La question actuelle de la liberté dans la philosophie stoïcienne

De
Publié par

Nul ne saurait de nos jours nier que nous traversons des temps de plus en plus troubles : les crises politiques, économiques, culturelles, religieuses, climatiques. Il est possible, grâce à l'humanisme stoïcien, de fabriquer "un bonheur portatif que nous puissions garder des catastrophes", mais aussi un bonheur communicatif et impératif, synonyme de la recréation de certaines valeurs "supérieures", qui contribueraient à soutenir notre civilisation contemporaine, défaillante sans elles.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 3
Tags :
EAN13 : 9782140001857
Nombre de pages : 140
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
la recréation de
une
d
,
SamuelNTENNLATE
LA QUESTION ACTUELLE DE LA LIBERTÉ DANS LA PHILOSOPHIE STOÏCIENNE
La question actuelle de la liberté dans la philosophie stoïcienne
Samuel NTEN-NLATE
La question actuelle de la liberté dans la philosophie stoïcienne
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07189-3 EAN : 9782343071893
II n'y a pour notre monde effondré moralement, spirituellement et politiquement aucun salut possible si ce n'est par l'éducation, si ce n’est par la formation à l'humanité, si ce n'est par la formation des hommes.
Johann Heinrich Pestolazzi.
INTRODUCTION GÉNÉRALE
Certains pourraient bien en ces moments d'extrême modernité et de naissance de la postmodernité, se poser la question de savoir quel apport "heuristique" peut avoir l'analyse de certains aspects d'une doctrine philosophique antique comme le stoïcisme, quelles pourraient être les raisons de sa nouvelle sortie de l'ombre des bibliothèques, pour occuper, une fois de plus, le champ et l'espace publics, à l'aube du nouveau siècle scientifique, technologique, informatique et électronique, au moment où la pratique prédomine sur la spéculation. Le stoïcisme : quelle actualité? pourrait-on s'interroger. L'héritage légué aux mondes dits moderne et post-moderne par la philosophie antique est certes constitué de problèmes peut-être dépassés, mais aussi de vérités capitales, essentielles, fondamentales et d'un grand nombre de vues suggestives revisitées, vérifiées, analysées ou, simplement de nos jours complétées et améliorées. En fait, la longue histoire du stoïcisme qui s'est étendue sur près de six siècles, de Zénon de Cittium (vers 335-264 Av. J.-C.) à Marc Aurèle (121-180) et les conditions dans lesquelles il avait vu le jour nous permettent encore aujourd'hui d’affirmer avec conviction, évidence et certitude, que «Les devoirs et les pouvoirs que le stoïcisme avait reconnus chez l'homme sont encore d'actualité. Ils ont 1 seulement plus d'exigences et plus de dimension» . Né du cynisme, le stoïcisme se rattache à lui par la transformation de sa "maigreur" en une psychologie plus raffinée. Le stoïcisme renaît une première fois lorsque le monde romain se fissure ; une fois encore, il ressurgit lors des déchirures politiques et religieuses de l'Occident. Ces renaissances témoignent de l'importance capitale des aspects de cette doctrine philosophique qualifiée dans son 1 A. Bridoux :Le stoïcisme et son influence, Vrin, Paris, 1996, p. 237.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi