Splendeurs et misères de l'Hôtel de Thunes

De
Publié par

                 Décors de la vie parisienne 
                    de Louis XIV à nos jours

Un historien du mobilier et du décor intérieur, Alexandre Pradère, et son comparse dessinateur, Laurent de Commines (sorte de croisement de Piranèse et de Walt Disney), ont imaginé ensemble les métamorphoses d’une demeure parisienne de fantaisie, l’Hôtel de Thunes. Cette chronique joyeuse et scandaleuse, qui va de Louis XIV à Jeff Koons, associe la comédie humaine et l’histoire illustrée des styles et des décors. Farce et érudition s’y mêlent allégrement en une quinzaine de tableaux chronologiques, qui sont autant de satires peu voilées des mœurs et goûts du temps. Chacun de ces épisodes met en scène les diverses générations de l’opulente famille des Bouret de Thunes, obscurs agioteurs, marquises pieuses ou nymphomanes, esthètes languissants ou financiers impitoyables. Tous veulent briller, s’imposer, s’amuser, mais surtout, rester au goût du jour.

Apparemment perdus à jamais pour la « radieuse modernité » de notre époque, nos auteurs se montrent en réalité tout aussi sceptiques et ironiques à l’égard des modernités successives du passé avec leur cortège d’outrances et de déclarations fracassantes : style régence, rocaille, néoclassicisme, égyptomanie, néo-gothique, néo-Renaissance, historicisme brouillon, symbolisme spleenétique, modernisme Art-Déco, retour au Louis XVI, néo-brutalisme des années 70 et enfin, minimalisme.

Publié le : mercredi 4 novembre 2009
Lecture(s) : 28
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709634748
Nombre de pages : 94
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
                 Décors de la vie parisienne 
                    de Louis XIV à nos jours
Un historien du mobilier et du décor intérieur, Alexandre Pradère, et son comparse dessinateur, Laurent de Commines (sorte de croisement de Piranèse et de Walt Disney), ont imaginé ensemble les métamorphoses d’une demeure parisienne de fantaisie, l’Hôtel de Thunes. Cette chronique joyeuse et scandaleuse, qui va de Louis XIV à Jeff Koons, associe la comédie humaine et l’histoire illustrée des styles et des décors. Farce et érudition s’y mêlent allégrement en une quinzaine de tableaux chronologiques, qui sont autant de satires peu voilées des mœurs et goûts du temps. Chacun de ces épisodes met en scène les diverses générations de l’opulente famille des Bouret de Thunes
, obscurs agioteurs, marquises pieuses ou nymphomanes, esthètes languissants ou financiers impitoyables. Tous veulent briller, s’imposer, s’amuser, mais surtout, rester au goût du jour.

Apparemment perdus à jamais pour la « radieuse modernité » de notre époque, nos auteurs se montrent en réalité tout aussi sceptiques et ironiques à l’égard des modernités successives du passé avec leur cortège d’outrances et de déclarations fracassantes : style régence, rocaille, néoclassicisme, égyptomanie, néo-gothique, néo-Renaissance, historicisme brouillon, symbolisme spleenétique, modernisme Art-Déco, retour au Louis XVI, néo-brutalisme des années 70 et enfin, minimalisme.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Sylvie

de le-livre-de-poche

Histoires de mode

de le-nouvel-observateur

suivant