//img.uscri.be/pth/cd1f9afcdc89282395fd0deb2f23d57344b5da92
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF - EPUB - MOBI

sans DRM

Les Entrelacs de la mémoire

De
394 pages

Qu'est-ce qui peut bien pousser Christophe MARIS à réitérer chaque année l'exercice de l'écriture du journal ? La vie décrite au quotidien, avec ses hauts, avec ses bas, un regard posé sur les autres souvent amusé, l'évocation de rencontres d'inconnus comme de gens plus exposés, le goût de la découverte, de l'écoute, des voyages... Le ton demeure mordant, passionné, direct et littéraire comme à l'accoutumée. Les phrases s'enchaînent, les mots se déchaînent, les paragraphes s'entrelacent au fil des saisons. Parfois la colère gronde à propos d'horreurs constatées mais la réflexion tempère presque systématiquement les envolées. Et la force de Christophe MARIS réside aussi dans la capacité qu'il laisse au lecteur de se forger sa propre opinion même si c’est lui qui propose !


Voir plus Voir moins

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-72437-3

 

© Edilivre, 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conception& réalisation couverture : © Augusto CABRAL & Tomas UBERLIONIS – Tous droits réservés 2014

Photo auteur : © Florian MAUSSAC – Tous droits réservés 2013

Citation

 

 

« Connaître les autres, c’est sagesse. Se connaître soi-même, c’est sagesse supérieure. »

LAO-TSEU

« Nous sommes chacun notre propre démon, et nous faisons de ce monde notre enfer. »

Oscar WILDE

Avant-propos

En termes d’écriture comme dans l’existence tout court, on est parfois enclin à l’inspiration, parfois enclin à découvrir que la plume s’assèche voire se tarit non par défaut matériel mais parce que l’esprit qui conduit les phrases n’est pas nécessairement disponible. Et ce pour diverses raisons : le travail, la famille, les amis, des emplois du temps chargés ou des déplacements qui n’auraient aucun intérêt à être relatés dans une « œuvre » dite littéraire.

Un roman, une pièce de théâtre, un article… ne permettent pas de coupure, cela n’aurait plus de sens et le lecteur n’y comprendrait goutte ; le journal en revanche peut être interrompu, repris, c’est là toute la souplesse qu’il permet ; en revanche il oblige à une veille constante et une certaine rigueur. Que de paragraphes, que de lignes sont effacés au moment où le lecteur s’y plonge.

Ce tome IX pour la première fois a été « victime » d’interruptions, vous saurez comprendre pourquoi en le lisant ; mener de front plusieurs projets professionnels et soutenir des membres de sa famille, de ses relations intimes nécessitent parfois de prendre du champ, fût-ce un temps salvateur pour souvent mieux comprendre ce qu’il se passe autour de soi.

La période couverte ici-bas couvre donc les années 2009 jusque fin 2013.

Bonne lecture et bon voyage à travers ces pages.

Naviguez à loisir dans Les Entrelacs de la mémoire.

Remerciements

Toutes mes pensées vont à celles et ceux qui colorent mon quotidien, anonymes, gens de toutes sortes, connus, inconnus. Merci aux rencontres… aux regards, aux gestes bienveillants. Avec le temps on prend davantage conscience de l’essentiel dès lors qu’on avance dans la seconde moitié de son existence. Partager, échanger, aimer d’amitié comme d’amour, rien ne me semble plus important.

Ici là encore, j’observe, j’écoute, je respire les uns les autres et je tente modestement de relayer mon ressenti de ce qui se passe tout auprès, au loin. Je dénonce, je m’agite devant les injustices comme je prends plaisir à mettre en exergue ce qui me touche au plus profond. Si souvent d’aucuns sont indélicats, la vie vaut qu’on l’éprouve autant qu’elle nous éprouve parfois durement. Le bonheur n’existe qu’au cœur des coups de dague ; c’est à cela qu’on peut seulement le reconnaître.

Tout mon respect à celles et ceux qui osent me dire parfois qui je suis, simplement un être de forces comme de faiblesses, anonyme parmi les intimes. Merci de votre attention comme de vos encouragements.

Un grand merci à Augusto CABRAL, fidèle parmi les fidèles, mon cher collaborateur depuis plusieurs années, pour la qualité de son travail autour de cette couverture… Un grand merci à Florian MAUSSAC pour m’avoir mitraillé discrètement et réussi des photos naturelles… Un grand merci à ma fidèle correctrice…

Mille mercis à Florence et Maud pour leur œil aguerri et leur célérité à déceler les nombreuses coquilles de dernière minute.

Bibliographie

Des jours pas comme les autres, Journal I – Ed Le Manuscrit (2001)

Derrière la porte, Journal II – Ed Le Manuscrit (2001)

Tout reste affaire, Journal III – Ed Le Manuscrit (2002)

Chaque jour est une vie, Journal IV – Ed Le Manuscrit (2002)

On s’connaît ? Roman – Ed Le Manuscrit (2003)

Je hais les dimanches, Roman – Ed Le Manuscrit (2004)

Et que le bal recommence, Journal V – Ed Le Manuscrit (2005)

La saveur de l’impromptu, Journal VI – Ed Le Manuscrit (2006)

Il fera jour ce soir, Roman – Ed Atelier de Presse (2007)

La Patience des saisons, Journal VII – Ed Atelier de Presse (2008)

Au risque de vous perdre, Roman – Ed Le Manuscrit (2012)

Des jardins de l’intime à l’universel, Journal VIII – Ed Edilivre (2013)