Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Marcel Proust nous parle d'amour

De
95 pages
Marcel Proust nous parle d'amour. Mais la Recherche est-elle un roman d'amour traditionnel, c'est-à-dire un lieu où l'on raconte l'amour? Il s'agit plutôt d'une scène où se vit l'amour suivant une loi naturelle en sept stades, comme toute loi naturelle (musique, spectre lumineux etc.), loi valable pour chacun de nous. Alain Mounier aborde dans cet essai une réflexion sur le rôle de la littérature dans notre vie, lire un roman, c'est entrer dans la réalité, c'est à proprement parler vivre, sur les pas de Marcel Proust...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Les Confessions

de bnf-collection-ebooks

2 Titre
Marcel Proust nous parle
d’amour

3Titre
Alain Mounier
Marcel Proust nous parle
d’amour

Essai
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit 2008
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-01092-3 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304010923 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-01093-0 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304010930 (livre numérique)

6





0à Catherine

.

0 Les exégètes ne voient jamais qu’ils sont eux-mêmes toujours
déjà compris et expliqués par le texte qu’ils se font fort de
comprendre et de nous expliquer.
René Girard, des choses cachées depuis la fondation du monde 8 Marcel Proust nous parle d’amour






Pourquoi parler d’amour ? Parce que c’est
une tradition occidentale depuis l’amour
courtois au douzième siècle ; par delà
l’Occident, la littérature et la poésie racontent
des histoires d’amour jusqu’en Chine. Cédons
donc à cette dilection pour la littérature
amoureuse. Mais pourquoi parler d’amour avec
Marcel Proust ? Parce que c’est l’auteur
contemporain qui a pénétré le plus
profondément les ressorts de l’âme ;
contemporain, certes, il l’est : s’il n’a pas connu
la télévision ni la bombe atomique, il a vécu
avec le téléphone, l’automobile, le cinéma, il a
pris connaissance de la théorie de la relativité et
il a été le témoin de la première tuerie de masse
du vingtième siècle. Comme Freud plongeant
dans l’inconscient, Proust s’est abstrait de la
mise en scène des contraintes sociales pour ne
conserver que la mécanique de l’âme ; il a
anticipé l’avenir, c’est-à-dire qu’il s’est projeté
dans notre époque : « Si donc l’œuvre était
tenue en réserve, n’était connue que de la
postérité, celle-ci, pour cette œuvre, ne serait
pas la postérité, mais une assemblée de
9