Contes

De
Publié par

L'originalité de ce recueil de contes se situe dans la diversité des récits. Leur caractère entièrement imaginatif permet de faire revivre un passé trop lointain pour être connu , un futur dans le domaine de la fiction , un présent peu commun et totalement ignoré. C'est ainsi que l'on voit des bêtes qui parlent, des animaux mythologiques revivre, des dragons de légende, des chats géants dévorés par des plantes qui marchent, la terre qui s'ouvre sur un labyrinthe, un pont visible seulement la nuit ou un australopithèque qui sème le trouble dans une machine à remonter le temps. Pour être bref ,on peut dire que ce livre est une pointe d'humour sur fond de surnaturel énigmatique et mystérieux.
Publié le : lundi 7 janvier 2008
Lecture(s) : 61
EAN13 : 9782304014822
Nombre de pages : 251
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Contes
3
Titre Pierre Truffy
Contes
Conte
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-01482-2 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304014822 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-01483-9 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304014839 (livre numérique)
6
8
AGATHE ETAGLAÉE
Le 27 janvier 1693 à la foire de Rouillac, mon épouse et moi-même, dirigeâmes nos pas vers le marché des animaux de basse cour, car nous cherchions deux jeunes poulettes à plumes Après avoir fait le tour du marché, entendu les marchands et vu les volatiles, notre choix s’arrêta sur deux poulettes aux plumes luisantes, vendues comme bonnes pondeuses et vaccinées contre la peste aviaire. La vendeuse les fourra dans une boite en car-ton percée de trous pour qu’elles puissent respi-rer et ficela la boite qu’on mit dans le coffre de la voiture, puis arrivés à destination, je leur coupais les plûmes à une aile pour qu’elles ne s’envolassent point et je les lâchais dans la cour qui leur est destinée. Or, contrairement aux autres poules qui sont agitées dès qu’on les attrape, ces deux la res-taient calmes et m’observaient du coin de l’œil. Au moment de partir, je vis que toutes leurs plumes tombées par terre avaient mystérieuse-ment disparues. Le fait me parut étrange, mais
9
Contes
je ne soupçonnais pas encore que les deux soi-disant poules étaient deux puissantes sorcières. Le lendemain, elles n’étaient nulle part, puis soudain apparurent dans le poulailler où elles demeurèrent jusqu’au soir, mais à la nuit tom-bante, elles sortirent, disparurent, réapparurent et devinrent transparentes, elles prirent feu sans se brûler, devinrent phosphorescentes, disparu-rent de nouveau et redevinrent visibles Cet étrange comportement étonna tous ceux et celles qui s’en approchaient. Quant à nos chats, ils s’enfuirent en les voyant, comme si le diable était a leur trousses. Toutefois, a mesure que le temps passait, tantôt elles se montraient sous le jour de poules normales, tantôt elles prenaient des allures inquiétantes pour des pou-les. Un soir, m’étant assis près du poulailler, j’en vis sortir deux sorcières avec des chapeaux pointus, le nez crochu, le front ridé, la bouche bavant, les oreilles dressées, une fumée verte sortant de leurs narines. Elles étaient hideuses et croassaient comme des corbeaux pas beaux. Je me souviens de leurs propos, elles disaient : Ablabla ablabla croa croa, jaipapondu jepondraipa. Ces sacrés volatiles commençaient à m’agacer, aussi déci-dai-je d’expulser leurs sorcelleries et je me mis à cogiter sur ce problème
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.