Lettres à la mer

De
Publié par

Marine aime Philippe : elle le lui écrit longuement, elle ne se lasse pas de le lui dire. Elle devrait renoncer à cet amour impossible et elle n'y renonce pas. Elle est là, comme un bateau rivé à son ancre, comme un oiseau échoué sur une plage, incapable de reprendre son envol. Ses lettres viennent inlassablement se briser comme vagues contre une falaise de questions, comme autant de télégrammes de l'âme : qu'en est-il de l'amour, du sexe, de la présence et de l'absence, de la relation entre homme et femme ? Philippe aime-t-il Marine ? Il ne le dit pas, il ne l'écrit pas, les lettres sont sans écho. Philippe aime-t-il ? Philippe peut-il aimer ? La question ne reçoit pas de réponse et les lettres s'en vont à la mer...
Publié le : lundi 4 décembre 2006
Lecture(s) : 46
Tags :
EAN13 : 9782748168266
Nombre de pages : 153
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lettres à la mer
Marine Matthieu
Lettres à la mer
ÉCRIT INT IME
Le Manuscr it w w w . m anuscr it . com
© É ditions Le Manuscrit, 2006 20, rue des Petits Champs 75002 Paris Téléphone : 08 90 71 10 18 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@ manuscrit.com ISBN : 2748168275 (fichier numérique) ISBN : 2748168267 (livre imprimé)
MA R I N EMA T T H I E U
E stil prudent de réveiller la belle au bois dormant ? Il y a si longtemps déjà qu’elle a endormi sa douleur vertigineusement. Ne réveillez pas, passez vos chemins passants ; ne réveillez pas, il n’y a rien là. Cassure obscure. Il n’y a rien que cette voix qui ose, cette voix qui ose son nom, le sien, celui que nul ne sait encore. C’était la voix de sa grandmère, il y a très longtemps, avant le temps ; c’était sa voix, tendresse tissée d’elle, inattendue dentelle, c’était sa voix... Mais te pardonneratelle, toi ?
9
LÀ L E T T R E E RA M
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.