Prisonnier malgré moi...

De
Publié par

À 33 ans, un jeune Africain issu d'une famille pauvre n'arrive pas à trouver d'issue dans son pays. Il décide de quitter son Cameroun natal à la recherche d'une vie meilleure. Ce voyage, dont la plus grande partie s'effectue dans la clandestinité, l'oblige à passer par plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest et du Nord, parmi lesquels le Maroc, son pays d'accueil par défaut. Ce récit raconte une séquence pathétique de la vie de l'auteur, qui est celle de beaucoup de jeunes africains qui partent à la recherche de la "Terre promise" : l'Hexagone.
Publié le : lundi 1 juin 2015
Lecture(s) : 13
EAN13 : 9782336383392
Nombre de pages : 132
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

PRISONNIER MALGRÉ MOI… Flavien Anicet Bilongo
Récit d’un migrant clandestin
À 33 ans, un jeune Africain issu d’une famille pauvre, avec un PRISONNIER MALGRÉ MOI…niveau scolaire moyen, n’arrive pas à trouver d’issue dans son
pays. Soucieux de son avenir et motivé par son meilleur ami
Messong Me Mvou, il décide de quitter son Cameroun natal à Récit d’un migrant clandestin
la recherche d’une vie meilleure. Ce voyage, dont la plus grande
partie s’efectue dans la clandestinité, l’oblige à passer par
plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest et du Nord, parmi lesquels
le Maroc, son pays d’accueil par défaut. Sa détermination
est fnalement essoufée par les soufrances qu’il endure…
Le désespoir s’installe. Il fnit par conclure qu’il est prisonnier
de son rêve.
Ce récit raconte une séquence pathétique de la vie de
l’auteur, qui est celle de beaucoup de jeunes Africains qui
partent vers des horizons incertains à la recherche du bonheur,
de la « Terre promise » : l’Hexagone. Il peint clairement la réalité
d’une jeunesse sans repères, et en proie à la mal-gouvernance qui
caractérise la plupart des pays de cette Afrique que l’Occident
tient à recoloniser.
Flavien Anicet Bilongo est né le 22 mai 1973 à
Menguémé, arrondissement d’Essé, département
de la Mefou et Afamba dans la région du
CentreCameroun. Il fait ses études primaires à Essé et
Essaboutou ; secondaires aux CES d’Essé, Bot-Makak,
Institut Samba ; et universitaires à Yaoundé, études sanctionnées
par une capacité en droit et économie. Il se forme en journalisme,
en direction et administration de production cinéma et télévision,
et incarne également quelques rôles dans des séries télévisées.
Préface d’Emmanuel Roger MvoMo AyindA
Photographie de couverture :
cdogstar cufs, © cdogstar.
ISBN : 978-2-343-06117-7
14 €
PRISONNIER MALGRÉ MOI…
Flavien Anicet Bilongo
Récit d’un migrant clandestin






Prisonnier malgré moi…



Flavien Anicet BILONGO




Prisonnier malgré moi…
Récit d’un migrant clandestin









Préface d’Emmanuel Roger Mvomo Ayinda










































© L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-06117-7
EAN : 9782343061177




À
tous les migrants clandestins qui ont péri dans les
déserts, les eaux des océans, les forêts, sous les balles des
garde-côtes, sur ce chemin du calvaire à la recherche
d’une vie meilleure.



REMERCIEMENTS
Je remercie le Dieu tout-puissant de m’avoir inspiré
pour la création de cette œuvre, mes parents qui m’ont
permis d’aller à l’école afin d’apprendre à lire et à écrire,
les Éditions Harmattan Cameroun qui donnent la
possibilité à tous de s’exprimer à travers l’écriture.
Merci particulièrement à Mme ATANGANA Elisabeth
(ambassadrice FAO chargée des coopératives), M.
BELINGA Roger (maire de la commune de Mfou), M.
EVINA EBAH Ambroise Augustin (maire de la commune
d’Esse), Mmes YAH Antoinette Chrystelle Joëlle,
ATANGANA ALENE Hortense, NLEND Rosalie (PLEG)
et ONANA Marie Odile, M. NDJEUKWE Eric Lambert
qui ont cru et permis la réalisation de ce projet.
Merci à ma famille qui m’encourage chaque jour, Mme
GEIB née OWONA Annie Jeannette, toutes les ONG qui
luttent pour la cause des migrants dans le monde,
notamment à l’association RETOUR AU PAYS.
Merci à tous ceux qui m’ont soutenu de près ou de loin.



Pour chaque homme et chaque nation vient le moment
de prendre parti,
Dans la lutte entre vérité et mensonge pour le bon ou le
mauvais côté,
Toute grande cause nouvelle comme le messie de Dieu,
Nous offre l’occasion de faner ou fleurir,
Et le choix éternellement se répète entre ces ténèbres et
cette lumière,
Bien que la cause du mal fleurisse, la vérité conserve sa
vigueur,
Même si son lot est l’échafaud et si le mal règne sur le
trône, cet échafaud exalte l’avenir,
Et derrière l’obscurité de l’inconnu, Dieu veille dans
l’ombre sur les siens.


James Russell LOWELL (1819-1891)

SOMMAIRE
REMERCIEMENTS .......................................................... 7
PRÉFACE ........................................................................ 13
INTRODUCTION ........................................................... 15
1. ....................................................................................... 17
2. ....................................................................................... 23
3. ....................................................................................... 31
4. ....................................................................................... 47
5. ....................................................................................... 57
6. ....................................................................................... 69
7. ....................................................................................... 75
8. ....................................................................................... 87
9. ....................................................................................... 99
DÉCLARATIONS DE QUELQUES DÉFENSEURS DES
DROITS DE L’HOMME ............................................... 115
LEXIQUE ...................................................................... 121

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.