La métaphore et l'improbable

De
Publié par

Comment comprendre ce qui nous arrive ? Y aurait-il, dans les multiples mutations du monde actuel, des relations invisibles ? Ce livre est un voyage dans le temps depuis l'origine de la vie jusqu'à aujourd'hui, où l'humanité est devenue la première force de transformation de la planète. C'est aussi un voyage dans le monde de la pensée. Voici des éléments pour comprendre notre monde en crise, infléchir des décisions collectives, développer notre désir d'un "vivre-ensemble" planétaire.
Publié le : dimanche 1 novembre 2015
Lecture(s) : 30
Tags :
EAN13 : 9782336394213
Nombre de pages : 236
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
En :64 paysages insultés, 2000. Philippe Boutibonnes,
é
Michel J.F. DUBOIS
LA MÉTAPHORE ET L’IMPROBABLE
Émergence de l’esprit postscientifique ?
OUVERTUREPHILOSOPHIQUE
La métaphore et l’improbable
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d’ouvrages qui se propose d’accueillir des travaux originaux sans exclusive d’écoles ou de thématiques. Il s’agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions, qu’elles soient le fait de philosophes « professionnels » ou non. On n’y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu’habite la passion de penser, qu’ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Ado-Dieumerci BONYANGA,Émancipation et révolution biologique selon Habermas, 2015. Olivier LAHBIB,Phénoménisme et empiriocriticisme, 2015. Camille LACAU ST GUILY,Henri Bergson en Espagne. Une histoire contrariée (1875-1930), 2015. Guylain BERNIER,La Vidéo de soi sur Internet : rendre visible sa différence. Au-delà de la technologie, les fondements sociaux, 2015. Jean PIWNICA,Le temps des philosophes,2015. Robert PUJADE,Fantastique et Photographie, Essai sur les limites de la représentation photographique, 2015. Nassim EL KABLI,La Rupture. Philosophie d’une expérience ordinaire, 2015. Laurent CHERLONNEIX,De la volonté de vérité à la Mort de dieu, 2015. Paul DUBOUCHET,De Georg Wilhem Friedrich Hegel à René Girard. Violence du droit, religion et science, 2015. Oscar BRENIFIER,Apologie de la métaphysique. Ou l’art de la conversion, 2015. Reza ROKOEE,L’attitude phénoménologique comparée, de Husserl à Avicenne, 2015. François BESSET,L’âme de la guerre. Petite métaphysique de la Nation, 2015. Philippe FLEURY,Hegel et l’école de Francfort, 2015. Pierre ZIADE,Généalogie de la mondialisation, analyse de la crise identitaire actuelle, 2015. Hamdi NABLI,Foucault et Baudrillard : la fin du pouvoir, 2015 Richard GROULX,Michel Foucault, la politique comme guerre continuée. De la guerre des races au racisme d’État, 2015. Miklos VETÖ,De Whitehead à Marion. Éclats de philosophie contemporaine,2015.
Michel J.F. DUBOIS La métaphore et l’improbable
Émergence de l’esprit post-scientifique ?
Du même auteur Du haut du rocher de Prométhée, inL’entreprise en débat dans la société démocratique, ouvrage collectif, dir. Blaise Ollivier et Renaud Sainsaulieu, Paris, Éditions Sciences-Po, 2001.La transition énergétique – vivre dans un monde fini, Paris, DDB, coll. « l’époque en débat », 2009.L’homme est-il un objet quantique ?, avec Dominique Laplane, inRepenser l’humain : la fin des évidences, ouvrage collectif, dir. Jean-Baptiste Lecuit et Jean-Luc Blaquart, Paris, L’Harmattan, 2010.Le rire de Sisyphe, contes philosophiques, éditions Baudelaire, Lyon, 2012.Aux portes des cieux, contes philosophiques, éditions Baudelaire, Lyon, 2012.La Saga des cent-mots,roman,Paris, Thélès, 2013.Le vivant et l’indéterminé – Tome 1 – action intentionnelle, cerveau et physique quantique, Éditions Universitaires Européennes, 2013.Le vivant et l’indéterminé – Tome 2 – les modalités de l’action intentionnelle, Éditions Universitaires Européennes, 2014. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06678-3 EAN : 9782343066783
Rien, dans le passé le plus lointain de l’espèce, ne l’a préparée au problème auquel elle se heurte, la rencontre avec une force antagoniste qu’on ne peut vaincre et avec laquelle on ne peut négocier. Seul son acquis culturel, récent et disparate, unique cependant dans le règne vivant, peut inhiber le comportement atavique de dominance qui la conduit à sa perte.André Lebeau, L’engrenage de la technique, 2006, p. 257
Nous ignorons ce que seront l’Homme et la culture de l’avenir, mais nous avons la certitude que, selon un proverbe wolof, seul l’Homme peut être un remède pour l’Homme.André Bourguignon, Histoire naturelle de l’homme 2L’homme fou, 1989, p. 323
Tout ce que l’on peut dire est que, si l’Histoire est celle du développement de l’esprit humain, elle nous promet du nouveau, pour le meilleur ou pour le pire.Emmanuel Todd, Après la démocratie, 2008, p. 183
Le fait que ce caractère complexe de la crise planétaire est généralement ignoré indique que la multi-crise est aussi cognitive.Edgar Morin, La Voie, 2011, p. 27
Chaque siècle se moquait du précédent, l’accusant d’avoir généralisé trop vite et trop naïvement. Descartes avait pitié des Ioniens ; Descartes à son tour nous fait sourire ; sans aucun doute, nos fils riront de nous quelque jour.Henri Poincaré, La science et l’hypothèse, 1968, p. 157
Il nous est cependant apparu que la métaphore est omniprésente, non seulement dans notre langage, mais dans notre système conceptuel.George Lakoff et Mark Johnson, Les métaphores dans la vie quotidienne, 1985, p. 223
Dans les années 1950, une révolution scientifique s’est produite […]. C’est aujourd’hui tout le domaine desMonte Carlo Markov Chains, dont l’efficacité déraisonnable en physique, en chimie, en biologie, n’a toujours pas été expliquée. Ce n’est pas une exploration déterministe, ce n’est pas non plus une exploration complètement aléatoire, c’est une exploration par marche au hasard.Cédric Villani, Théorème vivant, 2012, p 201-202
« C’est en conférant au discours évolutionniste le statut d’un mythe qui assure l’institution historique du sujet que le préjugé anthropologique aussi bien que la thèse du déterminisme technologique pourront être détruits en leurs fondements. »Xavier Guchet, Les sens de l’évolution technique, Éd. Léo Scheer, 2005, p 347.
Introduction La perception subjective de l’univers qui nous entoure et notre condition humaine restent des mystères résistant à nos recherches. À la question d’un enfant de six ans : pourquoi suis-je, ici, moi, à ma place, pas à celle d’un autre ? Que répondre ? Malgré les avancées prodigieuses de nos connaissances, l’énigme de l’origine de soi-même, expérience commune s’il en est, reste entière. Notre conscience est une réalité insaisissable à partir de laquelle nous pouvons connaitre les êtres et les choses, expérimenter, découvrir. La reconnaissance de l’existence subjective est angoissante ; toutes les cultures, aussi diverses soient-elles, ont tenté d’en évacuer la charge émotionnelle par des récits ou le déni. Des histoires mythiques et poétiques décrivaient la naissance du monde à partir du chaos ou du néant, puis l’apparition de l’homme venu ou créé par des dieux, ou Dieu. Ces récits se sont enrichis d’apports venus de sages ou de prophètes. Ils ont été revus par les métaphysiciens, les théologiens, les philosophes, et transformés par les scientifiques. Parallèlement, la méthodologie scientifique résiste aux critiques déconstructivistes. Même si la science se construit à partir de l’humain, c’est-à-dire par des humains, l’analyse critique de l’activité scientifique est elle-même produite par des humains. Il reste que le réel, aussi difficile à définir soit-il, se manifeste par une résistance à toute réduction aux représentations que nous en avons. Aussi, pourquoi avoir peur de l’évolution des représentations collectives, même si elles semblent décalées par rapport à la résistance du réel ? Aujourd’hui, une pensée nouvelle de l’évolution, en ce qui concerne tous les processus du vivant, est manifestement en cours d’émergence. Ce sont désormais les schèmes associés aux découvertes scientifiques et aux inventions techniques qui sont repris et réfléchis par les philosophes ; les ingénieurs et scientifiques ne croient plus à la philosophie comme prescriptive de ce que devraient être la science et la technique. Par contre, ils attendent des éclairages signifiants qui intègrent ces 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.