Le matin des abrutis

De
Publié par

Dans l’ancien monde ténébreux, dominé par des intellectuels aussi cruels que sourds aux exigences de la vie contemporaine, l’abrutissement était considéré comme une tare de l’esprit. Les abrutis étaient relégués dans les poubelles de la vie spirituelle, vus comme des éléments asociaux, moqués, méprisés. « Abruti ! » était même devenu une injure… 
Cette triste époque se termine. De tous côtés monte la revendication des abrutis à dominer le monde, et cette revendication est irrésistible, car l’abrutissement est le seul moyen de vivre en harmonie avec le monde contemporain. 
Ce petit essai romancé relate la crise décisive qui va conduire un cadre trentenaire, modèle des générations montantes, à choisir en toute lucidité de devenir abruti. A travers la nouvelle vie spirituelle abrutie de ce cadre prénommé Jean, affublé de son épouse Athénaïs (qui est d’ailleurs moins une épouse qu’un facteur aggravant), le lecteur suivra la mutation anthropologique qui nous conduira tous à faire nos adieux à l’intelligence, à jouir enfin sans l’entrave de nos consciences. 
L’immense soulagement, ainsi que le sentiment de détente et de bien-être abruti qui s’emparent du lecteur, recommandent ce livre à tous ceux qui ont constaté que réfléchir ne leur apportait que des ennuis, sans compter la fatigue.
Publié le : mercredi 1 octobre 2008
Lecture(s) : 25
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709632676
Nombre de pages : 100
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dans l’ancien monde ténébreux, dominé par des intellectuels aussi cruels que sourds aux exigences de la vie contemporaine, l’abrutissement était considéré comme une tare de l’esprit. Les abrutis étaient relégués dans les poubelles de la vie spirituelle, vus comme des éléments asociaux, moqués, méprisés. « Abruti ! » était même devenu une injure… 
Cette triste époque se termine. De tous côtés monte la revendication des abrutis à dominer le monde, et cette revendication est irrésistible, car l’abrutissement est le seul moyen de vivre en harmonie avec le monde contemporain. 
Ce petit essai romancé relate la crise décisive qui va conduire un cadre trentenaire, modèle des générations montantes, à choisir en toute lucidité de devenir abruti. A travers la nouvelle vie spirituelle abrutie de ce cadre prénommé Jean, affublé de son épouse Athénaïs (qui est d’ailleurs moins une épouse qu’un facteur aggravant), le lecteur suivra la mutation anthropologique qui nous conduira tous à faire nos adieux à l’intelligence, à jouir enfin sans l’entrave de nos consciences. 
L’immense soulagement, ainsi que le sentiment de détente et de bien-être abruti qui s’emparent du lecteur, recommandent ce livre à tous ceux qui ont constaté que réfléchir ne leur apportait que des ennuis, sans compter la fatigue.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant