Algèbre de la Tragédie

De
Publié par

Mehdi Belhaj Kacem et Tristan Garcia ont en commun d’être deux figures majeures de la scène philosophique française et de poursuivre, chacun à leur manière, l’écriture d’une œuvre littéraire.
« Algèbre de la Tragédie », le dernier chapitre de L’Esprit du nihilisme, est le point de départ choisi par Tristan Garcia pour son intervention lors du colloque organisé, en 2013, autour de l’œuvre de Mehdi Belhaj Kacem, à l’ENS-Ulm. Dans sa postface, Critique et rémission, il propose la lecture suivante de sa démarche : « L’œuvre de Mehdi Belhaj Kacem correspond à l’idéal que je me fais d’une pensée critique, au terme du XXe siècle et d’une modernité qui ne veut pas finir. En repartant du début d’Algèbre de la Tragédie, je voudrais éprouver par des concepts mon sentiment de lecteur : qu’est-ce qui m’amène à interpréter le travail de Mehdi Belhaj Kacem comme celui du critique par excellence – de l’homme de la crise ?»
Publié le : mercredi 1 octobre 2014
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782756105345
Nombre de pages : 313
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Mehdi Belhaj Kacem
Algèbre de la Tragédie
Postface de Tristan Garcia Critique et rémission
Mehdi Belhaj Kacem et Tristan Garcia ont en commun d’être deux figures majeures de la scène philosophique française et de poursuivre, chacun à leur manière, l’écriture
d’une oeuvre littéraire.
« Algèbre de la Tragédie », le dernier chapitre deL’Esprit du nihilisme, est le point de départ choisi par Tristan Garcia pour son intervention lors du colloque organisé, en 2013, autour de l’oeuvre de Mehdi Belhaj Kacem, à l’ENS-Ulm. Dans sa postface,Critique et rémission, il propose la lecture
suivante de sa démarche :
«L’oeuvre de Mehdi Belhaj Kacem correspond à l’idéal que je
me fais d’une pensée critique, au terme du XXe siècle et d’une modernité qui ne veut pas finir. En repartant du début d’Algèbre de la Tragédie, je voudrais éprouver par des
concepts mon sentiment de lecteur : qu’est-ce qui m’amène à
interpréter le travail de Mehdi Belhaj Kacem comme celui du
critique par excellence – de l’homme de la crise ?»
MEHDI BELHAJ KACEM est écrivain et philosophe, il est l’auteur, récemment, de :Après Badiou (Grasset, 2011),La
Conjuration des tartuffes,Opéra MundiScheer, 2012) (Léo
etÊtre et sexuation(Stock, 2013). TRISTAN GARCIA est écrivain et philosophe, il est l’auteur,
notamment, deLa Meilleure Part des hommes(prix de Flore,
2008),Mémoires de la jungle (2010),Faber, le Destructeur(2013), tous trois publiés chez Gallimard, et d’un essai philosophique de référence :Forme et objet, un traité des
choses(PUF, coll. « Métaphysique », 2011). © Éditions Léo Scheer, 2014.EAN numérique :978-2-7561-05334-85 EAN livre papier : 9782756104430
www.leoscheer.com
© Éditions Léo Scheer, 2014 www.leoscheer.com
Mehdi Belhaj Kacem
ALGÈBRE DE LA TRAGÉDIE
Postface Tristan Garcia Critique et rémission
Éditions Léo Scheer
Collection dirigée par Léo Scheer
NOTE DE L’ÉDITEUR
« Algèbre de la Tragédie » est le dernier chapitre deL’Esprit 1 du nihilismequ’a choisi Tristan Garcia comme point de départ de son intervention lors du colloque consacré à 2 Mehdi Belhaj Kacem à l’École normale supérieure . Il sert aujourd’hui de base à la présente postface :Critique et rémission. L’envie d’associer dans un même ouvrage les voix de ces deux 3 « philosophes-artistes » m’est venue à la lecture du dernier 4 roman de Tristan Garcia,Faber, le Destructeur, dont le per-sonnage principal se prénomme Mehdi.
Léo Scheer
1.Mehdi Belhaj Kacem,L’Esprit du nihilisme. Une ontologique de l’Histoire, Paris, Fayard, coll. « L’Ouverture philosophique », 2009. 2. « Penser le contemporain à la lumière deL’Esprit du nihilisme. Autour de Mehdi Belhaj Kacem », colloque du Club de la montagne Sainte-Geneviève organisé par Martin Fortier et Nicolas Nely en mars 2013, à l’ENS-Ulm, Paris. 3. Jean-Noël Vuarnet,Le Philosophe-artiste, Paris, Éditions Léo Scheer, 2004. 4. Tristan Garcia,Faber, le Destructeur, Paris, Gallimard, 2013.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Propofol

de editions-leo-scheer

Place Colette

de editions-leo-scheer

Fors intérieurs

de editions-leo-scheer

suivant