//img.uscri.be/pth/dd717cfbd0b147a57f0a1bf1b59dacb29eda86a8
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

N'oublie pas d'aller chercher Armelle

De
222 pages
Née après-guerre dans une famille modeste, Armelle connaît une enfance douloureuse. À 18 ans, elle commence à travailler à l'Assistance publique des Hôpitaux de Paris, "au bas de l'échelle". Son courage, sa ténacité et des rencontres déterminantes font de sa carrière un parcours exemplaire. Sa vie professionnelle achevée, une terrible épreuve l'attend : l'un de ses proches est atteint de la chorée de Huntington, maladie effroyable dont on ne guérit pas. Elle découvre alors l'enfermement de ces malades jusqu'à leur mort en service de long séjour.
Voir plus Voir moins
Graveurs de Mémoire
G
Armelle Rieuf
Avec la collaboration de Marie Navarro
N’oublie pas d’aller chercher Armelle !
Du NordPasdeCalais à la région parisienne : le chemin d’une vie.
Graveurs de Mémoire Série : Récits de vie / France
N’OUBLIE PAS DALLER
CHERCHERARMELLE!
Graveurs de mémoire Cette collection, consacrée à l’édition de récits de vie et de textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques. Depuis 2012, elle est organisée par séries en fonction essentiellement de critères géographiques mais présente aussi des collections thématiques.Déjà parus
Delfau (Mireille),Résistante un jour, Résistante toujours. Paulette Fouchard-Ayot ou la vie d’une femme de l’ombre, 2015. Milan (Jean-Pierre),Vol à voile, chemin d’aventures, En planeur avec un inconditionnel du ciel,2015. Firth (Alan),Le petit Anglais de Béthune, En séjour chez les autres, 2015. Rébut (Jean-Louis),Atout-Chœur, Un demi-siècle de direction chorale, Entretiens avec Jacqueline Heinen,2015. Dhejju (Léonard),Fleuris là où Dieu t’a semé, Histoire d’une vie, 2015. Rudigoz (Charly),Lili à Alger, Une jeune prof dans une ville en guerre (1961-192),2015. Guidon (Frédéric),Chronique d’un professeur de Lettres,2015.
Covas (Madeleine),Paroles de prof…, 40 ans dans l’enseignement privé,2014. Brilman (Jean),Nos familles au Viêtnam, (1897-1954),2014. Beïda (Nejma) en collaboration avec Hélène Dumarty,La mariée avait treize ans, Une histoire marocaine,2014.
Jaffrezou (Raymond),Un jeune breton dans la guerre,2014.
ARMELLERIEUFAvec la collaboration deMarie Navarro
N’OUBLIE PASDALLER CHERCHERARMELLE! Du Nord-Pas-de-Calais à larégion parisienne : le chemin d'unevie.
© L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06390-4EAN : 9782343063904
À mon fils Vincent.
Entre Paule et Marcel, ce fut d’abord une histoire de bicyclette. Paule travaillait à Auxi le château et reve-nait à Berck les jours de repos. Elle faisait les 50 km du trajet en vélo à l’aller, puis au retour, chaque fin de se-maine. Les gens se retournaient sur elle si petite et si pleine d’énergie. Elle pédalait très vite. En ces temps de restrictions, le porte bagage était toujours plein car elle transportait des victuailles malgré la peur de se faire arrê-ter. Il lui est arrivé de faire la route entre Auxi et Berck sous les bombardements. Parfois, Marcel et Paule se croisaient dans Berck, à vélo. Marcel l’avait tout de suite remarquée. Elle, droite et fière, ne voyait rien que la route, du moins c’est ce qu’elle voulait faire croire. Elle regar-dait droit devant, efficace déjà, tout à son objectif : péda-ler le plus vite possible pour arriver le plus tôt possible. Le vent collait ses vêtements sur son corps, dessinait la poitrine jusqu’à faire ressortir la pointe de ses seins. Sa jupe se soulevait, montrant les genoux et les jambes. Ses cheveux mi- longs volaient derrière elle, découvraient ses petites oreilles, son cou et sa nuque. Le plus souvent, elle chantait à tue-tête comme pour mieux avaler les kilo-mètres. Un jour, elle le voit au loin devant elle. Orgueil-leuse et coquine, elle se met à pédaler de plus en plus vite, et le dépasse sans un regard, consciente malgré tout qu’il n’en perdait pas une miette. Curieusement, ils se croisent de plus en plus, chacun saisissant le moindre prétexte pour rouler dans les rues de Berck. Paule se faisait remar-quer à son insu. Contrairement à sa petite sœur Denise qui elle, ne vivait que pour mettre en valeur sa beauté, sa longue chevelure noire et voulait plaire à tout prix. Elle réussissait parfois à entraîner Paule au bal. Ce soir-là, Marcel, qui animait les bals de temps en temps, jouait de la trompette dans l’orchestre. Les deux sœurs arrivent et, il reconnaît tout de suite la jeune fille au vélo. Elle lui plaît. Comment attirer son regard ?
9