Hegel démocrate

De
Publié par

Cet ouvrage situe précisément Hegel dans les controverses de son temps et du nôtre, et l'engage organiquement dans le développement mondial de la pensée. La philosophie de Hegel est d'une telle exubérance que même ses erreurs sont instructives. Bien des aspects de cet immense héritage sont inventoriés ici : l'Etat, l'individu, la famille, la société civile, l'histoire, la vie politique ancienne et actuelle, le passage à Marx...
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
EAN13 : 9782296502215
Nombre de pages : 242
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
HEGEL DÉMOCRATE
Autour de la Philosophie du droit  
 
La Philosophie en commun Collection dirigée par Stéphane Douailler, Jacques Poulain, Patrice Vermeren   Nourrie trop exclusivement par la vie solitaire de la pensée, l'exercice de la réflexion a souvent voué les philosophes à un individualisme forcené, renforcé par le culte de l'écriture. Les querelles engendrées par l'adulation de l'originalité y ont trop aisément supplanté tout débat politique théorique.  Notre siècle a découvert l'enracinement de la pensée dans le langage. S'invalidait et tombait du même coup en désuétude cet étrange usage du jugement où le désir de tout soumettre à la critique du vrai y soustrayait royalement ses propres résultats. Condamnées également à l'éclatement, les diverses traditions philosophiques se voyaient contraintes de franchir les frontières de langue et de culture qui les enserraient encore. La crise des fondements scientifiques, la falsification des divers régimes politiques, la neutralisation des sciences humaines et l'explosion technologique ont fait apparaître de leur côté leurs faillites, induisant à reporter leurs espoirs sur la philosophie, autorisant à attendre du partage critique de la vérité jusqu'à la satisfaction des exigences sociales de justice et de liberté. Le débat critique se reconnaissait être une forme de vie.  Ce bouleversement en profondeur de la culture a ramené les philosophes à la pratique orale de l'argumentation, faisant surgir des institutions comme l'École de Korcula (Yougoslavie), le Collège de Philosophie (Paris) ou l'Institut de Philosophie (Madrid). L'objectif de cette collection est de rendre accessibles les fruits de ce partage en commun du jugement de vérité. Il est d'affronter et de surmonter ce qui, dans la crise de civilisation que nous vivons tous, dérive de la dénégation et du refoulement de ce partage du jugement.   Dernières parutions  Flora BASTIANI, La conversion éthique. Introduction à la philosophie dEmmanuel Levinas , 2012. Maria KAKOGIANNI, De la victimisation , 2012.  Marisa Alejandra MUNOZ, Macedonio Fernández, philosophe. Le sujet, lexpérience et lamour , 2012.  Jacques POULAIN et Irma ANGUE MEDOUX (sous la dir. de) Richard Rorty ou lEsprit du temps , 2012.
 
 
       
Alicia Noemí Farinati      HEGEL DÉMOCRATE Autour de la Philosophie du droit    Préface de Jacques DHondt   
  
  
    
              © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99164-4  EAN : 9782296 991644  
   
 
            
 Pour Juan Carlos et Alicia Carla Flavia
ALLES WAS IST, IST VERN Ű NFTIG    Sil y avait un peuple de dieux Il se gouvernerait démocratiquement Rousseau, Du Contrat social, L. III, ch. IV.  
PRÉFACE
 Personne mieux quAlicia Farinati ne pouvait uvrer en Argentine pour une connaissance de Hegel plus mûre et plus profonde, pour une reconnaissance plus vivante et plus actuelle du plus grand des philosophes classiques allemands. Spécialiste de philosophie du droit et de philosophie politique, elle a su le faire pénétrer dans la pensée juridique de son pays pour éclairer encore plus savamment un riche passé théorique national et aussi, en même temps, pour aider à mieux baliser les chemins de l'avenir. Car, à une saisie perspicace de la philosophie du droit de Hegel, elle joint une lucide estimation de sa philosophie de l'histoire et de son histoire de la philosophie. Cela lui permet, les textes réunis ici le montrent assez, de situer précisément le philosophe dans les controverses de son temps et du nôtre, et de l'engager organiquement dans le développement mondial de la pensée : tout ceci afin que notre époque en tire profit. On se souvient de ce qu'il disait, non sans quelque brutalité, des systèmes qui avaient précédé le sien : Il ne saurait y avoir aujourd'hui des platoniciens, des aristotéliciens, des stoïciens, des épicuriens. Animer de nouveau ces philosophies, vouloir ramener à elles  l'esprit qui s'est pénétré plus à fond, serait l'impossible et une sottise semblable à celle de lhomme qui s'efforcerait dêtre de nouveau un jeune homme, ou du jeune homme qui voudrait redevenir un jeune garçon ou un enfant, quoique l'homme, le jeune homme et l'enfant soient le même individu... Des momies qu'on introduit dans ce qui vit, ne peuvent s'y maintenir (Introduction à l' Histoire de la philosophie ).  Naturellement, à cette liste de proscriptions, nous serions bien tentés d'ajouter les hégéliens, tant d'années après la mort du maître. Sa doctrine devient à son tour un objet détude archéologique. On ne peut rester intégralement hégélien, à notre époque. Mais lauteur sait très bien montrer et faire sentir, dans les divers textes qu'elle nous propose, et grâce à leur diversité, quil n'en va pas avec le vieillissement d'une philosophie comme avec la caducité d'autre chose. Celle de Hegel, comme en mourant, nous
 
9
introduit à la modernité. Même si l'on devait sacrifier son système entièrement, ce qui est loin d'être le cas, il resterait l'élan intellectuel qu'il nous donne par l'exemple et l'application concrète. Non seulement lauteur laisse entrevoir ce qu'en maintes occasions Hegel doit à ses prédécesseurs éminents, mais elle illustre en quelques domaines particuliers l'ampleur de notre dette à son égard : la richesse d'une uvre philosophique déborde largement les limites temporelles de sa formulation littérale. Dune part elle offre un trésor d'idées que le philosophe a positivement conçues et exprimées, et parmi lesquelles il s'en trouve certes de périmées. D'autre part et surtout, elle suscite de nouvelles découvertes dans la discussion que l'on engage avec elle, et elle provoque l'invention par le développement ou éventuellement par la négation des thèses qu'elle avance. Il s'agit, dans sa mouvance même, de surmonter les erreurs et les latéralités, les bornes dont son époque le faisait souffrir. De fait, une uvre géniale, telle que celle de Hegel, révèle sa supériorité en prodiguant plus de richesses même qu'elle ne le voulait. Chacun y trouve son bien, au contraire de la fameuse auberge où le client ne peut consommer que ce qu'il y apporte. La philosophie de Hegel est d'une telle exubérance que même ses erreurs sont instructives et que les esprits les plus divers peuvent, grâce à elle, se mieux comprendre eux-mêmes et déployer plus vigoureusement leur propre originalité. Chacun progresse en elle selon cette " direction de la curiosité " que décelait Max Weber. Avec Hegel, sans se renier soi-même! Il n'est pas de philosophie, si éloignée qu'elle en puisse paraître d'abord, pas de théorie juridique, si étrangère à elle qu'elle se prétende, qui ne lui doive quelque chose, historiquement ou thématiquement, parfois sans en avoir conscience. Et toutes peuvent prospérer encore davantage grâce à une familiarité acquise de son contenu et de sa forme. Bien des aspects de cet immense héritage sont inventoriés ici : lÉtat, l'individu, la famille, la société civile, l'histoire, la vie politique ancienne et actuelle, le passage à Marx... Ce ne sont pourtant que des éléments parcellaires, des choix exemplaires de l'auteur. Alicia Farinati sait puiser aux meilleures sources, élaborer subtilement, puis répandre à tous vents, en Europe et en Amérique
 
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.