//img.uscri.be/pth/c77396fbce79d36fdb869722678f4ff7f7f55994
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Apologie du doute

De
210 pages
Monique Charles qui, pour ce qui est du style, serait quelqu'un entre La Bruyère et Céline, donc littérairement inclassable, mais terriblement efficace. C'est vivant, buissonnier, digressseur. De l'expérience, de la faconde, du souffle. Des réflexions intéressantes sur le deuil, l'amour, les rapports entre les sexes, le couple, le mariage, le problème du Mal , la douleur, le désir, les passions, la psychologie du Tueur...
Voir plus Voir moins
APOL
OG
I
E
D
U
D
OUT
E
Commentaires philosophiques Collection dirigée par Angèle Kremer Marietti et Fouad Nohra  Permettre au lecteur de redécouvrir des auteurs connus, appartenant à ladite histoire de la philosophie, à travers leur lecture méthodique, telle est la finalité des ouvrages de la présente collection.  Cette dernière demeure ouverte dans le temps et lespace, et intègre aussi bien les nouvelles lectures des classiques par trop connus que la présentation de nouveaux venus dans le répertoire des philosophes à reconnaître.  Les ouvrages seront à la disposition détudiants, denseignants et de lecteurs de tout genre intéressés par les grands thèmes de la philosophie. Déjà parus Abdelaziz AYADI,La philosophie claudicante, 2011. Mohamed JAOUA,Phénoménologie et ontologie dans la première philosophie de Sartre, 2011. Edmundo MORIM de CARVALHO,Poésie et science chez Bachelard, 2010.Hichem GHORBEL,L'idée de guerre chez Rousseau. Volume 2, Paix intérieure et politique étrangère, 2010. Hichem GHORBEL,L'idée de guerre chez Rousseau. Volume 1, La guerre dans l'histoire, 2010. Constantin SALAVASTRU,Essai sur la problématologie philoso AngèlephiKqRueE,M20E1R0-.MARIETTI,Nietzsche ou les enjeux de la fiction, 2009. Abdelaziz AYADI,Philosophie nomade, 2009. Stéphanie BÉLANGER,Guerres, sacrifices et persécutions, 2009.Jean-Jacques ROUSSEAU,Essai sur lorigine des langues, 2009. Jean-Jacques ROUSSEAU,Discours sur lorigine et les fondements de linégalité parmi les hommes suivi de La reine fantasque, 2009. Martin KUOLT,Thomas dAquin, Du Mal,2009. Elvis Steeve ELLA,Emmanuel Levinas, Des droits de lhomme à lhomme, 2009.
Monique CHARLES APOLOGIE DU DOUTERéflexion sur les temps passés et actuels
© L'HARMATTAN, 2011 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55693-5 EAN : 9782296556935
Du même auteur
Lettres damour au philosophe de ma vie(Kierkegaard)Éditions Desclée de Brouwer, 1998 Traduit en turc (et commentaires) Éditions Ayrinti Yayinlari, Istanbul, 2002 Réédité aux ÉditionsLHarmattan, 2006Saint Augustin Une lumière pour notre temps Éditions Pierre Téqui, 2003 Dieu es-tu là ?Au cur de la vie, de la mort, de la douleurÉditions Lettres du Monde, 2004 Curs dhommes Parolesde femme(roman)Éditions Lettres du Monde, 2004 La Psychanalyse ? Témoignage et commentaires dun psychanalyste et dune analysanteÉditionsLHarmattan, 2004EY / LACAN Du dialogue au débat ou lHomme en questionÉditions LHarmattan, 2004La spiritualité chez Kierkegaard, ou le monde habité par lesprit de spiritualitéInLa Spiritualité en perspectivesÉditionsLHarmattan, 2004KIERKEGAARDAtmosphère dangoisse et de passionÉditionsLHarmattan, 2007
À Angèle KREMER-MARIETTI dont «linsurrection desprit» contre «la penséeensommeillée» a impulsé ma réflexion présente. À mes enfants à qui je dois ma vie vive après mon long coma. Et merci à Bernard REUMAUX et à François WOLFERMANN pour leurs idées substantielles !
À propos decette apologie du doute ?Pourquoi ? Je me garderaidélaborer des parce que à tonalité dassertion! Mais je dénombrerai bien des raisons en faveur de ce militantisme en direction du doute à valeur propédeutique nécessaire. Les poètes le savent, rien nest jamais acquis en amour. Rien non plus, les épistémologues le savent, nest jamais acquis dans lordre de la connaissance. Angèle Kremer-Marietti le résume clairement et de façon décisive dans son livreRéflexions sur lestemps actuels. Réflexions inspirées et par la méditation pascalienne de la grandeur infinie de lunivers et de la petitesse infime de lhomme, et pourquoi : la question leibnizienne par ny aurait-il pas un nombre infini de mondes ?... Là sarrime pour Angèle Kremer-Marietti le constat delhomme « décentré », celui de la « Terre planétarisée », et enfin celui de la multiplication des « centres de perspectives» sur lunivers et sur lhomme. Lhomme qui, pour elle, nest hommeque sil se place sous légide de la parole dEluard: « Liberté,jécris ton nom ». Mais pour que la liberté soit, encore faut-il que haro soit fait sur la « pensée ensommeillée », cette pensée qui repose sur les préjugés, sur les certitudes élues par les papes de toute foi: religieuse, politique, scientifique, éthique, voire esthétique... qui édifient les modes où sengouffrent en légions les béni-oui-oui de tout acabit. « Funeste certitude», sécriait Kierkegaard quisavait combien les invectives contre la paresse de la pensée et envers les tyrannies multiformes sont impulsées et saiguisent par «une insurrection de lesprit».
Et pour que monapologie du doute ne risque pas dêtre entendue avec le moindre accent de conviction autoritaire qui limposerait telle unevérité apodictique, je lai située en un état où dires et témoignages sont toujours sujets à caution: létat de coma.Jai vécu cet état de coma. Jen ai gardé limpression davoir été visitée par des parolesde vie qui mavaient été données lors de mes rencontres avec des personnes que jappelle des sêtres delumière . Du coup, jai imaginé que le Malin Génie  trouvaille géniale de Descartes pour inaugurer sa philosophie à partir du doute radical que ce Malin Génie, alias le Diable, était venu me visiter lors de mesnuits. Et cest à la de cette faveur Visitation que nous avons engagé, le Diable et moi-même, une Disputation diserte. De retour à la vie éveillée là cesse le cadre virtuel des réflexions entreprises sur les temps passés et actuels cette disputation fut suivie dune Méditation, source réelle pour moi dune vie plus libre.« Eritis scientes », fut au Paradis la promesse du serpent-Diable à Adam et Eve. Des paroles avisées de la part du Diable pour que cessentlobéissance, la servitude, imposées par le Pouvoir ou la Loi duplus fort. En loccurrence, à lépoque et en ce lieu,lordredu Créateur à ses Créatures: Ne pas toucher aux fruits de larbrede la connaissance! Car le savoir de ceux qui sont ditssavants, parce quils possèdent la connaissance de type scientifique produite par la recherche méthodique constante et activée par le doute, cette forme de connaissance prémunit, en effet, les hommes contre les formes dautorité dogmatique, fussent-elles divines ou seulement humaines. Alors peut exister, et grâce aussi à Compagnie des La philosophes,selon le vu p :hilosophique de Roger-Pol Droit « un après au totalitarisme, et de nouveau des citoyens ». Voilà le pourquoi raisonné de cette apologie du doute !
10