Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 1,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

TITE-LIVE HISTOIRE ROMAINE lci-110 L e slci-eBooksdes compilations d’œuvres appartenant au doma  sont ine public. Les textes d’un même auteur sont regroupés dans un volu me numérique à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur.
MENTIONS © 2016-2017 lci-eBooks, à l’exclusion du contenu appartenant au domaine public ou placé sous licence libre.
ISBN : 978-2-918042-37-2
Un identifiant ISBN unique est assigné à toutes les versions dudit eBook pour le format epub comme mobi. Conditions d’utilisation: Cet eBook est proposé à la vente dans les pays suivants : pays membres de l’Union Européenne, Grande-Bretagne, Suisse, Norvège, Canada, Brésil, Japon. Si vous êtes un acheteur de cet eBook ou d’une version précédente de cet eBook et que vous résidez actuellement dans un des pays susmentionnés, vous pouvez utiliser ledit eBook. Si vous êtes un acheteur de cet eBook ou d’une version précédente de cet eBook mais que vous ne résidez pas actuellement dans un desdits pays, vous devez vous assurer, avant d’utiliser ledit eBook, que toutes les parties de celui-ci relevant du domaine public dans lesdits pays relèvent aussi du domaine public dans votre actuel pays de résidence. On trouvera des informations dans ce sens danscette rubrique du site.
VERSION Version de cet eBook : 1.2 (28/07/2017),1.1 (03/03/2017),1.0 (07/04/2016) Leslci-eBooksbénéficier de mises à jour. Pour détermine r si cette version peuvent est la dernière, on consultera lecatalogue actualisé sur le site. La déclinaison de version.ncorrespond à des corrections d’erreurs et/ou (décimale) de formatage. La déclinaison de versionsné (entière) correspond à un ajout de matière complét éventuellement de corrections.
SOURCES Wikisource, d’après le texte de laBibliotheca Classica Selecta, où les mentions suivantes sont présentes :Oeuvres de Tite-Live (Histoire romaine) avec la traduction en français publiée sous la direction de M. Nisard. La traduction de M. Nisard a toutefois été légèrement modifiée. On a notamment modernisé l’orthographe, adapté les noms propres aux usages actuels et introduit les divisions modernes en paragraphes. Site de Philippe Remacle: Livre XXVII, XVIII, XXIX. Lci-ebooks(reconnaissance ABBYY et Nuance) : livres X et XXII, (Google Books, National Library of the Netherlands), Suppléments aux Livres XLI, XLIII, XLIV et XLV. (Googlee Books, Université de Lausanne) — Lesperiochae, sont issus en partie de Wikisource, en partie du site dePhilippe Remacle, en partie de livres de la bibliothèqueGoogle Livres. — L’avis des éditeurs et la notice sur Tite-Live sont issus de livres numérisés présents surGoogle Livres. — Couverture : Illustration de l’édition vénitienne de 1520. Imprimeur : Giovanni Andrea Vavassore.Rijksmuseum Amsterdam. — Page de titre :Bibliothek des allgemeinen und praktischen Wissens. Bd. 5 (1905), Abriß der Weltliteratur, Seite 50. (Bibliothèque de l’éducation et des connaissances pratiques. Vol. 5, (1905), la démolition de la littérature mondiale, à la page 50.) Wikimedia commons — Image pré-sommaire : 1525 - 1570. Editeur, Ferand o Bertelli.Rijksmuseum Amsterdam. Si vous estimez qu’un contenu quelconque (texte ou image) de ce livre numérique n’a pas droit de s’y trouver ou n’est pas correctement crédité, veuillez le signaler à traversce formulaire.
LISTE DES LIVRES
TITUS LIVIUS (-59 – 17)
AVIS DES ÉDITEURS NOTICE SUR TITE-LIVE. PRÉFACE LIVRE I (JUSQU’EN 509 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Descente d’Énée en Italie ; ses exploits.— Règne d’Ascagne à Albe, et des Silvius ses successeurs. — La fille de Numitor, surprise par Mars, devient mère de Romulus et de Remus. — Meurtre d’Amulius. — Fondation de Rome. — Établissement du sénat. LIVRE II (509 À 468 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Brutus fait jurer au peuple qu’il ne souffrira plus de roi dans Rome ; il force Tarquin Collatin, son collègue, devenu suspect comme parent des Tarquins, à abdiquer le consulat et à sortir de la ville ; il livre au pillage les biens de la famille LIVRE III (468 À 446 AV. J.-C.) SOMMAIRE.— Troubles causés par les lois agraires — Le Capitole tombé au pouvoir d’esclaves et de bannis est délivré, et ceux-ci massacrés. Deux dénombrements ; le premier présente cent quatre mille deux cent quatorze citoyens, sans compter les célibataires LIVRE IV (445 À 404 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Une loi relative aux mariages entre patriciens et plébéiens, proposée par les tribuns du peuple, est, malgré l’opposition des patriciens, adoptée après de longs débats-— Tribuns militaire :. — Les affaires du peuple romain, tant au dedans qu’au LIVRE V (403 À 390 AV. J.-C.) SOMMAIRE.— Au siège de Véies, on construit des logements d’hiver aux soldats : cette nouveauté soulève l’indignation des tribuns du peuple qui se plaignent qu’on ne laisse pas même l’hiver au peuple pour se reposer du service militaire. — Pour la première LIVRE VI (389 À 367 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Guerres et succès contre les Volsques, les Èques et les Prénestins. — Quatre nouvelles tribus sont établies, la Stellatine, la Sabbatine, la Tromentine et l’Arnienne. — M. Manlius, qui avait défendu le Capitole contre les Gaulois, libère les dé LIVRE VII (366 À 342 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Création de deux nouvelles magistratures, la préture et l’édilité curule. — Rome est malade d’une peste rendue célèbre par la mort de Furius Camille. — En cherchant un remède et un terme à ce mal dans de nouvelles pratiques religieuses, on étab LIVRE VIII (341 À 322 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Défection des Latins et des Campaniens ; leur députation demande au sénat une des deux places consulaires pour leur nation, comme une condition de paix. — Le préteur Annius, leur député, au sortir du Capitole où il venait de remplir sa mission, LIVRE IX (321 À 304 AV. J.-C.) SOMMAIRE : — Les consuls T. Véturius et Sp. Postumius engagent l’armée dans les Fourche Caudines. Dans l’impuissance absolue d’en sortir, ils capitulent avec les Samnites, donnent six cents chevaliers romains en otage, et obtiennent la liberté de se retire
LIVRE X (303 À 293 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Envoi de colonies à Sora, à Albe et à Carséoles. Augmentation du collége des augures, dont les membres sont portes à neuf, de quatre qu’ils étaient auparavant. Loi de l’appel au peuple, portée alors pour la troisième fois par le consul Valérius. Deux tribu PERIOCHAE - LIVRES XI À XX (292 À 219 AV. J.-C.) LIVRE XXI - (219 À 218 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Origine de la seconde guerre punique. — Annibal, général des Carthaginois, passe l’Ebre contre la teneur du traité, attaque Sagonte, ville alliée de Rome, et la prend après un siège de huit mois. Une députation est envoyée à Carthage pour porte LIVRE XXII - (217 À 216 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Annibal, épuisé de veilles, perd un œil dans les marais d’Étrurie, à la suite d’une marche forcée, pendant quatre jours et trois nuits. Le consul C. Flaminius, homme téméraire, parti sous des auspices défavorables, arrache de terre les enseignes qu’on ne p LIVRE XXIII - (216 À 215 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Révolte des Campaniens en faveur d’Annibal. —- Envoyé à Carthage pour y porter la nouvelle du triomphe de Cannes, Magon répand au milieu du vestibule du sénat les anneaux d’or arrachés aux doigts des Romains tués dans l’action : il y en avait, LIVRE XXIV - (215 À 213 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Hiéronyme, roi de Syracuse, dont l’aïeul Hiéron avait été l’ami constant du peuple romain, embrasse le parti des Carthaginois ; tyran farouche et cruel, il est massacré par ses sujets. — Ti. Sempronius Gracchus, proconsul, remporte auprès de Bé LIVRE XXV - (212 AV. J.-C.) SOMMAIRE.—Pub. Cornélius Scipion, depuis Scipion l’Africain, est nommé édile avant l’âge. —De jeunes Tarentins, sortis pendant la nuit sous prétexte d’aller à la chasse, livrent leur ville à Annibal qui s’en empare, à l’exception toutefois de la citadelle, LIVRE XXVI - (211 À 210 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Annibal campe à trois milles de Rome, au-dessus de l’Anio : il s’avance en personne, avec deux mille chevaux, jusqu’à la porte Capène, pour examiner la situation de la ville. — Trois jours de suite les deux armées se rangent en bataille, trois LIVRE XXVII - (210 À 207 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Le proconsul Cn. Fulvius est défait par Annibal près d'Herdonée. — Le consul Marcellus obtient un avantage contre celui-ci auprès de Numistron d'où il se retire à la faveur de la nuit. — Marcellus le poursuit dans sa retraite et le force à se b LIVRE XXVIII - (207 À 205 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Succès obtenus sur les Carthaginois par Silanus, lieutenant de Scipion, et par L. Scipion, frère de Cornélius. — Victoires du proconsul Sulpicius et d’Attale, rai d’Asie, allié des Étoliens, sur Philippe, roide Macédoine. — Triomphe décerné aux LIVRE XXIX - (205 À 204 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Lélius, envoyé de Sicile en Afrique par Scipion, revient avec un riche butin et lui rend compte de l’impatience de Masinissa de le voir arriver avec son armée. — La guerre renouvelée en Espagne par Indibilis est terminée par la victoire des Rom LIVRE XXX - (203 À 201 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Succès de Scipion en Afrique. Ce général, avec le secours de Masinissa, remporte plusieurs victoires sur Syphax et les Numides. Il force deux camps ennemis ; quarante mille hommes y périssent par le fer et le feu. —Syphax est fait prisonnier par
LIVRE XXXI - (201 À 199 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — La guerre contre Philippe, roi de Macédoine, est rallumée à l’occasion de l’événement dont on va parler. — Au temps de la célébration des mystères de Cérès, deux jeunes Acarnaniens, qui n’y étaient pas initiés, viennent dans l’Attique et pénètr LIVRE XXXII - (199 À 197 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Prodiges annoncés à Rome. — On rapporte, entre autres, qu’en Macédoine un laurier a poussé sur la poupe d’un vaisseau long. — Victoire signalée, remportée par le consul T. Quinctius Flamininus sur Philippe à l’entrée de l’Épire ; ce prince, batt LIVRE XXXIII - (197 À 195 AV. J.-C.) SOMMAIRE.—Bataille de Cynoscéphale en Thessalie ; le proconsul Titus Quinctius Flamininus la gagne sur Philippe et met fin par cette victoire à la guerre de Macédoine. — L. Quinctins Flamininus, frère du proconsul, force Leucade, capitale de l’Acarnanie, do LIVRE XXXIV - (195 À 193 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Après de longs débats, la loi Oppia, que C. Oppins, tribun du peuple, avait fait porter pour réprimer le luxe des femmes, est abrogée, malgré les efforts de Porcius Caton pour la maintenir. — Ce consul part pour l’Espagne, et commence à Emporie LIVRE XXXV - (193 À 192 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Scipion l’Africain est envoyé en ambassade auprès d’Antiochus. — Son entrevue à Ephèse avec Annibal, qui avait fait agréer ses services à ce prince. — Il s’efforce en vain de bannir de son esprit la crainte que lui inspire la haine des Romains. LIVRE XXXVI - (192 À 191 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Le consul Manius Acilius Glabrion, secondé par Philippe, défait Antiochus aux Thermopyle, le chasse de la Grèce, et réduit les Étoliens. — Le consul Publius Scipion Nasica fait la dédicace du temple de la mère des dieux, qu’il avait lui-même tr LIVRE XXXVII - (190 À 189 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Les consuls Lucius Cornélius Scipion et C. Lælius se disputent le département de la Grèce et de l’Asie. — Le crédit de Lælius dans le sénat est sur le point de faire pencher la balance en sa faveur ; mais le premier l’emporte, grâce à son frère LIVRE XXXVIII - (189 À 187 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Le consul M. Fulvius assiège Ambracie, en Épire, et la reçoit à composition ; il soumet l’Ile de Céphalonie, achève la conquête de l’Étolie, et donne la paix aux Étoliens. — Cn. Maulius, son collègue, défait les Gallo-Grecs, les Tolistoboïens, LIVRE XXXIX - (187 À 183 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Le consul Émilius réduit les Liguriens, conduit le grand chemin de Plaisance jusqu’à Rimini, et le joint a la voie Flaminia. — L’armée victorieuse de l’Asie introduit le luxe à Rome. — Toute la partie de la Ligurie, située en deçà de l’Apennin, LIVRE XL - (182 À 179 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Philippe donne ordre de rechercher et de mettre à mort les enfants des nobles qu’il avait fait jeter dans les fers. — Théoxène craignant pour les siens, et pour ceux de sa soeur, encore en bas âge, l’infâme lubricité de ce prince, leur présente LIVRE XLI - (178 À 174 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Extinction du feu sacré dans le temple de Vesta. — Les Celtibériens sont vaincus et soumis par Tib. Sempronius Gracchus. Ce général fonde en Espagne la ville de Gracchuris, comme un monument de ses victoires. — De son côté le proconsul Albinus LIVRE XLII - (173 À 171 AV. J.-C.) SOMMAIRE. — Le censeur Q. Fulvius Flaccus dépouille le temple de Junon Lacinia du toit de
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin