Pour un capitalisme intelligent

De
Publié par

Ce livre peut se lire, tout d'abord, comme un effort pour dépasser le débat, qui a fait couler tant d'encre, entre partisans des nationalisations et des privatisations. Faux débat dit Peyrelevade. Type même du faux débat dont les Français ont le secret. Il peut se lire, ensuite, comme un réquisitoire - mesuré, mais sévère - contre les dysfonctionnements de notre capitalisme national. Esprit de clocher... Provincialisme... Etroitesse des vues et des perspectives... Nous avons, dit l'auteur, le capitalisme le moins bien armé pour affronter les exigences de la concurrence internationale. Saurons-nous le réformer ? Car ce livre peut être considéré, enfin, comme une sorte de programme à l'usage d'une majorité réformiste, dans une configuration politique différente.
Publié le : mercredi 10 février 1993
Lecture(s) : 30
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246406693
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ce livre peut se lire, tout d'abord, comme un effort pour dépasser le débat, qui a fait couler tant d'encre, entre partisans des nationalisations et des privatisations. Faux débat dit Peyrelevade. Type même du faux débat dont les Français ont le secret. Il peut se lire, ensuite, comme un réquisitoire - mesuré, mais sévère - contre les dysfonctionnements de notre capitalisme national. Esprit de clocher... Provincialisme... Etroitesse des vues et des perspectives... Nous avons, dit l'auteur, le capitalisme le moins bien armé pour affronter les exigences de la concurrence internationale. Saurons-nous le réformer ? Car ce livre peut être considéré, enfin, comme une sorte de programme à l'usage d'une majorité réformiste, dans une configuration politique différente.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.