//img.uscri.be/pth/1295381b926f6f356c5818e7d263f69f61e7f7de
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Roman de mademoiselle L en attendant la greffe

De
90 pages
10 ans d'attente, de crainte, d'espoir, de désespoir ; 10 ans d'angoisse, 10 ans d'attente de larmes ; 10 ans de rires, de cris, de bonheur… 10 ans à attendre l'hypothétique greffe, mais 10 ans d'aventure. La vie est une tragédie. Peu importe la destination finale. L'important est d'accompagner un enfant vers son destin. Que la greffe se fasse, qu'elle réussisse, qu'elle échoue, rien n'a plus d'importance que la vie. Merci Laura pour ces 10 ans de chemin parcouru en commun.
Voir plus Voir moins
 
 
 
 
 
 
 
Le R
om
a
 
 
 
n de Mademo
  
 
 
 
 
 
i
s
e
l
l
e
L
.
 
   
Du même auteur :
Burkina Faso, rêve d’Afrique , Éditions L’Harmattan, 2009. Pierre et Simon, jour après jour , Éditions Le Panthéon, 2002.
 
                            © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96946-9 EAN : 9782296969469
 
Robert L AURENT          Le Roman de Mademoiselle L.  En attendant la greffe                
Au-delà du témoignage Collection dirigée par Dominique Davous
 Ces femmes, ces hommes qui écrivent dans cette collection confrontent le lecteur à la puissance du témoignage, conçu aussi bien comme rapport à l’évé nt extraordinaire - celui qui fait de vous un autre - que neme comme rapport au quotidien ordinaire de la démarche d’une vie construite dans la durée. Puis, retrav ersant leur vécu, ils en dégagent les lignes de force, ils introduisent la pensée dans l’expérience, rejoignent l’universel dans le singulier et, au-d elà de leur témoignage, risquent une parole critique pour suggérer d’autres possibles. L’expérience vivante de leur histoire incite le lecteur à la laisser résonner en eux. L’enfant est au cœur de la collection, l’enfant à naître, l’enfant vivant, l enfant bien portant qu’il soit bien ou maltraité, l’enfant malade, l’enfant qui meurt aussi. La collection porte des regards sur la médecine, les soins, des démarches thérapeutiques, l’éducation et les personnes âgées malades.  
Déjà parus  Sophie LECLERCQ, Mon frère, cet étranger , 2012. C. DE LA PRESLE et D. VALETON, Lettres à un petit prince sorti de sa bulle , 2010. Martine SILBERSTEIN, Ma Princesse est atteinte de leucodystrophie. Témoignage d’amour d’une mère à sa fille , 2010. Ange AYORA, avec l’aide de Claire DEVEZE, Mais pour dormir, vous faisiez comment ? Moi, Ange, résistant, déporté , 2009 Gaëlle BRUNETAUD, Marie-Kerguelen. Histoire d’un deuil périnatal , 2009. Florence PERIER, Michèle BROMET-CAMOU, La désadoption. Une famille pour Hugo ? , 2007. Françoise GOURGUES, Marie-Hélène WAGNER, Rencontres avec les malades Alzheimer , 2007. Nicole D’ARCY, Le cahier qui parle , 2006. Victoria GRANT, Un linceul pour trois, 2005 Michèle VIALLET, Dans la tourmente de l’épilepsie, 2005. Anne CURMI, La cicatrice. Une traversée du cancer, 2005.
 
  
    Pour Laura, notre petit ange bleu Sur ton chemin difficile et plein dembûches, sans relâche, tu nous faisais rebondir et oublier ta maladie. Tu ne voulais pas être sauvée, car tu ne pouvais pas imaginer quun autre enfant meure pour que tu sois sauvée. Tu es partie, mon ange, et, du haut de ton ailleurs, peux-tu encore nous guider sur le chemin de la vie et nous éclairer de ta lumière, pour nous permettre davancer dans la nuit noire de la vie sans toi ? On taime, tu nous manques.  Papa, maman, Lisa et Maeva
  
  
    Il sagit dune histoire banale, peut-être même trop banale pour être narrée. Elle est peut-être vraie, peut-être imaginaire. Mais lHomme est unique. Les personnages de ce récit, réels ou virtuels, sont uniques. Cette histoire est donc unique. Alors pourquoi ne pas la raconter ?             Pour L. G.