Mon père. Inventaire. Suivi de : Une leçon de savo

De
Publié par

Pour un ex-apprenti tailleur désireux d'honorer la mémoire d'un père ex-tailleur pour hommes et dames, livrer un ouvrage si décousu frise l'indécence. Il est vrai que, de l'avis même des nombreux patrons - dix-huit en quatre ans - chez qui j'ai tenté d'apprendre le métier, je parlais trop en bougeant les mains afin de faire rire mes voisins pour être capable de coudre droit ou de réaliser une belle poche passepoilée. [...]


Pendant ces travaux d'inventaire, tout en taillant et retaillant dans la fragile étoffe qui s'effiloche si vite, j'ai laissé venir à moi bien des souvenirs d'enfance, d'adolescence et, pourquoi le cacher, du troisième âge aussi. J'ai même rédigé en guise de note de lecture une sorte de conférence consacrée à la haine criminelle coiffée du chapeau de médecin que j'ai intitulée Une leçon de savoir-vivre. Titre qui aurait parfaitement convenu à l'ensemble de l'ouvrage si je n'avais pas fait le choix préalable de Mon père. Inventaire. Cette Leçon, que vous trouverez en fin de volume, ce collage de textes ignobles, m'a paru un autre chemin - toujours l'arlequinade - pour évoquer et honorer la mémoire de mon père.


J.-Cl. Grumberg


Publié le : jeudi 1 octobre 2009
Lecture(s) : 117
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021009071
Nombre de pages : 184
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
erg
taire
vivre
BRE2003
roductions destinées à une utilisation partielle faite par quelque procédé ts cause, est illicite et constitue une u Code de la propriété intellectuelle.
Extrait de la publication
sireux d’honorer la mémoire s et dames, livrer un ouvrage vrai que, de l’avis même des  quatre ans – chez qui j’ai arlais trop en bougeant les isins pour être capable de lle poche passepoilée. Enfin, es sortes de costumes. Si du mien, la mode était stricte hacune peut se vêtir comme
e coupé, réglé et monté un e qu’on donne aux pelisses ousu de gros fil blanc diront assion en tout cas, avec le que j’ai mis à confectionner eu le courage insensé de por-
ventaire, tout en taillant et i s’effiloche si vite, j’ai laissé ’enfance, d’adolescence et, âge aussi. J’ai même rédigé rte de conférence consacrée
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
re
Pour Olga et le nouveau Zacharie
ixante ans avant que «mon n père» une fois tracé noir zarre étonnement. Aujour-n guise d’inventaire, je vais ce que je sais ou crois savoir
décembre 1898 à Galatz, li et Faïghé. J’affirme cela le livret de famille remis le aris – à la nouvelle famille tur père et de ma future Grumberg était tailleur de emière page je peux égale-Ma mère» me vient spon-oche, familier, nécessaire, tranger; oui, «ma mère», à le redire. lle de ma mère est, toujours c un H, or toute la famille
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.