Secrets de fabrication

De
Publié par

Comment passer d’Emmaüs au gouvernement de Nicolas Sarkozy sans se renier ? Comment faire dépenser 1,5 milliards d’euros pour le revenu de solidarité active, au moment où l’on instaure le bouclier fiscal ? Comment travailler avec la droite et la gauche, quand le mot d’ordre est au clivage? Comment produire des idées nouvelles et se battre pour qu’elles deviennent réalité ? Comment chercher à réduire la pauvreté, au moment au moment où le monde est confronté à la plus grave crise depuis 1929 ? Martin Hirsch est entré en 2007 dans le gouvernement de François Fillon, à la demande de Nicolas Sarkozy. Avec un titre de « Haut Commissaire » qui n’avait jamais existé au sein d’un gouvernement sous la cinquième République ! Il raconte ici les péripéties de ce contrat improbable entre un Président de droite et un militant associatif de gauche. Il explique comment il s’efforce de mettre en œuvre des politiques ambitieuses sans être « un homme politique ». Revenant sur ses 1000 jours au gouvernement et se projetant dans l’avenir, il développe ses idées et ses projets : rénover l’assurance maladie en créant un « bouclier sanitaire », soutenir les jeunes par une dotation d’autonomie dès leur majorité, apporter une réponse à l’inflation des plus hautes rémunérations, lutter contre l’absentéisme scolaire par des méthodes nouvelles, associer les plus grandes entreprises à la lutte contre la pauvreté, imposer l’expérimentation préalable avant de multiplier les lois… Ses combats de demain prolongent son engagement d’aujourd’hui.
Publié le : mercredi 2 juin 2010
Lecture(s) : 30
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246772699
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Comment passer d’Emmaüs au gouvernement de Nicolas Sarkozy sans se renier ? Comment faire dépenser 1,5 milliards d’euros pour le revenu de solidarité active, au moment où l’on instaure le bouclier fiscal ? Comment travailler avec la droite et la gauche, quand le mot d’ordre est au clivage? Comment produire des idées nouvelles et se battre pour qu’elles deviennent réalité ? Comment chercher à réduire la pauvreté, au moment au moment où le monde est confronté à la plus grave crise depuis 1929 ? Martin Hirsch est entré en 2007 dans le gouvernement de François Fillon, à la demande de Nicolas Sarkozy. Avec un titre de « Haut Commissaire » qui n’avait jamais existé au sein d’un gouvernement sous la cinquième République ! Il raconte ici les péripéties de ce contrat improbable entre un Président de droite et un militant associatif de gauche. Il explique comment il s’efforce de mettre en œuvre des politiques ambitieuses sans être « un homme politique ». Revenant sur ses 1000 jours au gouvernement et se projetant dans l’avenir, il développe ses idées et ses projets : rénover l’assurance maladie en créant un « bouclier sanitaire », soutenir les jeunes par une dotation d’autonomie dès leur majorité, apporter une réponse à l’inflation des plus hautes rémunérations, lutter contre l’absentéisme scolaire par des méthodes nouvelles, associer les plus grandes entreprises à la lutte contre la pauvreté, imposer l’expérimentation préalable avant de multiplier les lois… Ses combats de demain prolongent son engagement d’aujourd’hui.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.