Silence d'une mère

De
Publié par

Lolita se pose la question de savoir comment et pourquoi elle est devenue la femme qu'elle est d'aujourd'hui. Âgée de 60 ans, l'auteure a voulu aller à la rencontre de son passé pour trouver des réponses à ses questions. Sauf qu'à mesure que Lolita revit son passé, elle découvre et réalise à quel point la vie de Chache, sa mère, prend toute la place. Finalement, Lolita arrive à comprendre et à découvrir Chache dans une tout autre réalité, une réalité qu'elle cachait silencieusement en trouvant appui dans une immense foi, vouée au créateur. Lolita découvre alors que la foi de sa mère l'a amenée à sauver ses enfants d'une vie remplie de violence et de mépris.


Publié le : jeudi 14 janvier 2016
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782334015448
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-01542-4

 

© Edilivre, 2016

Silence d'une mère

 

Dédicaces

 

 

Écrits dédiés à ma mère, à mes sœurs et à mes frères.

Par l’intermédiaire de ces mots, j’ai voulu, avec tout le respect que la vie de notre mère mérite, vous faire partager ce que j’ai toujours su et eu dans le cœur, car la vie a voulu que je sois témoin.

Avec l’accord de notre mère, je vous raconte sa vie, mais cela n’est qu’une parcelle de toute sa souffrance, étant donné qu’elle n’a pas voulu aller plus loin dans son histoire.

Malgré toute sa souffrance, elle porte un respect inconditionnel pour l’homme qu’elle a épousé, celui qui est notre père et à qui elle a su pardonner, car elle est avant tout protégée par l’amour de Dieu !

Ma chère Chache

 

 


Merci, Maman, de croire qu’il y avait de l’espoir dans ta vie, c’est-à-dire une lumière à la fin de ce long tunnel qui a été ton chemin jusqu’à aujourd’hui. Merci pour ton amour de la vie, de ton Créateur, pour ta persévérance et pour avoir toujours été là avec nous, avec ton amour, pour nous ! Je t’aime, nous t’aimons très fort, Maman !

 

Première partie de la saga

« Chacun sa vie »


Maman, Carlos, Violeta, Sara, Papa, Roberto Anita et Silvia

 

 

Comment et pourquoi en suis-je arrivée là ?

C’est bien la question que je me suis posée aujourd’hui.

En effet, j’ai voulu commencer à comprendre ma vie. Je me suis dit qu’il fallait aller au tout début, dès ma naissance, et même avant ma naissance, c’est-à-dire aller explorer au moins deux générations de ma famille avant la mienne.

Mais voilà que…

C’est ainsi que j’ai découvert quelques traces importantes de mes racines maternelles et quelques racines paternelles. Ce parcours des vies de Maman et de Papa, qui ont donné saveur à la mienne et à celle de mes frères et sœurs.

Il va sans dire que sans l’ensemble de ces deux mélanges génétiques, je ne serai pas là, à vous la raconter. Résultat : l’amour que cette femme extraordinaire a su donner et avec lequel elle a entouré ses enfants de tendresse toute sa vie, sans autre condition qu’accepter de vivre sous la protection de Dieu.

Sa force a été comme une couverture en soie qui lui a permis de mettre ses enfants à l’abri de son destin, de son calvaire et de sa souffrance. Qui sait pourquoi ?

Je me suis permis d’aller dans son passé pour observer, comprendre, critiquer, analyser et même comparer les faits avec d’autres histoires, mais chaque histoire a sa propre musique.

Cela m’a fait pleurer plus d’une fois et, bien sûr, a retardé mon travail écrit. Parfois il m’était difficile de continuer. Je me suis souvent demandé à qui allait servir cette triste histoire…

En faisant des recherches auprès des personnes qui viennent à mon commerce, elles me racontent des histoires aussi difficiles et peut-être plus douloureuses que celle de Maman. Mais je crois qu’on cherche tous à comprendre et, en même temps, à trouver une libération à notre souffrance.

Je voulais voir et comprendre la vie que mes parents ont vécue dans leur temps pour comprendre, moi-même, celle que j’ai vécue jusqu’à ce jour. C’est ce qui m’a amené plus précisément à comprendre ma mère et mon père.

En effet, dans le temps, les hommes parlaient peu de leur passé, a fortiori lorsqu’ils avaient un passé triste et douloureux, souvent marqué par la honte et le déshonneur, parfois même à leur issu.

Souvent, ce comportement a été la seule façon de se procurer de quoi se nourrir, alors que la guerre avait commencé. Voler pour manger, se cacher, et bien plus… La douleur qu’une guerre apporte à des peuples entiers marque les gens à tout jamais.

Ainsi, toute tragédie laisse des traces physiologiques et d’autres blessures importantes qui oppriment et détruisent l’humanité. Ce que ma mère m’a raconté de mon père est si peu qu’il est possible qu’elle ne le connaissait pas non plus. Hélas, que c’est triste, car elle n’arrivait pas non plus à comprendre son époux, ni son comportement envers elle.

Mes parents...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant