Migrations

De
Publié par

Né de la rencontre improbable entre un fils d'immigrés juifs de la Russie tsariste et d'une jeune femme dont les parents venaient de Picardie et d'Auvergne, l'auteur et sa famille ont subi les grands conflits qui ont traversé le XXe siècle. Sa famille a vécu et subi les grands conflits qui ont traversé le XXe siècle. L'histoire familiale est confrontée à l'Histoire avec un grand H.
Publié le : vendredi 15 avril 2016
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782140006746
Nombre de pages : 244
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
u
es s
Historiques
Roland S
sérieSources
Migrations e une famille dans l’histoire duXXsiècle
Historiques Sources
Migrations, une famille e dans l’histoire duXXsiècle
Historiques Dirigée par Bruno Péquignot et Vincent Laniol
La collection « Historiques » a pour vocation de présenter les recherches les plus récentes en sciences historiques. La collection est ouverte à la diversité des thèmes d'étude et des périodes historiques. Elle comprend trois séries : la première s’intitulant « travaux » est ouverte aux études respectant une démarche scientifique (l’accent est particulièrement mis sur la recherche universitaire) tandis que la deuxième intitulée « sources » a pour objectif d’éditer des témoignages de contemporains relatifs à des événements d’ampleur historique ou de publier tout texte dont la diffusion enrichira le corpus documentaire de l’historien ; enfin, la troisième, « essais », accueille des textes ayant une forte dimension historique sans pour autant relever d’une démarche académique.
Série Travaux
Didiver CHAUVET,Hitler et la Nuit des Longs Couteaux (29 juin – 2 juillet 1934), La Sturmabteilung (SA) décapitée, 2016. Jean-Yves CHAUVET,La transmission des maisons lorraines, e Familles et maisons paysannes de la fin du XVII au milieu du e XX siècle,2016. Tchavdar MARINOV,ancêtres les Thraces, Usages« Nos idéologiques de l’Antiquité en Europe du Sud-Est,2016. Françoise DASQUES,La pensée française de l’architecture mexicaine, Paris–Mexico 1784-1910, Architectures et univers mental, Tome III,2015. Françoise DASQUES,Du style parisien à l’éclectisme porfirien, Paris–Mexico 1784-1910, Architectures et devenir des formes, Tome II,2015. Françoise DASQUES,Deux Rome, Paris–Mexico 1784-1910, Architectures et transferts, Tome I,2015 Murielle PERRIER,Utopie et libertinage au siècle des Lumières. Une allégorie de la liberté, 2015.
Roland Smolar
Migrations, une famille e dans l’histoire duXXsiècle
Du même auteur, aux éditions L’Harmattan
L’insertion socioprofessionnelle urgence ?, 2009.
des
jeunes,
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-08908-9 EAN : 9782343089089
une
À mes enfants : Olivier, Didier+, Muriel Et petits enfants : Chinook, Lucie, Antoine, Jade et Pierre
« Chacun d’entre nous vient de quelque part. Autant savoir d’où. J’ai toujours dit que celui qui ne sait pas d’où il vient ne sait où il va ! »
Marek Halter,Réconciliez-vous ! ,Robert Laffont, 2015.
Pourquoi une généalogie familiale ? L’histoire de ma famille est le résultat de la rencontre de deux migrations, celle de mon père, fils d’émigrés juifs lituaniens ou russes selon les époques, et celle de ma mère fille de parents catholiques français ayant quitté leur province pour la capitale. Au départ je connaissais assez bien « l’histoire officielle » de la famille maternelle. J’ai passé mon enfance, avec mon frère Claude, dans le pavillon d’Orly qui abritait mes parents et mes grands-parents maternels. Il en va différemment de la famille de mon père puisque je ne me souvenais pas d’avoir rencontré un seul de ses membres. Pendant longtemps cela ne m’a pas gêné ; enfant dans la famille maternelle, on ne parlait pas des parents de mon père. Maintenant, à un âge où le temps semble rétrécir, je ressens cette absence de connaissance d’une moitié de mes origines comme une amputation, comme s’il me manquait un bras ou une jambe. Je me sens en déséquilibre. Je le vis d’autant plus mal que j’ai construit avec Monique, mon épouse, une famille composite en provenance du monde entier. L’ainé, Olivier, est issu de la communauté chinoise de Cholon, quartier de Saïgon, maintenant Ho-Chi-Minh-Ville ; la benjamine, Muriel, est « une pure vietnamienne » née dans la banlieue de Saigon. Quant au cadet, Didier, c’est un enfant d’Haïti, ce qui signifie que ses ancêtres viennent de « quelque part » en Afrique. À nos trois enfants, nous n’avons, rien caché des renseignements fragmentaires que nous avions de leur 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.