Une femme pour deux pays

De
Publié par

Ce livre entrecroise le récit de la trajectoire de Salomé Zourabichvili avec des portraits de quelques uns de ses ancêtres. D'une part l'auteur retrace le cours de sa carrière diplomatique qui l'a conduite de Rome à Bruxelles, en passant par Washington, N'Djamena et New York. Puis, ambassadeur de France à Tbilissi et, en mars 2004, ministre du gouvernement de Saakachvili. Aujourd'hui, mariée à un géorgien, S.Z appartient à une famille dont elle parle abondamment. On croise ainsi dans ce texte Ivane Zourabichvili qui, ayant occupé de hautes fonctions au sein du gouvernement menchevik, fut à l'origine de l'arrestation de Staline ! On y a fait aussi la connaissance d'une grand-tante de S.Z qui fut le modèle de la jeune géorgienne du roman d'Aragon, Les Cloches de Bâle, puis de Nico, l'arrière-grand père, « le Victor Hugo géorgien », puis d'Olga , de Maïa, d'Agrippine, femmes aux vies brisées par l'exil et d'autres encore, personnages hors du commun qui ont eu des destins romanesques et dont la mémoire hante S.Z. Ces ombres tutélaires semblent avoir joué un rôle dans l'accumulation de coïncidences qui ont présidé à son retour en Géorgie. Ainsi ses ancêtres avaient dû quitter leur pays, chassés par l'armée russe et, clin d'oeil de l'histoire, c'est S.Z qui eut à négocier le départ des troupes russes de Géorgie...
Publié le : mercredi 10 mai 2006
Lecture(s) : 35
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246695691
Nombre de pages : 306
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ce livre entrecroise le récit de la trajectoire de Salomé Zourabichvili avec des portraits de quelques uns de ses ancêtres. D'une part l'auteur retrace le cours de sa carrière diplomatique qui l'a conduite de Rome à Bruxelles, en passant par Washington, N'Djamena et New York. Puis, ambassadeur de France à Tbilissi et, en mars 2004, ministre du gouvernement de Saakachvili. Aujourd'hui, mariée à un géorgien, S.Z appartient à une famille dont elle parle abondamment. On croise ainsi dans ce texte Ivane Zourabichvili qui, ayant occupé de hautes fonctions au sein du gouvernement menchevik, fut à l'origine de l'arrestation de Staline ! On y a fait aussi la connaissance d'une grand-tante de S.Z qui fut le modèle de la jeune géorgienne du roman d'Aragon, Les Cloches de Bâle, puis de Nico, l'arrière-grand père, « le Victor Hugo géorgien », puis d'Olga , de Maïa, d'Agrippine, femmes aux vies brisées par l'exil et d'autres encore, personnages hors du commun qui ont eu des destins romanesques et dont la mémoire hante S.Z. Ces ombres tutélaires semblent avoir joué un rôle dans l'accumulation de coïncidences qui ont présidé à son retour en Géorgie. Ainsi ses ancêtres avaient dû quitter leur pays, chassés par l'armée russe et, clin d'oeil de l'histoire, c'est S.Z qui eut à négocier le départ des troupes russes de Géorgie...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.