Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

23ISBN: 978-2-296-99637-3
Pierre Lévêque
Souvenirs du vingtième siècle
Tome II Carrière universitaire et action politique (de 1963 à nos jours)
GR AV EURS DE MÉMOIR E
Souvenirs du vingtième siècle
Graveurs de Mémoire Cette collection, consacrée essentiellement aux récits de vie et textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques *
La liste des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le sitewww.harmattan.fr
Pierre Lévêque Souvenirs du vingtième siècle Tome II
Carrîère unîversîaîre e acîon polîîque (de 1963 à nos jours)
Ouvrages du même auteur Unesociétéprovinciale:laBourgognesouslaMonarchiedeJuillet,Edî-tîons de ’EHESS, Parîs, 1983. e Unesociétéencrise :la Bourgogneau milieudu XïXsiècle,Edîtîons de ’EHESS, Parîs, 1983. HistoiredesforcespolitiquesenFrance,1789-1880,A. Coîn, Parîs 1992. HistoiredesforcespolitiquesenFrance,1880-1940,A. Coîn, Parîs, 1994. HistoiredesforcespolitiquesenFrance. De1940ànosjours,A. Coîn, Parîs 1997. volutionset Républiques. La Francecontemporaine,Edîtîons unîversîtaîres de Dîon, Dîon, 2005. LaBourgognedeLamartineànosjours,Edîtîons unîversîtaîres de Dîon, Dîon, 2006. Partîcîpatîon à des ouvrages collectîfs Jean Rîcard (dîr.),HistoiredelaBourgogne,Prîvat, Tououse, 1978. Pîerre Gras (dîr.),HistoiredeDijon,Prîvat, Tououse, 1981. André Burguîère et Jacques Reve (dîr.),HistoiredeFrance,t. ïï,L’Etatetlespouvoirs,Seuî, Parîs, 1989. Pîerre Gouon (dîr.),La Saône-et-Loiredela Préhistoireànosjours,Ed. Bordessoues, Saînt-Jean-d’Angéy, 1992. Pîerre évêque (dîr.),LaCôte-d’Ordela Préhistoireànosjours,Ed. Bordessoues, Saînt-Jean-d’Angéy, 1996. Syvîe Aprîe, Raymond Huard, Pîerre évêque, Jean-Yves Moîer,Lavolutionde1848enFranceetenEurope,Ed. Socîaes, Parîs, 1998. Pîerre Gouon (dîr.),Histoiredecon,Prîvat, Tououse, 2000. Pîerre évêque (dîr.),HistoiredeChalon-sur-Saône,Edîtîons unîversîtaîres de Dîon, Dîon, 2005. © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99637-3 EAN : 9782296996373
À mafemmeFanchette À mesenfants, Jean-François, Marie-AnneetSabine
5
Avant–propos
ans e premîer voume de ces mémoîres, ’aî évoqué mon enance, D mon adoescence, mes études secondaîres et supérîeures, mon ong séour au sanatorîum des étudîants de Saînt-Hîaîre-du-Touvet, mes actîvîtés syndîcaes en 1951-1952 dans e cadre de ’UNEF, mon adésîon au Partî communîste dans une ceue anîmée par Françoîs Furet en 1952, mes premîères années d’enseîgnement au ycée Bartodî à Comar, mon retour comme proesseur d’îstoîre et géograpîe au ycée Carnot de Dîon où ’avaîs été éève. J’aî tenté d’expîquer comment es enteurs de a déstaînîsatîon m’avaîent conduît à quîtter e PCF en 1961, tout en contînuant à mîîter pour a paîx en Agérîe. Ce second voume commence en 1963, année de mon marîage et de mon entrée, comme assîstant d’îstoîre contemporaîne, dans ’enseîgnement supérîeur, à a Facuté des ettres et Scîences umaînes de Dîon. C’est aors qu’après bîen des ausses manoeuvres pour e coîx d’un suet, ’aî préparé ma tèse de doctorat d’Etat, soutenue en 1977, tout en consacrant beaucoup de temps à mes actîvîtés pédagogîques, quî me passîonnaîent. C’est aors aussî qu’après avoîr partîcîpé à a campagne présîdentîee de Françoîs Mîtterrand en 1965, ’aî contrîbué au cours des années suîvantes, dans e cadre de a Conventîon des înstîtutîons répubîcaînes, à a dîicîe constructîon du nouveau partî socîaîste en Côte-d’Or. Dans a même pérîode, ’aî vécu, bîen sûr, es événements de 1968 et eurs répercussîons à ’Unîversîté de Dîon. Proesseur en 1978, ’aî dîrîgé pendant une douzaîne d’années a sectîon d’Hîstoîre de mon UER et a Régîonae de ’Assocîatîon des proesseurs d’îstoîre et géograpîe. Après ma retraîte (1991), ’aî poursuîvî, dans a mesure de mes moyens, mes actîvîtés de recerce et d’enseîgnement (dans e cadre de ’Unîversîté pour tous de Bourgogne), et e suîs resté, à un nîveau très modeste, Idèe à mon engagement poîtîque.
7
Enseîgnant – chercheur avant et après maî 68
’est au début de 1964 que e m’înstaaî avec ma emme dans notre C appartement, au rez-de-caussée du 11, rue des Génoîs, non oîn de ’avenue Vîctor Hugo : deux cambres et une cuîsîne donnant sur une cour où se trouvaît notre garage, une grande sae de séour sur a rue, proongée par une petîte pîèce dont e Is mon cabînet de travaî et où e transéraî e bureau et a bîbîotèque dont mes parents m’avaîent aît cadeau queques années auparavant. e quartîer étaît came et agréabe, et nous pouvîons ’un et ’autre nous rendre acîement dans es étabîssements où nous enseîgnîons : a Facuté des ettres étaît encore rue Cabot-Carny, et ’y aaîs par e troeybus de a îgne 4 ; Fancette avaît eu a cance d’obtenîr sa mutatîon pour e nouveau ycée de garçons quî venaît de s’ouvrîr à Dîon, non oîn de a coîne de Montcapet dont î a emprunté e nom. Je note au passage que, né à Dîon et y ayant aît a pus grande partîe de mes études et de ma carrîère, es années 1964-1968 sont es seues où ’aîe abîté a vîe. Vîe famîlîale C’est e 7 août 1964 qu’est né notre premîer enant, que nous avons appeé Jean-Françoîs (Jean en souvenîr de mes deux rères morts en bas âge et de mon grand amî prématurément dîsparu, Jean Roet, et Françoîs, quî avaît été e prénom du grand-père de ma emme, combattant de 1914-1918, mort des suîtes de ses bessures à ’âge de trente-neu ans). Fancette et moî étîons souvent retenus à ’extérîeur par nos obîgatîons proessîonnees, aors que e bébé requéraît évîdemment une présence constante. Nous avons obtenu d’abord ’aîde de Huguette Butîot, a dernîère petîte-Ie d’Augustîne Bussîère, quî m’avaît gardé à ïzeure dans ma prîme enance, puîs, après queques moîs, cee de eunes Ies quî préparaîent eur dîpôme de puérîcutrîces et nous étaîent recommandées par a maternîté de a rue de Fontaîne, où étaît né notre Is. Un peu pus d’un an après, e 5 octobre 1965, c’étaît a naîssance de notre Ie anée, Marîe-Anne (mon attacement à a tradîtîon répubîcaîne n’est pas pour rîen dans e coîx de ce prénom ! Fancette eût prééré ’appeer Béatrîce). Magré ’aîde quotîdîenne dont
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin