Identité et primauté d'autrui

De
Publié par

Cet ouvrage est une contribution de la métaphysique au débat contemporain sur l'identité et les rapports à autrui. L'enquête est centrée sur Merleau-Ponty qui propose une philosophie de l'hospitalité à partir d'une analytique du sujet et de la structure du monde perçu qui conduit à l'intersubjectivité transcendantale plutôt qu'à la transcendance de l'ego cogito. Ce pluralisme ontologique s'affirme à contre-courant de la tradition essentialiste moderne, ouverte par le cogito cartésien et renouvelée par les phénoménologies du conflit (Hegel, Husserl, Sartre, etc.). Merleau-Ponty permet de repenser le politique et la sociologie radicale (ethnométhodologie) à nouveaux frais.
Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 14
Tags :
EAN13 : 9782140003509
Nombre de pages : 242
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
à contre-courant des phénoménologies du conit (Hegel, Husserl,
de précise (chapitre 1) que la montée des théories essentialistes a proIté de l’analyse de la crise sociale des années 1960. Samuel P. Huntington en a été l’un des leaders, qui animait un débat sur les
insulaire (chapitre 2), qui hante les
dant la caractéristique essentielle, qui est la transcendance (chapitre
à l’analyse de l’expérience ingénue tirée du dernier Husserl (chapi tre 4), pour faire du sujet lui-même un être (en) dehors (de soi). La transcendance de l’intersubjectivité est primordiale (chapitre 5) et
tique et à l’histoire (chapitre 6). Repenser le politique à partir d’une
déconstruction des constellations historiques (communauté, natio nalité, ethnicité, etc.) rigidiIées par les essentialistes (chapitre 7). L’appendice du livre rééchit sur les relations que cette thèse neuve sur
8 et qualiIé pour le poste de maître de conférences. Comme consultant, ensei
Université Paris 8 (UFR 3), Boston University, Middlebury College (États-Unis) et Université protestante d’Afrique centrale (Yaoundé, Cameroun).
Ange BergsonLENDJANGNEMZUÉ
IDENTITÉ ET PRIMAUTÉ D’AUTRUI
La philosophie merleaupontyenne de l’hospitalité
OUVERTUREPHILOSOPHIQUE
dd Identité et primauté d’autrui
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d’ouvrages qui se propose d’accueillir des travaux originaux sans exclusive d’écoles ou de thématiques. Il s’agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions, qu’elles soient le fait de philosophes « professionnels » ou non. On n’y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu’habite la passion de penser, qu’ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Mahamadé SAVADOGO,Théorie de la création, Philosophie et créativité, 2016. Marc LEBIEZ,Œdipe athée, Les hommes abandonnés des dieux, 2016. Philippe FLEURY,Nicolas de Cues et Giordano Bruno, philosophes de la Renaissance, 2016. Christian SALOMON,La Condition corporelle, 2015. Edmundo MORIM de CARVALHO,Paradoxes et peinture I : Escher, Klee, Kandinsky, Matisse, Picasso, 2015. Edmundo MORIM de CARVALHO,:Paradoxes et peinture II Monochrome, Hyperréalisme, expressionnisme abstrait et pop art, 2015. Lenka STRANSKA, Hervé ZÉNOUDA (dir.),Son – image – geste. Une interaction illusoire ?, 2015. Jean-Luc EVARD,Du sensible au sensé, 2015. Philippe FLEURY,Philosophie de l’histoire et cosmopolitisme, 2015. Aouichaoui Mohamed KARRAY,Thomas Hobbes et l’idée de puissance, 2015. Jalal BADLEH,De Derrida à Lévinas, La dette et l’envoi, Le temps de l’autre, La déconstruction et l’invention du futur, 2015. Lilia BACHA,Le Regard en-péché, Réflexion sur le regard porté sur le corps féminin, 2015. Andreas WILMES, Johan-Antoine MALLET (eds),Figures philosophiques du conflit, 2015.
Ange Bergson LENDJANGNEMZUEIdentité et primauté d’autrui
La philosophie merleau-pontyenne de l’hospitalité
Du même auteur Les étrangers illégaux à la recherche de papiers, préface de Catherine Wihtol de Wenden, Paris, L’Harmattan 2008.
Politique et émigration irrégulière en Afrique. Enjeux d’une débrouille par temps de crise, Paris,Karthala 2010.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08593-7 EAN : 9782343085937
A ma mère, Anne Ngueke Ngnemzué ; A ma sœur, Liliane Nyatcha Ngnemzué.
SOMMAIRE Introduction générale : Identité et analogie .......................................... 9 Première partie : La fable de l'identité et lecogitode Descartes ........ 25 Chapitre Premier :31Identité et Sécurité................................................ 1.La « sécurité sociétale »............................................................. 36 2.Prolifération et politisation ........................................................ 48 Chapitre2 : De l’investiture ducogito............................................... 61 1.La procession cartésienne : du doute au moi insulaire .............. 64 2.Portée de l’insularité du cogito .................................................. 70 Deuxièmepartie : Du cogito phénoménologique à Merleau-Ponty.... 75 Chapitre............................................................. 793 : Husserl cartésien 1.Les ressources husserliennes ..................................................... 80 2.La réduction et ses résultats ....................................................... 90 3.L’esprit cartésien de la phénoménologie husserlienne............... 95 4.La problématique d’autrui ......................................................... 98 5.Impasses .................................................................................. 102 Chapitre4 : Merleau-Ponty phénoménologue .................................. 105 1.La question de méthode ........................................................... 106
2.La critique de la psychologie ................................................... 108 3.L’option phénoménologique.................................................... 112 Chapitre5127: Ambiguïté et intersubjectivité primordiale .................. 1.Avènement et portée de l’ambiguïté ........................................ 128 2.Autrui et intersubjectivité ........................................................ 133
7
Troisième147partie : Communication et politique ................................ Chapitre6 : Intersubjectivité, histoire et politique ........................... 151 1.Humanité et démocratie ........................................................... 151 2.Merleau-Ponty et la légitimation de la violence……... ........... 161 3.Politisation de l’ambiguïté ....................................................... 166 Chapitre1717 : Pluralisme et politique .................................................. 1.Paradoxes et limites du système .............................................. 172 2.Autrui et infini ......................................................................... 178 3.Bénéfices politiques du pluralisme .......................................... 183 4.L’ethnosubjectivité, une contrefaçon du pluralisme ................ 190 Conclusion générale ......................................................................... 199 Bibliographie.................................................................................... 203 Appendice :209Merleau-Ponty et la sociologie radicale ....................... 1.Alfred Schültz et la phénoménologie sociale.......................... 210 2. Harold Garfinkel et la sociologie a-subjective........................ 217 3.Intersubjectivité primordiale et interaction sociale………. ..... 221 Table des matières ............................................................................ 231
8
INTRODUCTION GÉNÉRALEIDENTITÉ ET ANALOGIE
La phénoménologie de la perceptiona épuré l’intentionnalité en jetant entièrement la conscience dans le monde. Merleau-Ponty entendait ainsi arracher à la subjectivité ce statut de foyer de sens, qui court de Descartes à Husserl et au-delà, pour prendre cette subjectivité elle-même en revenant de sa mondanéité propre. Tel est le fondement de la thèse merleau-pontyenne de la conscience ambiguë : point d’intériorité d’où partir, le sens est dans le monde. On verra comment cette thématique du sujet, ainsi refondue et aux antipodes du chemin de Sartre, pour ne citer que lui, s’appuie largement sur le dernier Husserl, celui del’Erfahrung und urteil(Expérience et jugement). Au bout de ce chemin éclot ce qui nous intéresse ici : l’intersubjectivité transcendantale, conceptualisation merleau-pontyenne du fait que « désormais, comme les parties de mon corps forment ensemble un système, le corps d’autrui et le mien sont un seul tout, l’envers et l’endroitd’unseul1 phénomène» . Il s’agit là d’une découverte fondamentale de la structure du sujet phénoménologique, qui met en défaut l’identité subjective et proclame l’investiture d’autrui comme source de mon propre sens de sujet. La postérité de Merleau-Ponty ne s’est pas si souvent penchée sur les enjeux de ce jet au dehors du sujet, qui fait de l’hospitalité le domaine et le sens propre de ce toujours autre que soi que devient ainsi le pour-soi ou sujet intentionnel. L’hospitalité, c’est la préséance d’autrui, qui fait de moi un être accueillant parce que toujours et déjà originairementaccueilli.
Partant des profondeurs de la philosophie de la subjectivité, ce livre reprend le chemin ducogitodepuis Descartes et évalue la force de l’intersubjectivité transcendantale comme alternative à toute conceptualisation qui réifie le sujet. Dans ce livre, 1  Maurice Merleau-Ponty,Phénoménologie de la perception, Paris, Presses universitaires de France, 1945, p.406. Sigle :PP.Nous soulignons.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.