Visage slovène

De
Publié par

'Ma mère venait de mourir, je n’étais plus la fille de personne. En fixant son dernier visage, j’avais envie de comprendre quelque chose au mien, à cet héritage qui se transmet par la langue maternelle et s’appelle identité. Ce n’était pas l’identité tranquille et évidente qui m’intéressait, mais celle des exilés, ceux qui en sont plus conscients que les autres et qui doivent lutter pour la garder.
C’est pour ça que je suis partie à Buenos Aires où vivent encore aujourd’hui 30 000 Slovènes et leurs descendants, émigrés en Argentine en deux grandes vagues : ceux qui fuyaient la misère et le fascisme italien dans les années trente, puis les autres, les politiques, fuyant le régime communiste après la Seconde Guerre mondiale. Une idée curieuse, j’en conviens, d’autant que j’ai embarqué dans ce voyage un autre exilé, polonais et écrivain, c’est-à-dire exilé par essence, Witold Gombrowicz. Mais vous allez voir leurs visages de près…'
Brina Svit.
Publié le : jeudi 3 octobre 2013
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072496745
Nombre de pages : 156
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
D U M Ê M E A U T E U R
Aux Éditions Gallimard CON BRïO. MORT D’UNE PRïMA DONNA SOVÈNE. MORENO. UN CŒUR DE TROP (Fôîô ° 4633). COCO DïAS OU A PORTE DORÉE (Fôîô ° 4838). PETïT ÉOGE DE A RUPTURE. UNE NUïT À REYKJAVÍK (Fôîô ° 5573).
v i s a g e s l o v è n e
BRïNA SVïT
V ï S A G E S  O V È N E
G A   ï M A R D
Tôutéŝ éŝ hôtôàhîéŝ ŝôt dé ’àutéu.
© Éditions Gallimard, 2013.
À tous mes visages, sans exception…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Mon sommeil sera paisible

de editions-gallimard

Ma passion pour Grenoble

de editions-de-l-aube

L'École du Mystère

de editions-gallimard

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant