Querelles françaises

De
Publié par

Etat ou société civile ? République ou Empire ? Le progrès par le social ou par le droit ? Les droits de l’Homme ou la loi des Etats ? « Nature est un doux guide » ou « Devenir maître et possesseur de la nature » ? Les querelles françaises les plus actuelles sont aussi les plus anciennes, et elles n’ont pas fini d’animer notre opinion publique. En répondant aux interrogations sans concession du journaliste Alexis Lacroix, la philosophe Blandine Kriegel, faisant retour sur son propre parcours, tâche d’éclairer la généalogie de ces querelles et de clarifier ses principales réponses. Au début des temps modernes, émerge dans la construction de l’Etat souverain, l’idée de République. Pourtant, malgré ses triomphes déjà anciens, la République connaît plusieurs dérives impériales et semble incertaine de sa durée et de ses concepts. N’existe-t-il pas « un reste impérial » au cœur de la souveraineté ? Comment interpréter les conflits de l’histoire du droit qui rappochent ou écartent la République moderne du droit ancien ? Comment expliquer que le droit soit devenu le parent pauvre du social, alors que la recherche de la justice est une grande cause nationale, sinon par un approfondissement des conflits philosophiques qui séparent les deux grandes voies de la modernité dans leur rapport à la Révolution ? Les idées peuvent avoir un droit de suite en politique. Blandine Kriegel les associe librement à l’histoire récente, en montrant comment sa génération s’est efforcée, dans l’immédiate après-guerre, jusqu’en 1968, de procéder à ses risques et périls, à une nouvelle invention de la liberté.
Publié le : mercredi 29 octobre 2008
Lecture(s) : 35
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246740292
Nombre de pages : 336
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Etat ou société civile ? République ou Empire ? Le progrès par le social ou par le droit ? Les droits de l’Homme ou la loi des Etats ? « Nature est un doux guide » ou « Devenir maître et possesseur de la nature » ? Les querelles françaises les plus actuelles sont aussi les plus anciennes, et elles n’ont pas fini d’animer notre opinion publique. En répondant aux interrogations sans concession du journaliste Alexis Lacroix, la philosophe Blandine Kriegel, faisant retour sur son propre parcours, tâche d’éclairer la généalogie de ces querelles et de clarifier ses principales réponses. Au début des temps modernes, émerge dans la construction de l’Etat souverain, l’idée de République. Pourtant, malgré ses triomphes déjà anciens, la République connaît plusieurs dérives impériales et semble incertaine de sa durée et de ses concepts. N’existe-t-il pas « un reste impérial » au cœur de la souveraineté ? Comment interpréter les conflits de l’histoire du droit qui rappochent ou écartent la République moderne du droit ancien ? Comment expliquer que le droit soit devenu le parent pauvre du social, alors que la recherche de la justice est une grande cause nationale, sinon par un approfondissement des conflits philosophiques qui séparent les deux grandes voies de la modernité dans leur rapport à la Révolution ? Les idées peuvent avoir un droit de suite en politique. Blandine Kriegel les associe librement à l’histoire récente, en montrant comment sa génération s’est efforcée, dans l’immédiate après-guerre, jusqu’en 1968, de procéder à ses risques et périls, à une nouvelle invention de la liberté.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.