu'à vingt-sept ans, il vit dans les monastères, où il reçoit un enseignement secret, et qu'on découvre ici pour la première fois : mémorisation des grands textes du bouddhisme, au mot près ; stricte discipline de vie ; nuits de trois à quatre heures ; joutes rhétoriques de haut niveau ; intenses pratiques spirituelles. Mais à vingt-huit ans, Dagpo Rimpotché fuit la répression chinoise et devient professeur de tibétain à la Sorbonne et à l'Inalco, où il enseigne jusqu'à sa retraite, en 1992. Parallèlement, Dagpo Rimpotché fonde, à la demande du Dalaï-Lama, un important centre bouddhique, non loin de Paris, le centre Guépèle, qui rayonne aujourd'hui dans toute l'Europe. Cet homme tranquille, admiré pour son savoir, est donc un homme de notre temps. Il nous donne ici une leçon de vie.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.