Toujours plus !

De
Publié par

Au nom de l'égalité, les 54 millions de Français se proclament tous défavorisés et réclament plus d'argent mais aussi plus de droits, d'avantages, de loisirs et de garanties. "Toujours plus !" Au terme d'une enquête sans précédent, François de Closets dresse le nouveau palmarès des inégalités révélant les Français qui jouissent des plus hauts revenus, mais également ceux qui bénéficient de la sécurité de l'emploi, des rentes de situation, des privilèges fiscaux, des positions de monopole, du travail agréable, du temps libre, des protections renforcées, des promotions assurées, des avantages en nature, des statuts confortables et des primes généreuses. Ainsi est mise en évidence l'existence d'une France à l'abri de la crise, une véritable "privilégiature" qui englobe tout à la fois riches héritiers, opulents notaires, gros céréaliers et, plus modestes, les salariés des banques, d'E.D.F. ou des grandes entreprises. A l'opposé de ces puissantes corporations se trouve la France faible et inorganisée, celle des petits patrons, des ouvriers, des travailleurs précaires ou sans emplois. Ahurissant contraste ! Un siècle de progrès social sépare le personnel douillettement installé dans les caisses d'épargne ou au Journal officiel et les travailleurs misérables du nettoyage ou de l'habillement. Preuves à l'appui, chiffres en main, c'est la coupure en deux de notre société qui est ici dénoncée.

Au-delà du simple constat, Toujours plus ! pose les nouvelles règles du jeu entre les Français, celles qu'aucun gouvernement n'a encore eu le courage d'énoncer. En conclusion l'auteur propose une "société à la carte" qui, rejetant les guerres de religion, permettrait à chacun de choisir son destin.

Publié le : dimanche 1 avril 1984
Lecture(s) : 41
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246280996
Nombre de pages : 348
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Au nom de l'égalité, les 54 millions de Français se proclament tous défavorisés et réclament plus d'argent mais aussi plus de droits, d'avantages, de loisirs et de garanties. "Toujours plus !" Au terme d'une enquête sans précédent, François de Closets dresse le nouveau palmarès des inégalités révélant les Français qui jouissent des plus hauts revenus, mais également ceux qui bénéficient de la sécurité de l'emploi, des rentes de situation, des privilèges fiscaux, des positions de monopole, du travail agréable, du temps libre, des protections renforcées, des promotions assurées, des avantages en nature, des statuts confortables et des primes généreuses. Ainsi est mise en évidence l'existence d'une France à l'abri de la crise, une véritable "privilégiature" qui englobe tout à la fois riches héritiers, opulents notaires, gros céréaliers et, plus modestes, les salariés des banques, d'E.D.F. ou des grandes entreprises. A l'opposé de ces puissantes corporations se trouve la France faible et inorganisée, celle des petits patrons, des ouvriers, des travailleurs précaires ou sans emplois. Ahurissant contraste ! Un siècle de progrès social sépare le personnel douillettement installé dans les caisses d'épargne ou au
Journal officiel et les travailleurs misérables du nettoyage ou de l'habillement. Preuves à l'appui, chiffres en main, c'est la coupure en deux de notre société qui est ici dénoncée.

Au-delà du simple constat, Toujours plus ! pose les nouvelles règles du jeu entre les Français, celles qu'aucun gouvernement n'a encore eu le courage d'énoncer. En conclusion l'auteur propose une "société à la carte" qui, rejetant les guerres de religion, permettrait à chacun de choisir son destin.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.