Mémoires de Pierre Gérald, né Victor Haïm Cohen, doyen des acteurs français

De
Publié par

Pierre Gérald, de son vrai nom Victor Haïm Cohen, mort à 106 ans, était le doyen des comédiens français. Pendant la Première Guerre mondiale, sa mère, aidée financièrement par son frère, va s'installer en Suisse. Elle inscrit son fils dans une école chrétienne. Le petit Victor est martyrisé par ses copains de classe qui le traitent de « sale Juif qui a tué jésus ». Le petit Victor perd la foi et devient athée.
Publié le : lundi 8 février 2016
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782140001482
Nombre de pages : 168
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Antoine Safar
Mémoires de Pierre Gérald, né Victor Haïm Cohen,
doyen des acteurs français
Les impliqués É d i t e u r
MÉMOIRES DE PIERRE GÉRALD,NÉ VICTOR HAÏM COHEN, DOYEN DES ACTEURS FRANÇAIS
Les Impliqués Éditeur
Structure éditoriale récente fondée par L’Harmattan, Les Impliqués Éditeur a pour ambition de proposer au public des ouvrages de tous horizons, essentiellement dans les domaines des sciences humaines et de la création littéraire.
Déjà parus
Fayol Marie-Claude),Sur la route de Ouégoa en Nouvelle-Calédonie, récit, ( 2015.
Doucet (Sonia),Assistantes maternelles, assistants maternels, essai, 2015.
Toh Bi (Emmanuel),Africanités, poésie, 2015.
Sotteau (Christine), Meissonnier (Florence) et André (Michèle), Handicap et fratrie dans un centre d’action médico-sociale précoce, récit, 2015
Marquez-Velasco (Adrien),Nuit orange, roman, 2015.
Bardin (Jacques),Sur mes deux oreilles, récit, 2015.
Piecyk (Maryse),Troubles sexuels et mariages arrangés, récits, 2015.
Guetta (David),Raid sur l’Afrique, roman, 2015.
Nguedam (Christophe),Pour un monde nouveau, poésie, 2015.
Nguedam (Christophe),Grains de philosophie, poésie, 2015.
Ces dix derniers titres de ce secteur sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site : www.lesimpliques.fr
Antoine Safar Mémoires de Pierre Gérald, né Victor Haïm Cohen, doyen des acteurs français Les impliqués Éditeur
© Les impliqués Éditeur, 2015 21 bis, rue des écoles, 75005 Paris
www.lesimpliques.fr contact@lesimpliques.fr
ISBN : 978-2-343-08030-7 EAN : 9782343080307
Aux amis de Pierre Gerald Le rabbin Daniel Farhi Mehdi El-Kiddoui Cécile de France Aurélie Le Perron Gisèle Altman Karen Benchetrit Jean Azouvi Jean-Claude Ross Johanna Haroche Ma fille Roula et ses enfants Et les nombreux amis qui l’ont entouré et aimé
7
PREMIER ENTRETIEN
Pierre Gérald est mort à l’âge de 106 ans. Il était le doyen des comédiens de France. Je l’ai connu il ya quelques années (il avait 98 ans), au Club des Poètes à Paris. Il m’avait étonné avec sa lucidité, sa prestance, son éloquence et surtout sa fabuleuse mémoire. On lui avait demandé de réciter un ou deux poèmes, mais devant l’enthousiasme du public qui l’ovationnait sans cesse, il dut, sans lunettes et sans papier, droit comme un I, se reprendre à plusieurs reprises. Toute une série de poésies dévalait les unes après les autres de sa bouche habituée à la déclamation. Fasciné par ce personnage hors norme j’en fis un ami, un ami qui, depuis ce temps-là, j’appelais tous les jours. Et à chaque occasion, je le conviais à mes soirées pour le présenter à mes amis. Il m’est arrivé d’organiser dans la mairie du 16° arrondissement des récitals de chants classiques ; chaque fois, je l’invitais à dire des poèmes. Toujours le même enthousiasme accueillait ses prestations. Il devait sa longévité à un régime très strict qu’il s’imposait depuis sa jeunesse. Manger peu, surtout pas un excès de douceur, presque pas d’alcool et ne jamais fumer. Il se pesait chaque matin et dès qu’il s’apercevait qu’il avait quelques grammes en plus, il suspendait toute alimentation jusqu’à ce qu’il retrouve son poids normal. II exerçait sa mémoire chaque matin en récitant par cœur des poèmes… Et surtout il cultivait sans cesse la bonne humeur et, pardon, Pierre Gérald était un maniaque de la propreté. Il prenait tout seul sa douche chaque jour. Il détestait les vieux (plus jeunes que lui) et surtout les GROSSES femmes. Cependant il est de mon devoir de
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.