//img.uscri.be/pth/6c58330da5a52d0211541d36554edaefb0297b0e
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

République Démocratique du Congo, tout est à refaire

De
458 pages
Ressources naturelles et humaines, immenses richesses, potentialités énormes… Le Congo avait tout pour réussir. Alors pourquoi et comment en est-il arrivé là? Après une indépendance bâclée, suivie d’un bref espoir de rêves suscité par Mobutu, son avenir a été compromis après 32 ans de despotisme et de corruption. Le nouveau maître du Congo en 1997, L.D. Kabila, a pris à son tour le peuple en otage et replongé le pays dans une nouvelle dictature à la merci de son parti unique. Après une transition de 15 années, le Congo est entré enfin dans la Troisième République, affaibli, ruiné et dévasté… L’explication d’un drame national, "sans passion, sans état d’âme et sans parti pris. En toute objectivité et en toute clarté". En s’adressant à la jeunesse congolaise et à tous les acteurs de la scène politique actuelle, Crispin Mualaba Ngandu dévoile les défis à relever et offre un sursaut de conscience pour donner un nouvel élan à un pays dévasté.
Voir plus Voir moins
publique Démocratique du Congo Tout est à refaire À qui la faute ?
Crispin Ngandu Mualaba République Démocratique du Congo Tout est à refaire À qui la faute ?
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0111869.000.R.P.2008.030.40000
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2008
À ma très chère épouse, compagne héroïque dans tous mes combats. À mes enfants
Avant-propos
Depuis son accession à lindépendance le 30 juin 1960 jusquà ce jour, le Congo a changé 4 fois de nom ! Il en est presque de même de son drapeau et de son hymne natio-nal, lesquels ont changé 3 fois. Dabord on lappela République du Congo de 1960 à 1964. Ensuite il devint République Démocratique du Con-go de 1964 à 1971. De 1971 à 1997 il fut baptisé République du Zaïre. Aujourdhui il est de nouveau appelé République Démocratique du Congo à dater du 17 Mai 1997. Serait-ce le dernier changement cette fois-ci ? Diffi-cile dy répondre. Il en est de même de la compagnie aérienne nationale : Air Congo à sa création avec lindépendance du pays. En-suite Air Zaïre sous Mobutu. Aujourdhui, certains se demandent si Hewa Bora, par ailleurs interdit de vol en Europe à cause de la vétusté et de linsécurité de ses appa-reils, est une compagnie privée ou nationale ! Pour mettre fin à ce jeu plutôt capricieux dont nous ne saurions exposer ici les conséquences néfastes sous plu-sieurs aspects, jeu qui semble relever chaque fois de lhumeur de nos princes en quête de célébrité, il serait judicieux de sen référer à la volonté du peuple souverain soit par référendum, soit par la voix de ses représentants élus au Parlement, pour en décider une fois pour toutes sur le nom du pays à léguer à la postérité. Pourtant, on avait
9
cru cette question définitivement réglée par la Conférence Nationale Souveraine ! Pourquoi ce livre ? Quavons-nous à dire ? Quelles ré-vélations avons-nous à faire ou quelles idées nouvelles à proposer ? Certes, on a déjà écrit sur le Congo et sur les douloureux événements que le peuple congolais a vécus depuis son accession à la souveraineté nationale. On a déjà même beaucoup écrit. Cependant, à notre avis, malgré ce quon a déjà écrit, le sujet na pas été épuisé pour autant. Il sagit dun sujet vaste et complexe, à débattre sous plu-sieurs aspects ! Sujet à tourner et retourner sur plusieurs facettes, pour que notre jeunesse et lopinion surtout na-tionale, sachent exactement ce qui sest passé dans ce pays durant près dun demi-siècle. Il sagit, à limage même du Congo qualifié non sans raison de véritable sous-continent, dune abondante moisson où il y a à boire et à manger pour qui veut en débattre. Ce nest pas un travail dhistorien que nous allons faire. Ni celui décrivain ou de journaliste. Nous allons tout simplement, à notre manière, à travers notre prisme à nous, évoquer ces événements, le plus souvent douloureux vécus par notre peuple, événements qui hélas, ont plongé le Congo-Zaïre dans une situation telle que certains nont pas hésité à traiter ce pays de « pseudo-pays » (1). Dautres affirmant tout simplement à son sujet « le Zaïre nest plus un Etat, mais une surface. » (2) Les événements que nous allons relater se sont déroulés sous nos yeux. Nous les avons vécus et subis, la plupart dentre nous, en observateurs et témoins, souvent sinon toujours impuissants, voire victimes résignées. Car les temps étaient très durs et tout le monde, sauf rares excep-tions, craignait pour sa survie ! Oui, ils furent rares ceux
10