Rendez-vous avec l'islam

De
Publié par

« Les fumées épaisses des explosions de Bagdad ou de Fallouja, les violences islamistes endémiques qui endeuillent le monde musulman de Casablanca à Djakarta nous masquent aussi des évolutions beaucoup plus fondamentales. A mesure que la révolution iranienne se refroidit et qu'elle approche inexorablement de son Thermidor, ne voit-on pas réapparaître avec une force insoupçonnée le phénomène chiite dans toute son ampleur ? Et ce phénomène chiite qui relie entre eux le féodal post-communiste albanais, le militaire laïque turc et l'ayatollah semi-démocrate irakien, tout autant que le dynamiteur libanais ou le doctrinaire de Qom, est en train de décanter, en bouleversant l'Islam en profondeur. Au même moment émergent en Arabie Saoudite, au Pakistan et en Egype, les prodromes d'un grand mouvement intégriste sunnite qui se découvre lui-même « salafiste », c'est-à-dire « fidèle à la religion des ancêtres ». Ces mouvements ont une longue histoire dans l'Islam. Le retour de leur affrontement annonce paradoxalement un avenir entièrement nouveau, comme si cette plongée dans les profondeurs de l'être musulman et la résolution d'un vieux conflit noué depuis des siècles, était le moment nécessaire à l'émancipation démocratique, féministe et laïciste d'un milliard d'hommes, qui demeureront musulmans quoiqu'il arrive. C'est en réalité le monde entier, Amérique, Europe, Chine et Inde qui ont rendez-vous avec un Islam parvenu au virement décisif de son existence géopolitique. » Alexandre Adler
Publié le : mercredi 7 septembre 2005
Lecture(s) : 55
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246675594
Nombre de pages : 270
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Les fumées épaisses des explosions de Bagdad ou de Fallouja, les violences islamistes endémiques qui endeuillent le monde musulman de Casablanca à Djakarta nous masquent aussi des évolutions beaucoup plus fondamentales. A mesure que la révolution iranienne se refroidit et qu'elle approche inexorablement de son Thermidor, ne voit-on pas réapparaître avec une force insoupçonnée le phénomène chiite dans toute son ampleur ? Et ce phénomène chiite qui relie entre eux le féodal post-communiste albanais, le militaire laïque turc et l'ayatollah semi-démocrate irakien, tout autant que le dynamiteur libanais ou le doctrinaire de Qom, est en train de décanter, en bouleversant l'Islam en profondeur. Au même moment émergent en Arabie Saoudite, au Pakistan et en Egype, les prodromes d'un grand mouvement intégriste sunnite qui se découvre lui-même « salafiste », c'est-à-dire « fidèle à la religion des ancêtres ». Ces mouvements ont une longue histoire dans l'Islam. Le retour de leur affrontement annonce paradoxalement un avenir entièrement nouveau, comme si cette plongée dans les profondeurs de l'être musulman et la résolution d'un vieux conflit noué depuis des siècles, était le moment nécessaire à l'émancipation démocratique, féministe et laïciste d'un milliard d'hommes, qui demeureront musulmans quoiqu'il arrive. C'est en réalité le monde entier, Amérique, Europe, Chine et Inde qui ont rendez-vous avec un Islam parvenu au virement décisif de son existence géopolitique. » Alexandre Adler
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.