Le Mal du pays. Autobiographie de la Belgique

De
Publié par

Brossant d'un même élan son portrait et l'autobiographie d'un pays voisin, si proche de la France en apparence, Patrick Roegiers propose avec une tendresse ironique et une mordante franchise une lecture sans précédent de la Belgique.Tout y passe: la littérature, la peinture, les mœurs, le sport, la cuisine, mais aussi la pluie, les souvenirs d'enfance, et la mythologie des grands noms (Brel, Tintin, Merckx, Magritte, Ensor, Spilliaert, Michaux, Panamarenko ou Jan Fabre). Et, bien sûr, la question cruciale de la langue, liée à l'absence de langue belge proprement dite aussi bien qu'aux conflits linguistiques. Car "le mal du pays" est autant le mal que le pays s'inflige à lui-même que la nostalgie que l'on en a quand on est parti.À la fois dithyrambe féroce et pamphlet louangeur, ce livre, organisé sous forme d'abécédaire, de dictionnaire excentrique, de lexique imaginaire, est une somme unique, ludique, savante et délirante comme il n'en existe pour aucun autre pays.
Publié le : vendredi 25 octobre 2013
Lecture(s) : 13
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021144727
Nombre de pages : 512
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
L E M A L D U P A Y S
Sous forme d’abécédaire excentrique, de lexique imagi naire et ludique, Patrick Roegiers retrace la vie culturelle de son pays d’origine, la Belgique : littérature, peinture, mœurs, sport, cuisine sont inventoriés tour à tour sous le signe de la tendresse et de l’humour sarcastique. La mythologie des grands noms est bien sûr évoquée (Brel, Tintin, Merckx, Magritte, Ensor, Spilliaert, Michaux, Panamarenko ou Jan Fabre), ainsi que la question cruciale de la langue, liée à l’ab sence de langue belge proprement dite aussi bien qu’aux conflits linguistiques. Car « le mal du pays » est autant le mal que le pays s’inflige à luimême que la nostalgie que l’on peut en avoir quand on est parti.
Né en 1947 à Bruxelles, Patrick Roegiers s’est établi à Paris en 1983. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur la photographie et a publié sept romans dontBeau Regard(1990),L’Horloge universelle(1992),Hémis phère nord(1995),La Géométrie des sentiments (1998),L’Oculiste noyé(2001) etTripp(2002).
Extrait de la publication
P a t r i c k R o e g i e r s
L E M A L D U P A Y S
A u t o b i o g r a p h i e d e l a B e l g i q u e
Éditions du Seuil
Extrait de la publication
T E X T E I N T E G R A L
ISBN9782021144710 re (ISBN2020574355, 1 publication)
© Éditions du Seuil, février 2003
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À mon père, et à ceux qui l’ont accompagné dans sa vie, unis dans la mémoire.
Extrait de la publication
Je m’exile pour que la nostalgie de mon pays m’inspire mieux. Émile VERHAEREN
La littérature, les Arts, sont la vraie gloire d’un pays. Félicien ROPS
– Quel est votre plus grand regret ? – Être Belge. Jacques BREL
Et français ? Suis-je français ? – Non, vraiment pas. Henri MICHAUX
Mon talent, celui d’être Belge. Marcel BROODTHAERS
La Belgique, ça n’existe pas. Elle n’est qu’un melting-pot, un croisement européen. ARNO
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi