Parole d'une autiste muette

De
Publié par

Un chemin de langage dans le lacis de l'autisme paru en décembre 2007, retrace l'histoire d'Anne-Christine, reconnue autiste et privée de langage depuis l'âge de trois ans. Elle a déjà 42 ans lorsqu'elle accède à la communication facilitée. Se révèle en un éclair une personne inconnue de ses proches comme d'elle-même, elle s'affirme consciente d'un étrange mal et de tous les efforts inlassablement engagés pour l'en délivrer, demandant alors à son père : "Ecris un livre sur moi, j'existe".
Publié le : jeudi 1 avril 2010
Lecture(s) : 275
EAN13 : 9782296255234
Nombre de pages : 182
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
   
          L’HARMATTAN
©L'HARM ATTAN, 20105-7,ruedel'École-Polytechnique; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-11760-0 EAN : 9782296117600
Notre reconnaissance À AnneMarguerite Vexiau, « ma première ouvreuse de porte » Sabine Lemaire, Martien GarcinFradet, Isabelle Sarradin, Pascale JacquinRavot « Écriture sur clavier porte immense pour connecter l’indicible cadeau fabuleux pour émerger de ma solitude extrême de cœur. Mes textes sont prose de moi et engagent mon être profond enfermé dans mutisme… » et persévérance.

PRÉFACE...................................................................................9 PRÉLIMINAIRE ......................................................................13 I  L’AMOUR...........................................................................31 II  LA BLESSURE DE LA SÉPARATION ...........................51 III  LE CHRIST.......................................................................89 IV  LE NONJUGEMENT....................................................117 V  LA FRATRIE ...................................................................141 VI  ÉNIGME ET ÉVIDENCE ..............................................165 EN COMPLÉMENT ..............................................................179

Ce livre est un ouvrage passionnant qui présente les écrits d’AnneChristine Pierre, adulte de 55 ans, souffrant d’un autisme infantile précoce qui ne lui a pas permis de développer toutes les modalités d’interaction et de communication habituelles. Ces écrits reflètent les pensées et le vécu qu’elle a exprimés au moyen de la « communication facilitée » grâce à la médiation de quatre personnes voire cinq, des professionnelles, qui l’ont « accompagnée » dans cette externalisation de son mode interne. Il est précédé d’une introduction faite par son père, Gibert Pierre, qui vise à présenter le contexte dans lequel ont eu lieu ces écrits et s’est organisé ce livre à partir des cinq grands thèmes qu’il a repérés dans leur continuité au cœur de tout ce que livre sa fille avec insistance : l’amour, la blessure de séparation, le Christ, le nonjugement et la fratrie. À la fin de l’ouvrage en forme de conclusion intitulée « énigme et évidence », Gilbert Pierre parle de manière plus générale de la modalité d’accès au monde interne par cette médiation de ce que d’aucuns nomment aussi la « communication profonde accompagnée ».
Il me faut bien entendu dire que Gilbert Pierre, énarque et conseiller à la Cour des comptes, a écrit en 2007 un ouvrage intitulé « Un chemin de langage dans le lacis de l’autisme » qui est, comme je l’ai noté dans sa préface, à la fois le récit d’un père concernant la vie de cette fille autiste peu après la naissance de celleci en 1954 jusqu’à maintenant, au sein d’une vie familiale, professionnelle et sociale particulièrement riche et mouvementée, et l’expression de réflexions plus générales concernant à la fois l’autisme et le handicap, la réflexion philosophique sur le sens de notre vie, mais aussi, chemin faisant, la vie de notre pays lors des cinq dernières décennies.
Cet ouvrage d’AnneChristine, présenté par son père sous le titre de«Parole d’une autiste muette», est un document unique, exceptionnel, car très riche et rapportant sur la production des écrits sur plus de dix ans, écrits dont on sent bien toute la dimension d’authenticité, et dont la valeur comme témoignage passe par les nécessaires rigueur et honnêteté morale et scientifique de son père bien connues de tous. Ce livre nous fait pénétrer dans ce monde interne des peurs, des peines, des joies, des intérêts, parfois plein d’humour, d’Anne Christine, toutes manifestations de son monde psychique si difficilement exprimable et communicable jusqu’alors. On voit bien tous les effets positifs qui suivent quant aux interactions et aux relations avec sa famille, son père, ses proches, qui découvrent ainsi quelque chose d’autre qu’une « forteresse vide » pour reprendre une expression bien connue.
« Énigme et évidence », nous dit Gilbert Pierre dans le dernier chapitre. Une évidence certes pour les partenaires de ces échanges et pour lui en particulier. Mais énigme oui, car il y a là quelque chose d’un processus inconnu de communication qui est autre chose qu’un monologue, mais bien réel, un réel dialogue tellement le contenu de ses écrits diffère selon la personne accompagnatrice. Mais peuton dire pour autant que la « communication facilitée » se fait à l’exclusion de toute influence ? Cela est en effet bien discutable tant il est difficile d’imaginer une communication, un dialogue sans influence réciproque, je vais y revenir. De la même façon peuton dire qu’elle permet la mise en relation d’inconscient à inconscient ? Il ne s’agit vraisemblablement pas de l’inconscient au sens psychanalytique du terme, c’estàdire de tout ce monde des représentations mentales inconscientes refoulées auquel Freud pense que les moyens d’y accéder sont représentés entre autres par le rêve, mais aussi par d’autres actes et paroles (lapsus, actes manqués) de la vie quotidienne.
En tout cas, sans aucun doute, on peut imaginer que cette communication profonde, accompagnée, répond bien au besoin fondamental d’intersubjectivité qui existe chez chacun d’entre nous et qu’on a tendance actuellement à considérer comme un
10
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

crinaldi06

Livre fort intéressant sur un domaine inconnu du grand public, mais il ne pouvait en être autrement au regard de la personnalité de l'auteur, un Grand Monsieur comme il n'y en a peu...........

mercredi 12 mars 2014 - 11:24