//img.uscri.be/pth/31b77bcda402ac4e5865ddc86ba6dc3ddde5563e
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

De la modernité au culte républicain

De
200 pages
Après s'être interrogé sur le système de valeurs qui a modelé les rapports entre la religion et la culture, l'auteur poursuit ici sa réflexion sur une sécularisation qui a donné naissance à la « laïcité à la française », le déni du fait religieux apparaissant caractéristique d'une culture républicaine née de la Révolution. Bien au-delà d'un simple travail de compilation, l'auteur, animé par le désir de transmettre ses convictions, expose dans ce livre sa conception d'une laïcité ouverte et tolérante, dans l'esprit des Lumières.
Voir plus Voir moins
Daniel Mandon
DE LA MODERNITÉ AU CULTE RÉPUBLICAIN L’ombre des Lumières
De la modernité au culte républicain L’ombre des Lumières
Daniel Mandon De la modernité au culte républicain L’ombre des Lumières
Du même auteur Ouvrages d'orientation culturelle Les barbelés de la culture, Fédérop, Lyon, première édition 1976, deuxième édition 1977.Culture et changement social,Chronique Sociale, Lyon, 1990. Trouble fête, la fête éclatée miroir d’une société, Jean-Pierre Huguet éditeur, 1990.La question identitaire, Saint-Etienne métamorphosée ?, préface de Jacques Barrot, Edit. TV and CO, 2008.La question sociale, le laboratoire politique stéphanois, préface de Philippe Seguin, Edit. TV and CO, 2008.La question laïque, les chocs culturels stéphanois, préface de Michel Durafour, Edit. TV and CO, 2009. C’est la faute à Voltaire ! Du bon usage des citations, L’Harmattan, Paris, 2013. C’est la faute à Rousseau ! Religion et politique : L’exception française, L’Harmattan, Paris, 2015. © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11904-5 EAN : 9782343119045
Remerciements Merci à tous ceux qui ont soutenu ce projet, en premier lieu, à mon ami d’enfance, l'écrivain Bernard Plessy agrégé de l'Université, qui m’a aidé à le mener à bien, par ses suggestions et surtout par ses corrections. Je n’oublie pas non plus le Service de la bibliothèque et des Archives de l’Assemblée nationale, ni les amis du Comité d’histoire parlementaire et politique (CHPP) de Sciences-Po, plus particulièrement, son président Jean Garrigues, Christophe Bellon, et Jean-Pierre Delannoy, spécialiste desreligions au parlement françaisque je remercie très chaleureusement. Enfin, ma gratitude va tout simplement à mes fils Emmanuel et François-Xavier ainsi qu'à mon épouse Marie-Jo, qui ont donné leur avis, apporté leurs conseils, partagé mes soucis, tout au long de l’élaboration de cet ouvrage.
7
« Hélas ! L'homme aujourd'hui ne croit plus, mais il rêve. Lequel vaut mieux, Seigneur ? » Victor Hugo, Les rayons et les ombres Aux maîtres et pères spirituels de mes jeunes années