La guerre d'Espagne ne fait que commencer

De
Publié par

Pourquoi la guerre d'Espagne ne fait-elle que commencer ? Parce qu'on peut enfin comprendre qu'elle fut, comme l'affirma l'écrivain allemand et prix Nobel de littérature, Thomas Mann, " le scandale le plus immonde de l'histoire de l'humanité ", un crime contre " les revendications de la conscience " ; Gide et Camus, deux autres Nobel, y voient, eux, " un avilissement sans précédent de l'esprit " ; l'écrivain catholique et royaliste Bernanos y pressent " la disparition de l'homme de bonne volonté ". Le mouvement des Indignés, né à Madrid le 15 mai 2011, a réveillé ces revendications de l'esprit si peu portées par les livres d'histoire. L'ouvrage est un retour sur les lieux du crime. Contre ce peuple espagnol dont Camus devait dire " qu'il détient quelques-uns des secrets royaux que l'Europe cherche désespérément à formuler ", tous se liguèrent : l'armée franquiste, soutenue par l'Italie fasciste et l'Allemagne nazie, les " démocraties d'argent " – Angleterre et France – complices, Staline déployant sa terreur " rouge ", tandis que les anarchistes déchaînaient leur terreur " noire " contre l'Église. Et si l'assassinat du poète Federico Garcia Lorca clôt ce récit, c'est qu'il révèle la capacité de la littérature à transcender l'histoire des faits accomplis pour recréer une humanité prête à renaître.



J.-P. B.




Jean-Pierre Barou est l'éditeur, avec Sylvie Crossman, d' Indignez-vous !, que l'Espagne a traduit en six langues : castillan, basque, catalan, galicien, valenciennois, asturien. Co-auteur, avec S. Crossman, d' Enquête sur les savoirs indigènes (Folio), et de T ibet, une autre modernité (Points).





Publié le : jeudi 15 janvier 2015
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021174083
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La guerre d’Espagne ne fait que commencer
JEANPIERRE BAROU
La guerre d’Espagne ne fait que commencer
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
isbn9782021174076
© Éditions du Seuil, janvier 2015
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À Sylvie Crossman, pour sa conscience vigilante tout au long de cette route. À JeanLuc Giribone, l’éditeur prophétique.
« La réconciliation des vivants n’est possible qu’après la réconciliation des morts. » Georges Bernanos, écrivain catholiqueet monarchiste (18881948),Les Grands Cimetières sous la lune,Plon, 1938 ; Points, 1995
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.